Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Person of Interest. Saison 3. Episode 1. Liberty.

25 Septembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Person of Interest

vlcsnap-2013-09-25-11h07m05s0.png

 

Person of Interest // Saison 3. Episode 1. Liberty.


Nouvelle saison et nouvelle direction. Bien entendu que la mécanique de Person of Interest reste la même mais les personnages accueillent une petite nouvelle : Shaw incarnée par Sarah Shahi que l'on avait eu la chance de voir dans deux épisodes de la saison précédente. Ce personnage s'était tout de suite très bien intégré, ne serait-ce que pour la dynamique partagée avec Reese. Le duo fonctionne toujours aussi bien, que cela soit en termes de dialogues ou encore en termes d'action. Bien que Person of Interest n'avait pas nécessairement besoin d'un élément féminin en plus de nos deux compères, elle a su se faire une place dès ce premier épisode et j'ai déjà hâte de voir ce qu'ils ont encore en réserve pour nous. Je me demande cependant dans combien de temps la série va tenter de développer un spin-off autour de ce personnage qui se déroulerait dans une toute autre ville ? Car au fond, ce serait une opportunité à ne pas laisser tomber que de tenter l'expérience (notamment car CBS commence à voir des problèmes d'audiences ici et là sur sa grille).

Mais nous n'en sommes pas encore là, car il y a encore du chemin à faire cette année. Nouvelle saison et donc nouvelles affaires. La série ne choisie pas une affaire particulièrement nouvelle par rapport à ce qu'elle fait d'habitude et nous sert donc un épisode indépendant. Ce n'est pas le meilleur épisode indépendant que Person of Interest nous ait offert j'en conviens mais ce n'était pas non plus un mauvais épisode, ne serait-ce que pour tout ce qui se déroule autour des personnages. Reese, Finch et Shaw vont devoir sauver un marin dans cet épisode alors qu'il doit ramener des diamants entrés illégalement aux Etats-Unis. De prime à bord, je ne peux pas dire que j'adhère totalement à cette histoire dans le sens où elle manque de pep's et d'un truc en plus. Ce n'était pas aussi original que prévu je dirais. Mais comme je le disais, les personnages sauvent plus ou moins la mise à l'épisode. Que cela soit avec humour (merci Fusco qui dans le feu de l'action va devoir sauver notre homme de la semaine) ou encore avec action (Reese et Shaw font le show).
vlcsnap-2013-09-25-11h16m23s203.pngDans un registre assez différent, nous suivons les aventures de Root appelée Robin par l'institut psychiatrique dans lequel elle est enfermée. Elle va nous parler des discussions qu'elle a avec la Machine et le psychiatre veut la déconnecter de toute relation avec la technologie. Le plaidoyer final de l'épisode était succulent. C'est ce genre de choses qui font de Root un personnage jouissif et Amy Acker bien évidemment. L'actrice s'amuse une fois de plus et même si elle ne fait pas vraiment partie de ce qu'il se passe à New York, on nous prépare encore une fois son retour de façon assez malicieuse car on est loin de ce qu'il s'est passé dans la saison 2 où elle avait tenté d'approcher un membre éminent du gouvernement. Root pourrait bien être le personnage de Person of Interest qui évolue le plus finalement. Et puis il y a Carter qui avait aidé Elias à s'évader dans la saison précédente. Carter c'est un peu le commissaire Gordon de Person of Interest et c'est aussi pour cela que j'aime bien ce personnage.

Elle a beau être une bonne flic, elle sait aussi être dans l'illégalité la plus totale pour son bien et celui des autres. Carter a encore une fois changé. Ce n'est plus le personnage innocent de la première saison. Son combat contre les HR continue en espérant que cela soit encore plus intéressant que la saison passée car ce que je regrette de l'an dernier c'est justement que l'on n'ait pas eu la Carter que l'on a à la fin de cet épisode. Celle qui veut se venger. Mine de rien, les personnages de Person of Interest évoluent tous de façon intelligente et ce même si cet épisode de reprise n'est pas le meilleur que la série ait pu nous offrir. Une manière de reprendre les choses de façon presque trop douce. Mais bon, un épisode qui utilise "Feeling Good" de Nina Simone est forcément bon, d'emblée. De plus, cet épisode m'a rappelé un peu le pilote de la série et The Dark Knight Rises, comme si l'on enclenchait une nouvelle histoire, une nouvelle dynamique.

Note : 6.5/10. En bref, un retour un peu trop classique mais Person of Interest reste une série efficace et passionnante grâce à une galerie de personnages tous plus fascinants les uns que les autres.

Commenter cet article