Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Person of Interest. Saison 2. Episode 6.

9 Novembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Person of Interest

vlcsnap-2012-11-09-12h26m01s252.png

 

Person of Interest // Saison 2. Episode 6. The High Road.


Malgré sa formule assez procédurale, j'aime beaucoup Person of Interest. C'est une série qui parvient à se renouveler au sein même de sa formule. Cette semaine, Reese sort de son univers habituel new-yorkais pour la banlieue de Far Rockaway. Il retrouve alors Zoe (la très charmante Paige Turco) qui incarnera sa femme pour se créer une couverture. Tout cela pour espionner Graham Wyler, un ancien voleur, incarné par David Denman (The Office) et sa femme Connie, incarnée par Alicia Witt (New York Section Criminelle). Dès le départ, l'épisode instaure une ambiance intéressante. Cette histoire de banlieue change complètement la dynamique de la série. En effet, l'histoire nous offre quelques bons moments partagés entre Reese et Zoe. J'aime bien le duo qu'ils forment et le fait que l'on peut les retrouver ponctuellement me plait. C'est ce qui fait aussi l'efficacité de la formule de la série, de retrouver des personnages que l'on avait déjà pu voir précédemment.

Du coup, le charme de cet épisode tient vraiment dans ce nouvel environnement que la série n'avait pas encore exploré. Evidemment, c'est aussi très bon pour mettre Reese dans une situation qu'il n'aime pas. Il n'est pas le meilleur pour jouer à l'homme marié et posé. Ce n'est pas du tout comment il fonctionne puisqu'il est un homme solitaire. C'est pourquoi tout cela rapelle énormément Batman encore une fois. C'est fou comment la série me rappelle toujours ce héros. De plus, le ton un peu plus léger avec quelques dialogues souriants disséminés tout au long de l'épisode. Voilà donc un schéma classique employé de façon très différente. C'est bon quand une série en grande partie procédurale sort un peu de sa zone de confort pour nous sortir des épisodes plus originaux même si je dois avouer que parfois j'aime bien le confort que peuvent apporter certaines séries classiques comme Les Experts par exemple (sans pour autant que tous les épisodes me plaisent). Au contraire, Person of Interest exploite une formule différente malgré les apparences. Elle change constamment d'univers mine de rien grâce à la diversité des numéros qui tombent.
vlcsnap-2012-11-09-13h15m34s200.pngZoe parvient donc encore une fois à faire du charme à Reese. Sa présence dans l'épisode précédent était déjà une bonne chose mais encore plus cette semaine de part l'exploitation plus judicieuse de la personnalité et du charisme de Zoe. Pendant ce temps, l'épisode n'en oublie pas pour autant de développer un peu plus Finch qui avait été pas mal laissé de côté ces derniers temps. Nous allons alors revenir sur sa rencontre avec Grace au détour de plusieurs flashbacks. Ce n'est pas encore suffisant pour réellement voir où la série veut nous emmener mais pourquoi pas. Disons que je ne suis pas dans l'expectative donc à suivre. Finalement, cette semaine encore Person of Interest nous offrait un épisode classique mais à l'éxécution légère et un peu plus humoristique qu'à l'habitude. Pour ce qui est de l'affaire de la semaine, elle a cependant fini un peu trop dans la moralisation (le fait que Graham veuille se rendre pour payer sa dette à la société) ou mélo (le fait que Graham ait avoué à sa femme qui il était et est encore, et ce qu'il a fait ce soir là). Mais je ne vais pas trop en vouloir à la série non plus.

Note : 7/10. En bref, une agréable plongée dans le monde mystérieux de la banlieue.

Commenter cet article