Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Person of Interest. Saison 2. Episode 1. The Contingency

28 Septembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Person of Interest

vlcsnap-2012-09-28-14h54m31s134.png

 

Person Of Interest // Saison 2. Episode 1. The Contingency.


Ce que j'avais adoré dans la première saison de Person of Interest c'est que la série avait su développer une très belle mythologie complexe tout en nous offrant de quoi nous divertir et nous questionner sur la société de nos jours (et le problème du développement de la technologie). Ce premier épisode reprend donc où l'on avait laissé la saison précédente, avec un Finch disparu et laissé entre les mains de Root, toujours incarnée par la brillante Amy Acker (Dollhouse). Avec ce nouvel épisode, Person of Interest ne pouvait pas mieux débuter la saison. Il y a tous les éléments nécessaire à la série pour reprendre du bon pied et surtout pour nous donner envie de suivre les épisodes suivants qui devraient eux aussi réserver de bien bonnes surprises. Surtout que le cas de Finch n'est pas résolu à la fin de l'épisode. Le duo formé ce Root et du kidnappé Finch donne réellement un aperçu différent de la dynamique créée par la série la saison dernière entre Finch et Reese. Ce dernier est maintenant seul face à la Machine et doit tout faire pour retrouver son ami et collègue en affaires avant qu'il ne soit trop tard.

Mettre Reese seul face à la Machine, cette intelligence supérieur, était une très bonne idée en soit. Elle nous permet de nous amuser et surtout de nous balader un peu dans tous les sens. Alors que Reese pensait que la Machine faisait tout pour l'aider à retrouver Finch, elle l'a leurrée pour l'envoyer aider un certain Leon, comptable qui a volé une somme d'argent importante à un groupe de méchant Aryens. Encore une fois, Person of Interest prouve qu'elle peut faire venir pas mal de bonnes personnalités du petit écran. On a donc dans le rôle de Leon le très sympathique Ken Leung (Lost). J.J Abrams est producteur de Person of Interest, ce qui doit aider pas mal à inviter des acteurs de l'une de ses anciennes créations populaire dans une nouvelle série à lui. Le duo formé de Leon et Reese fonctionne plutôt bien et nous diverti le temps des 40 minutes de l'épisode. C'est un passe temps. Le méchant Aryens est lui incarné par Anthony Michael Hall (Dead Zone) que les plus fans de la Trilogie du Samedi de chez M6 auront tout de suite reconnus. Un acteur que j'apprécie beaucoup (malgré sa plongée dans la drogue). Terry Serpico (Army Wives) qui a des faux airs d'Anthony Michael Hall.
vlcsnap-2012-09-28-14h51m16s229.png"The Contingency" nous offre donc la bonne dose d'action que Reese méritait. De plus, le personnage joue sur les deux plans puisqu'il n'a pas Finch pour s'occuper de la Machine. Il doit donc trouver un moyen de communiquer avec cette entité qui n'a pas de présence physique. Mon moment favoris reste la petite scène de combat où Reese nous sort une petite tirade qui aurait très bien pu faire l'affaire dans un combat James Bond / Requin il y a quelques années. Je trouve presque qu'il y avait une certaine redite de ce duo de personnage mythique de la saga cinématographique à succès. Dans le reste de l'épisode nous suivons les aventures de Root qui a kidnappée Finch. C'est assez simpliste mais agréable à suivre. Sans compter que le cliffangher de fin de l'épisode ne résout pas l'histoire et relance encore sur de nouvelles pistes. Amy Acker n'a pas eu le rôle de deux épisodes, mais de quelques épisodes (ce qui n'est pas plus mal). L'actrice incarne à merveille ce personnage. Les questions qu'elle pose à Finch sur ce qu'il a construit et pourquoi, et surtout comment cela fonctionne, … permet aussi de poser les questions au téléspectateur.

J'ai envie d'avoir des réponses sur le pourquoi du comment et Person of Interest a trouvée un moyen assez intelligent de nous en révéler un peu plus sur ses mystères. La dynamique fonctionne donc bien et le rythme est du début à la fin haletant et bien conservé. Je dirais presque qu'il ne manque pas de piment. Pendant ce temps, Fusco et Carter servent de seconde main pour l'épisode mais ne démérite pas non plus. J'ai bien aimé le moment à Carter sauve la mise à Reese à la fin de l'épisode ou encore le moment où Fusco se retrouve kidnappé lui aussi par la bande d'Aryens parce qu'il se retrouvait à tenter d'aider Leon. Au final, Person of Interest nous offre un bien bon épisode de la semaine avec à la fois une suite des aventures du season finale de la saison passée, et quelque chose de nouveau pour la semaine. De quoi nous divertir et nous amuser, tout en nous faisant nous poser quelques questions. C'est efficace et la preuve pour le moment que la série n'a pas perdue ni de son mordant ni de son intérêt.

Note : 8/10. En bref, un solide retour pour l'une des meilleures nouveautés de la saison passée. Person of Interest reste la série ambitieuse et capable de ses ambitions, avec une maitrise de son scénario et de ses intrigues.

Commenter cet article

delromainzika 29/09/2012 01:05


Ah merci :) J'étais pourtant sûr de mon coup ^^ Ils se ressemblent beaucoup en tout cas. C'est affolant.

Nick 29/09/2012 01:00


J'ai cru aussi reconnaître AMH sur le coup, mais je me disais qu'il y avait un truc qui clochait, surtout que je ne me rappellais pas d'en avoir entendu parler dans l'actu. Et en fait, il s'agit
de Terry Serpico (Army Wives). :-)