Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Person of Interest. Saison 2. Episode 16.

22 Février 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Person of Interest

person-of-interest-amy-acker-sarah-shahi-copie-1.png

 

Person of Interest // Saison 2. Episode 16. Relevance.


L'arrivée de Sarah Shahi dans Person of Interest qui sera bientôt diffusée sur TF1 était quelque chose que j'attendais avec une grande impatience. En effet, j'aime beaucoup cette actrice et je pense qu'elle avait besoin d'un rôle un peu plus bad-ass que lors de ses dernières apparitions dans des séries (Fairly Legal, Chicago Fire). Cette fois ci nous suivons donc les aventures de Samantha Shaw. C'est un peu Reese au féminin pour faire court. Mais il s'agit de quelque chose de très intéressant. Elle fait même la même chose en lui, mais dans l'autre sens. En effet, elle est chargée d'éliminer les numéros qui tombent dans la Machine. Quand la Machine a été créée, c'était son but, d'éliminer les menaces. Sauf que Finch était parvenu à découvrir une utilisation encore plus intelligente de sa technologie avec les "irrelevantes", ceux que la Machine choisie d'ignorer. Si le numéro de la prochaine cible de Shaw et son partenaire est un piège, Reese va donc devoir tenter de la sauver. Et Finch la recruter. L'épisode joue de façon astucieuse avec ce personnage.

Je ne m'attendais pas du tout à ce que les choses évoluent de cette façon, surtout avec la fin de l'épisode. Le personnage de Shaw était réellement bon. Notamment car Sarah Shahi lui donne une certaine inhumanité perverse que je trouve remarquable. Je suppose que les choses auraient pu évoluer dans une direction différente mais nous sommes dans Person of Interest. C'est pour cela que cette série est excellente. Elle ne choisie pas les facilités et dirige donc sa mythologie vers d'autres choses. Bien que pour le moment nous ne sachons pas quand nous allons retrouver le personnage, elle reste un élément très intéressant de la série. Je me demande même si Person of Interest n'est pas trop intelligente parfois. Elle va là où on ne l'attend pas forcément alors que l'on croit qu'elle poursuit les inrtrigues d'épisodes en épisodes. De plus, le côté divertissant est là, surtout quand Rooth kidnappe Shaw. J'ai trouvé la confrontation des deux femmes absolument fabuleuse. Je ne m'attendais pas vraiment à ce que cela soit aussi pugnace comme entrée en matière mais le fer à repassé m'a eu.
person-of-interest-samantha-shaw-sarah-shahi.pngMaintenant que les divers ennemis de Reese et Finch montrent le bout de leur nez, cet épisode prouve aussi que Person of Interest peut fonctionner dans Carter et Fusco. Ce qui au fond est dommage pour eux. Si Shaw rejoint la série, il est certain que celle ci n'aura plus du tout besoin d'aller plus loin. Elle restera donc surement quelques temps dans sa configuration actuelle afin d'aller vers d'autres directions d'autant plus intéressantes. Chaque semaine, je trouve le moyen de rester au fond de mon siège et de ne pas pouvoir décrocher une seule seconde. Les épisodes ne se ressemblent pas et ce sentiment de renouveau constant permet de garder la série dans une fraicheur ambiante et particulièrement intéressante. Je suppose que tout n'évoluera pas nécessairement dans la direction que l'on souhaite, mais même si je ne souhaite pas que la série aille quelque part, elle trouve toujours le moyen de me contredire en trouvant une intrigue encore plus fascinante à développer. Sans compter sur le charme sans faille de Sarah Shahi, cet épisode était très réussi.

Note : 8.5/10. En bref, un épisode qui se veut hors des lignes et qui tente de faire évoluer la série. Réussi.

Commenter cet article

jean pierre 16/03/2013 01:52


Pour moi c 10/10. Quelle introduction dun personnage (que lon devine reccurent )magistrale. J'ai adoré le fait que tout lepisode tourne du point de vue de la victime . On sent que Reese et Harold
sont derriere à courir derrier Shaw sans jamais arriver à la suivre pour la sauver , tellement elle arrive à se dermerder toute seule. Totalement brillant ce procédé.

delromainzika 22/02/2013 15:13


Merci pour l'info, j'avais pas vu ça. Mais ouais, il s'est bien débrouillé c'est certain.

caroline 22/02/2013 15:03


Ahhhh! ça fait plaisir de revoir Sarah Shahi! Et la confrontation entre Root et Samantha Saw était juste excellente! Quel brillant épisode! Dirigé par Jonathan Nolan himself quand
même qui faisait ses premiers pas (réussis) en tant que directeur.