Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Person of Interest. Saison 1. Episode 20. Matsya Nyaya.

27 Avril 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Person of Interest

vlcsnap-2012-04-27-09h18m32s211.png

 

Person Of Interest // Saison 1. Episode 20. Matsya Nyaya.


Si vous n'avez pas encore tenté de regarder un épisode de Person Of Interest, je vous conseillerais de vous y mettre le plus rapidement possible. Finch va dire quelque chose de très juste durant l'épisode. Pour reprendre ses mots il va dire "Did we acutally accomplish anything here". Cette question qu'il pose est intéressante car il tente de remettre en cause le principe même de la série pour partir sur de nouvelles bases. L'épisode revient également à un schéma classique, loin de l'histoire sur Elias que l'on a réglé dans l'épisode précèdent (certainement le meilleur de la série pour le moment). Cette semaine Reese s'infiltre au sein d'une société de transports blindés afin de découvrir si Tommy, le numéro qui a été sélectionné par la Machine, est une victime ou un criminel. Petit à petit il va se lier d'amitié avec Tommy. J'ai beaucoup aimé leur relation qui se développe petit à petit. Le scénario de Person Of Interest se complexifie de plus en plus. On a donc moins de facilités à découvrir qui est une victime et qui est un criminel. J'aime bien car cela permet de sauver la surprise. Reese est un excellent personnage, le Batman des temps modernes comme j'aime bien l'appeler, et ses histoires me passionnent vraiment.

Le début de l'épisode nous introduit un fait passé, du passé de Reese. En effet, Jessica, l'amante de Reese l'appelle pour de l'aide sauf qu'avant de partir la rejoindre il doit régler quelque chose pour l'agence avec l'aide de sa partenaire : Cara. Je n'ai pas spécialement été touché par l'histoire de Cara et de Reese. C'est le temps mort de l'épisode. Je suis d'accord que c'est un moyen intéressant de traiter la "mort" de Reese pour la CIA et comment il s'est retrouvé où il est aujourd'hui. La série nous explique donc petit à petit le passé des personnages, sans jamais trop en dévoiler. Il suffit juste un petit os pour nous garder captiver et toucher par les personnages. En tout cas, sans ce genre de choses, qui nous implique dans la série et son histoire, je n'aimerais certainement pas la série autant. C'est la force de la création de Jonathan Nolan. Il a su donné à Person Of Interest ce qui avait fait de The Dark Knight un excellent film. Il a créé une série complexe mais cohérente et toujours bien mené. Le petit passage en Chine fait donc parti des temps morts de l'épisode comme je vous le disais plus haut mais à défaut d'être réellement passionnant pour les faits, c'est le fond qui est bien dosé qui nous implique encore plus dans la vie de Reese.
vlcsnap-2012-04-27-09h18m38s16.pngCet épisode ajoute un peu de piment avec le duo Fusco / Captain Lynch qui est développé en parallèle. On remarque petit à petit combien le New York de Person Of Interest ressemble au Gotham de Batman. C'est de plus en plus frappant ces flics corrompus, ces flics qui tentent de faire le bien déguisé, … Fusco reste vraiment impossible à décoder. Même si je suis persuadé qu'il n'a rien de méchant, j'ai toujours des doutes. J'ai ce mauvais pressentiment que la fin de la saison sera centrée sur ce personnage. Au final, Person Of Interest nous offre un épisode classique certes mais de qualité. Le tout était de bien doser intrigues stand-alone et intrigues feuilletonnante. Le tout fonctionne très bien et Reese, presque en roue libre, avec un Finch très effacé, donne la part belle à l'action. J'espère maintenant que les deux prochains épisodes (qui sont les deux derniers de la première saison) seront centrés sur une seule et m^me affaire (ce serait dommage de faire deux épisodes décousus l'un de l'autre). Mais la fin de cet épisode lance très bien la fin de la saison à mes yeux.

Note : 7/10. En bref, un solide épisode de Person Of Interest, rondement bien mené avec de l'action et un Reese charismatique en roue libre.

Commenter cet article

delromainzika 04/05/2012 11:19


Ca c'est le problème de regarder TVD et POI dans la mm journée ^^


 


Pas bête comme raisonnement, je pense que ca doit être ça possible. J'ai hâte de voir la suite :)

Carine 04/05/2012 10:03


Alors tout d'abord j'insiste pour que tu te relises, même si c'est drôle d'immaginer le Elijah de Vampire Diaries dans Person of Interest, je suis sûre que tu voulais dire Elias.


Ensuite, est-ce qu'il y a que moi qui pense que "la machine" de Finch et la machine que devait détruire Reese est la même? Je pense qu'il ne s'agit pas d'un virus mais bel est bien de cette super
machine.

delromainzika 29/04/2012 14:54


OMG. C'est trop bon ça. Merci :p

brady 29/04/2012 14:47


Excellente critique pour un excellent episode . Sinon, je suis porteur de bonne nouvelle : Il y aura 23 épisodes cette saison donc il en reste encore 3 et non 2 ;)

Arthur 28/04/2012 12:12


Très bonne critique! je suis totalement d'accord avec toi! Cette épisode est très aboutit au niveau scénaristique! Avec le "Matsya Nyaya", qui apparait aux différents niveau de l'épisode.