Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Person of Interest. Saison 1. Episode 15. Blue Code.

17 Février 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Person of Interest

vlcsnap-2012-02-17-19h40m36s91.png

 

Person Of Interest // Saison 1. Episode 15. Blue Code.


Ce que j'aime tout particulièrement avec Person of Interest c'est qu'elle arrive à développer une histoire à l'appende d'un stand-alone mais trouve le moyen d'utiliser son temps de façon habile afin que l'on est en plus une grande partie de mythologie de la série. C'est pourquoi dans ce nouvel épisode, on a l'impression de ne pas suivre une série policière classique. Person of Interest n'a jamais eu la prétention de faire dans le classique de toute façon. Dans cette nouvelle aventure, Reese infiltre un groupe de nacro-trafiquants dont l'un des membres est en fait un policier qui est lui aussi en infiltration. L'intrigue était très bien foutue. Notamment pour toute la partie action. En effet, on y va pas par quatre chemins dans cet épisode. Il est clair et net que Reese doit prouver ce dont il est capable. Aussi bien quand il doit faire comme si il était vraiment dans le groupe, ou encore quand la tendance va s'inverser. L'intrigue de ce nouvel épisode permet de reprendre les hostilités autour de Fusco et de Carter qui vont clairement avoir besoin de l'aide de Reese et de Finch. Les enjeux de l'épisode sont très vite placés et on s'attends pas forcément à tout. L'ensemble est très bien écrit, et très bien construit.

Effectivement, Reese qui intègre ce groupuscule de criminels c'était très bon et efficace. Reese est d'autant plus efficace en homme infiltré car il touche de prêt le crime et toutes les mauvaises actions de ces méchants plutôt pas mauvais. Alors que l'on a que 40 minutes pour développer le tout, forcément on va très rapidement passer vers ce qui nous intéressant et donc le fameux flic infiltré. On va découvrir qu'il a une famille et qu'il fait ce travail par devoir. Le parallèle permet aussi de tempérer et de rendre Reese un peu plus guimauve avec le pauvre flic qu'il avait au début pris pour un membre actif du gang et non quelqu'un dans son camp. Bon, ok, l'intrigue avance beaucoup trop vite au début et notamment sur l'intégration sur Reese dans ce groupe mais c'est fait avec classe. Il n'y a rien à redire. Pour ce qui est des flics justement, Fusco va avoir un grand rôle à jouer dans la suite de la série. Il va être poussé par Finch pour détruire un document fédéral. Je pense qu'il lance ici la seconde partie de la saison et un arc d'intrigue très passionnant. Fusco n'est plus un flic à qui l'on demande rien du tout, maintenant il est clairement surveillé.
vlcsnap-2012-02-17-19h31m02s247.pngFusco est là pour changer un peu les cartes. Carter quant à elle, elle tente toujours de faire office de présence dans l'intrigue de la semaine avec plus ou moins de conviction. J'ai bien aimé ce que l'on fait avec le personnage jusqu'ici. J'ai juste envie qu'elle change un peu. L'enjeux autour d'Elias revient à la charge également depuis l'épisode précédent de même qu'autour de ces agents de la CIA (et plus précisément de l'agent Snow). J'adore car ils permettent d'enfoncer nos personnages au fin fond d'une intrigue conspirationiste qui plus est, est très efficace. On va également nous offrir quelques flashback sur le passé de Reese, au moment où il était encore avec Jessica et donc à l'époque de Stanton. Même si cela aurait pu être plus passionnant, je trouve intéressant le fait que l'on développe aussi le passé des personnages ce n'est jamais fait sans arrière pensée. Ainsi, ce nouvel épisode permet de relancer les dés pour une dernière partie de saison qui promet beaucoup pour le moment et j'ai hâte de voir si la série va tenir ses promesses jusqu'au bout.

Note : 7/10. En bref, action au rendez vous et mythologie omniprésente.

Commenter cet article