Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Person of Interest. Saison 1. Episode 11. Super.

13 Janvier 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Person of Interest

vlcsnap-2012-01-13-18h36m17s224.png

 

Person of Interest // Saison 1. Episode 11. Super.


Après l'excellent épisode précédent, où l'on laissait Reese entre la vie et la mort, sauvé de justesse par Finch. Le retour de la série se fait de façon très calme mais avec un intérêt tout autre qui est celui de la référence. En grand fan du cinéma d'Hitchcock, je suis souvent très content de voir que les séries policières peuvent faire des épisodes inspirés de l'excellent Fenêtre sur Cour. C'est le cas de celui ci, qui reprend quelques éléments (Reese se retrouve dans un fauteuil roulant durant l'épisode et laisse donc Finch avec la partie action de l'épisode) voire beaucoup plus que l'on aurait pu le croire. Les suspections de Reese et Finch vont s'arrêter sur un homme, un voisin plombier qui semble être bien plus que ce qu'il ne dit être. Le numéro c'est celui d'un certain Trask, il semble être le futur tueur d'une jeune victime. Elle habite dans l'appartement en face de celui de Finch et Reese. C'est là que l'on peut une fois de plus en venir aux références à Hitchcock et son fameux Fenêtre sur Cour. Finch est celui qui incarne donc le rôle de Grace Kelly dans le film, il s'amuse et nous livre une performance à la fois proche de l'actrice mais également avec son propre grain à lui. Ce qui rend l'ensemble pas trop passe partout.

Car en effet, le risque était de faire un épisode qui ressemble à tous les autres du genre. Ce n'est pas le cas, du coup, je suis plus que ravi. L'épisode accueille une guest star de choix en la personne de David Zayas que l'on connait pour son rôle dans Dexter. Le personnage qu'il incarne aurait pu être proche de celui de Hitchcock sauf que il en est loin ou presque (les références se multiplient autour de lui). L'action est là, et l'épisode met donc en scène Finch avec efficacité. C'est loin qui mène le jeu, Reese n'étant qu'un accessoire. Il est là pour penser et Finch pour exécuter. Le duo fonctionne tellement bien que cela en devient presque mécanique. Ensuite, l'épisode va s'intéresser à la mythologie de la série. Ce qui est d'autant plus intéressant que les multiples références. En effet, on apprend de nouvelles choses autour de cette fameuse machine. Et même si ce n'est encore qu'au stade du nouveau mystère ajouté, c'est amené de façon tellement intéressante que l'on est obligé de suivre. En tout cas, j'ai adoré comment les éléments se mettent en place au détour de flashback mais également de scènes dans le présent qui laissent penser à un futur pas forcément des plus radieux pour la machine.
vlcsnap-2012-01-13-18h11m57s214.pngEnfin, Carter se met dans la tête l'idée de retrouver Reese. Elle va alors tenter de remonter la piste au travers de la photographie qu'elle détient depuis le fameux braquage de banque. Elle va forcément réussir et en apprendre un peu plus sur le travail de Reese et de Finch. Elle veut comprendre ces deux personnages et on sait qu'elle ne va pas les dénoncer (ce serait trop facile) maintenant qu'elle l'a fait une fois et qu'elle a vu les conséquences. L'arrivée de la CIA avant la pause avait changé pas mal de chose pour Carter, du coup, cela va sûrement apporter quelques tensions par la suite. Sans compter que la CIA semble se faire une place toute trouvée dans les intrigues des épisodes. Au final, on se retrouve avec un solide épisode de transition pour la série. Il y a des bons moments et je n'aurais jamais cru que l'épisode irait gratter la mythologie de la série alors qu'il développe déjà une intrigue de la semaine et d'autres éléments comme la CIA ou encore la quête de Carter. J'ai hâte de voir ce que la suite de la saison nous réserve. Person of Interest est une bonne série qui au fil des épisodes gagne à être vue.

Note : 7.5/10. En bref, un épisode de retour à la hauteur avec une affaire a la Fenêtre sur Cour plutôt bien organisée.

Commenter cet article