Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Perception. Saison 3. Episodes 1 et 2.

6 Juillet 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-06-29-18h50m39s105.jpg

 

Perception // Saison 3. Episodes 1 et 2. Paris / Painless.


Année ambitieuse pour Perception. En effet, a l’issue de l’épisode précédent, on retrouvait Daniel à Paris. Je dois avouer que cela me donnait envie de revenir car j’avais l’impression que Perception était prête à faire des concessions pour changer un peu sa propre dynamique. Le tout fonctionne plutôt bien, surtout quand on voit à quel point la saison précédente était particulièrement décevante. Je dois avouer que je n’attendais rien de spécial de la part de cet épisode, juste qu’il me plonge dans la ville française. Et c’est ce qu’il va faire. En effet, cet épisode a été tourné à Paris. Ce n’est pas rare de voir des séries américaines tourner des épisodes de leurs séries à Paris (même si l’on attend toujours celui des Experts et de Mentalist promis depuis tellement d’années) mais je ne m’y attendais pas nécessairement. Comme beaucoup de séries de ce genre là, je m’attendais à ce que Perception reprenne du service plusieurs mois plus tard avec un retour au bercail et quelques flashbacks avec des fonds verts dégueulasses. Je me suis bien trompé. On retrouve donc Daniel avec Miranda à Paris. Elle décide de passer du temps avec lui et de mettre un peu de côté sa musique. Je trouve ça assez touchant mais d’un autre côté, Daniel ne va toujours pas bien mentalement et cela se ressent.

Surtout que Daniel est approché par quelqu’un qui dit être du FBI et qui va l’emmener dans une aventure parisienne assez amusante, bourrée de secrets et avec un lien avec le gouvernement chinois qui serait impliqué dans une drogue. Tout cela était assez classique mais la ville de Paris permet de changer un peu la dynamique de la série. Notamment car Kate n’est pas tout de suite près de lui et aussi car l’on n’est pas au même endroit qu’habituellement. C’est bien la preuve que les choses ont changé. Enfin, en apparence car Perception conserve tout de même sa mécanique bien huilée. La relation entre Kate et Donnie est cependant la faiblesse de l’épisode. D’une part car le téléspectateur se moque complètement de Donnie (toujours incarné par cette huitre de Scott Wolf que j’aurais aimé voir disparaitre avec la saison 2) et aussi car d’autre part on a envie de profiter de Paris, surtout quand on sait qu’il n’aura pas de prolongations au voyage dans le prochain épisode. Si l’affaire ne nous réserve rien de bien nouveau dans le genre, je dois avouer que j’ai tout de même été assez satisfait du résultat. Le tout est loin d’être mauvais mine de rien.
vlcsnap-2014-06-29-19h08m41s177.jpgCet épisode est cependant assez solide pour nous permet de voir que Perception a envie de prendre les choses en main et de nous faire oublier la saison 2. C’est donc un épisode de retour assez correct et réussi qui tente de redémarrer la série sur de nouvelles bases plus intelligentes. Sans compter qu’éliminer l’aspect pompeux des cours de Daniel, permet de se concentrer sur d’autres choses dans la série, ce qui n’est pas négligeable. Peut-être que la plus grosse déception est que tout semble s’achever aussi rapidement que cela a pu commencer. En effet, « Painless » reprend alors la mécanique de la série. Certes, pas mal de choses ont changé ce qui rend l’épisode assez sympathique par moment mais ce n’est pas suffisant non plus pour gommer toutes les faiblesses de la série. Une série qui semble avoir un peu perdu de son piquant au fil des épisodes et qui a parfois un peu de mal à le retrouver. Daniel et Kate enquêtent donc cette semaine sur la mort d’un applicateur des peines. C’est un cas classique qui apporte cependant son petit lot de moments originaux grâce à la relation retrouvées (après Paris) entre Kate et Daniel.

J’aime bien la manière dont ils enquêtent tous les deux. Avec d’un côté une Kate toujours bout en train et de l’autre un Daniel plus posé, malgré ses hallucinations. Ces dernières ne sont pas toujours justifiées de façon intelligentes et la série ne sait pas quoi en faire pour le moment mais apparemment, c’est revenu sur le devant de la scène dans ces deux épisodes donc je vais tenter de faire confiance aux scénaristes. Surtout que Perception n’est pas la pire des séries pour nous délivrer des trucs dans ce genre. C’est en tout cas comme ça que je le vois et que je le ressens. La relation entre Donnie et Kate est au centre de cet épisode avant tout et laisse donc un peu moins de place à Daniel. Je n’ai rien contre Donnie et Kate mais je dois avouer que j’attends aussi un peu plus de rythme d’une telle série par moment. J’ai donc légèrement peur de m’endormir par moment et c’est bête. Finalement, ces deux épisodes ne sont pas égaux et il y a encore des faiblesses à gommer mais je trouve que Perception a tenté de se rattraper. L’an dernier la série avait tenté de faire la même chose avec ses deux premiers épisodes sans parvenir à maintenir le cap. Cette saison sera donc celle de la réponse.

Note : 6/10 et 4/10. En bref, deux épisodes très différents. Si l’un permet de reprendre les choses dans le bon sens, l’autre a ses faiblesses, malheureusement.

Commenter cet article