Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Perception. Saison 3. Episodes 7 et 8.

15 Août 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-08-06-20h25m23s206.jpg

 

Perception // Saison 3. Episodes 7 et 8. Bolero / Prologue.


Ce que cela peut être parfois embêtant ces petites leçons de morales qui viennent tenter de tout expliquer à la fin des épisodes de Perception. J’y ai cru au fait que la série puisse laisser son héros quitter son poste de professeur mais il n’en est rien. On a droit à tout le contraire et je dois avouer que cela m’empêche parfois d’apprécier les épisodes jusqu’au bout. Il n’y a pourtant pas besoin de jouer un rôle de moralisateur. Ce n’est pas ce que j’attends de la part d’une série, tout simplement. Malheureusement, parfois Perception ne va pas dans la direction où j’ai envie qu’elle aille. Ce que j’apprécie dans une telle série c’est la folie de Daniel et le fait qu’il soit parfois impossible de l’aider. Pour ce qui est de « Bolero », sa folie va se personnifier au travers d’une jeune femme qu’il a pu voir sur une série de tableaux qui ont été volés. De ce point de vue là, on a donc quelque chose d’assez sympathique que la série tente de mettre en scène et je dois avouer que j’apprécie. L’enquête en elle-même était plutôt plaisante même si encore une fois tout est bien trop simpliste et l’on a donc l’impression de découvrir la fin avant qu’elle ne soit révélée. Cette histoire de vol d’art fonctionne donc plutôt bien encore une fois grâce à Daniel et le fait qu’il semble aussi prêt à sortir de son environnement.

On a donc au début de l’épisode Daniel qui se rend à une exposition d’art ce qui permet de voir les choses autrement. Sans compter que j’ai bien aimé Josephine (notamment car l’on va voir un peu plus de choses sur son passé, avec des hallucinations). Pour la petite anecdote, l’hallucination était incarnée par Francesca Eastwood, la fille de Clint Eastwood. J’ai découvert ça en faisant des recherches sur la fiche IMDB de l’épisode. On parvient à voir Daniel peut-être un peu plus confiant dans cet épisode, notamment quand il fait face à sa classe. On sent que quelque chose est en train de changer mais ce n’est qu’un mirage. On sait pertinemment que les choses ne peuvent pas aller dans une direction trop simpliste et trop rapidement. Ce qui ne va pas aider Daniel à prendre confiance en lui c’est le fait qu’il va débuter une relation avec Josephine alors que cette dernière est impliquée dans cette affaire depuis le départ. Côté thérapie, il doit laisser partir Natalie dans le but de créer des relations réelles et non plus des hallucinations. Pour le coup c’est ce qu’il va tenter de faire mais l’on ne peut pas dire que le pauvre ait vraiment de la chance. La première femme en qui il a confiance se trouve être quelqu’un de terrible.
vlcsnap-2014-08-06-20h52m13s171.jpgPour ce qui est de « Prologue » les choses se compliquent. Si du point de vue de la schizophrénie de Daniel on a de belles scènes de paranoïa. Ces scènes participent en grande partie à ne pas m’ennuyer tout au long de cette histoire qui ne fonctionne malheureusement pas aussi bien que l’on aurait pu le croire. La base de cet épisode était pourtant bonne, notamment car cette histoire d’agent du FBI décédée me plaisait. Mais l’épisode ne cherche pas à faire dans la grande originalité. Bien au contraire, on se retrouve donc avec l’intrigue policière la plus téléphonée qu’il soit. Heureusement que Daniel confronte son passé ce qui va le rendre complètement paranoïaque et agrandir la fréquence de ses crises. J’aime bien ce que Perception tente de faire avec les crises de paranoïa de Daniel depuis le début. Le seul problème c’est que dès que la série tente de faire évoluer le personnage et de lui donner un peu plus confiance en lui, elle détruit tout l’épisode suivant. C’est le cas dans ces deux épisodes. Dans le premier on lui donne l’occasion d’être beaucoup plus confiant et puis dans le second c’est tout le contraire qui se passe ce qui me déplait en partie.

Par ailleurs, Perception continue aussi de jouer la carte des relations confuses et étranges. Je parle bien entendu de Donnie et de cette charmante blonde. Donnie va t-il encore tromper Kate ? Je dois avouer que je ne sais pas trop mais j’espère sincèrement que Perception ne va pas encore jouer cette carte dans le sens où cela sera répéter des choses que l’on a déjà vu en bien mieux à un autre moment de la série.

Note : 5/10 et 4.5/10. En bref, du bon et du moins bon encore une fois.

Commenter cet article