Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Person of Interest. Saison 3. Episode 16. Ram.

5 Mars 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Person of Interest

vlcsnap-2014-03-05-09h59m03s107.jpg

 

Person of Interest // Saison 3. Episode 16. Ram.


Ce tout nouvel épisode de Person of Interest nous fait revenir en 2010 à une époque où Reese était encore agent de la CIA et où Finch travaillait avec Mr. Dillinger (incarné par Neil Jackson). Sauf que ce dernier était très différent de Reese. Là où Reese était une âme perdue avec un besoin de rédemption pour ses actions passées quand il a rejoint Finch, Dillinger est totalement différent. Ce dernier est un professionnel, un mercenaire, froid comme il se doit. Un personnage qui ne pense pas nécessairement aux intérêts des numéros de Finch mais plutôt aux siens. C’est pour cela que leur histoire ne pouvait pas fonctionner comme celle de Finch et Reese. Car ces deux personnages partagent un lien émotionnel fort avec les numéros et qu’ils veulent les aider. Dillinger était plutôt là pour penser à lui et gagner quelque chose en retour. Si le personnage est suffisamment entrainé et efficace sur le terrain (comme nous le prouve la première scène de l’épisode), on ne peut pas dire que son éthique soit celle de quelqu’un d’impliqué. Notamment car il prend Finch pour un boulot comme les autres, duquel on peut s’échapper à tout monde si jamais une nouvelle offre, bien meilleure, vient se proposer ailleurs.

Le numéro de la semaine (en 2010) est celui de Daniel Casey, un technicien informatique freelance qui est en danger. Incarné par Joseph Mazzello (vu dans The Social Network sous les traits de Dustin Moskowitz), Casey gagne sa vie en testant la sécurité de systèmes informatiques. Les sociétés le paye des afin de tenter de pénétrer dans leurs nouvelles créations. Tout cela va bien entendu attirer aussi la CIA. Le gouvernement ne peut pas conserver quelqu’un comme ça dans la nature. C’était une manière avec Casey de faire un vrai miroir de lui quand il était plus jeune. J’ai trouvé ça très bien écrit et surtout interprété. Encore une fois Michael Emerson est l’acteur parfait pour ce genre de situations. La série se sert à merveille de lui. Pour en revenir à la CIA, il y a un personnage que l’on a déjà vu plus tôt cette année et qui fait son grand retour : Diane Claypool. Toujours incarnée par Camryn Manheim. J’ai beaucoup aimé ce personnage lors de son introduction et son retour ici fait tout aussi mouche. Je me demande vraiment si l’on sait tout de Person of Interest parfois. La série nous révèle tellement de choses chaque année sur son univers et ses personnages qu’il est vraiment difficile de savoir où elle veut réellement nous emmener.
vlcsnap-2014-03-05-09h52m45s170.jpgPar ailleurs, je n’oublie pas non plus le retour de Root à la fin de l’épisode qui va s’associer à Casey. Tout cela promet là aussi de très belles choses pour la suite des aventures même si je n’ai aucune idée de ce que Casey va réellement faire. « Ram » était certainement l’un des meilleurs épisodes de la saison car il a saisi à merveille l’intérêt de la série et des personnages. L’univers s’enrichit donc d’épisodes en épisodes et le tout en devient donc beaucoup plus jouissif par la suite. Je me demande également si Reese pourrait être amené à nous en révéler un peu plus. J’étais heureux de retrouver son ancienne camarade Kara incarnée par Annie Parisse (vu la saison dernière dans The Following). Ce qui est aussi fascinant avec l’univers de Person of Interest c’est le fait les nouveaux personnages et les nouvelles intrigues continuent de donner de la fraicheur aux personnages et aux intrigues les plus vieilles de la série. Notamment Kara. On sait très bien qu’elle était un peu sadique sur les bords mais Reese c’était le contraire (notamment quand il se permet de laisser voguer au vent Casey mais fait croire qu’il l’a tué). Tout cela permet également de revenir sur Shaw qui a elle aussi eu un rôle à jouer en 2010 (je suppose que cela est aussi en lien avec son précédent employeur).

Note : 10/10. En bref, un magnifique épisode de Person of Interest.

Commenter cet article

jerome 17/02/2015 22:19

Oui mais ca n a pas de sens, quand Finch recrute Reede au de but de la saison 1, ce dernier est un clochard loin du système. Il n a jjamais exerce en tant que justicier secret. Et il ne connaissait pas Kara avant de la rencontrer cette saison.