Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Person of Interest. Saison 3. Episode 17. Root Path.

19 Mars 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Person of Interest

vlcsnap-2014-03-19-11h45m31s156.jpg

 

Person of Interest // Saison 3. Episode 17. Root Path.


Au fil des saisons, Person of Interest s’est complexifiée pour donner la série que l’on connait aujourd’hui. Une série maligne bourrée de ramifications avec tout un tas de personnages passionnants. Depuis quelques temps, nous n’avions pas vraiment eu la chance de voir où en étant rendue Root alors forcément, « Root Path » était l’occasion de la faire revenir à New York, de la lancer sur les traces d’un concierge et de faire revenir les membres de Decima et de Vigilance (qui, si vous vous en souvenez ne sont autre que les anciens employeurs de … Shaw). Person of Interest est une série complexe car elle associe tout un tas de personnages dans un seul et même épisode. Celui-ci, particulièrement forcé sur la mythologie par exemple. Mais c’est une bonne idée, surtout que cela fonctionne plutôt bien dans son ensemble. J’ai toujours adoré le personnage de Root et Amy Acker a toujours su en faire quelque chose d’exceptionnel. Nous allons découvrir Root sous un angle différent cette semaine. Si cette femme avait tendance à être sûr d’elle et de ce qu’elle fait pour la Machine, au fond on se rend aussi compte qu’elle est une femme qui a aussi ses sentiments. On va donc nous permettre d’entrevoir une part d’humanité chez elle.

Dès le début, l’épisode cherche à nous mettre en conditions afin de suivre une aventure hors du commun. Même si Person of Interest repose encore et toujours sur cette Machine qu’il faut protéger, au fond il y a tellement de choses que la série raconte que l’on oublierait presque parfois cette Machine. Elle devient ainsi un accessoire (notamment pour aider Root dans sa quête). La personne de Cyrus Wells était intéressant à intégrer, même si au fond il sert beaucoup plus dans la première partie que dans la seconde partie de l’épisode. Person of Interest n’oublie pas non plus son propre humour. Notamment quand Root annonce Finch se cachant derrière un journal. Cette scène était d’ailleurs l’une des plus drôles que j’ai pu voir dans la série depuis un bout de temps (en dehors du cynisme de Reese). La relation entre Root et Finch est toujours intéressante à développer, d’autant plus quand Root annonce qu’elle fait tout ça uniquement pour protéger Finch. C’est touchant mais la série semble ne pas vouloir s’attarder là dessus pour le moment. Peut-être car tout simplement Finch et Root n’ont pas encore trouvé le temps de développer plus leur relation.
vlcsnap-2014-03-19-11h28m35s239.jpgL’épisode fait également quelque chose d’intéressant avec Shaw. Cette dernière va se retrouver seule face à ses anciens employeurs : Vigilance. Je ne m’y attendais pas du tout mais cela permet aussi de voir que sans Finch et la Machine, les personnages peuvent parfois être perdus. Finch est un élément essentiel de Person of Interest et sans lui la série ne serait pas du tout la même. La manière dont Shaw évolue dans l’épisode et partage des points de vue avec Collier, le leader de Vigilance, permet de voir les choses d’une façon plutôt efficace. Mais si Vigilance est une organisation qui m’intéresse scénaristiquement, je dois avouer que Person of Interest ne fait pas en sorte de trop l’exploiter. J’aime bien comment la série range pas mal de ses idées, les mets de côté afin de les utiliser beaucoup plus tard. Ensuite il y a Decima et leur plan pour construire un vilain jumeau à la Machine : Samaritan. Je pense qu’ils vont réussir à la construire et qu’ils vont mettre en danger la Machine, sinon ce ne serait vraiment pas drôle. Cet épisode était donc un vrai hymne au talent des scénaristes mais aussi de Amy Acker.

Finalement, Person of Interest m’a encore une fois beaucoup surpris dans le bon sens du terme. Et j’ai forcément hâte de voir la suite de la saison, surtout qu’il y a tellement de dangers à venir que cela en devient beaucoup plus excitant que l’on ne pourrait le penser. Par ailleurs, j’ai beaucoup aimé l’introduction de l’épisode qui changeait de ce que l’on a l’habitude de voir.

Note : 10/10. En bref, brillant (bis).

Commenter cet article

delromainzika 20/03/2014 12:13


Oui, effectivement :)

Rakotojr 20/03/2014 02:02


Je ne veux pas dire de conerie, mais je pense que tu as confondu Vigilance et Control.


Control, c'est l'ancien employeur de Shaw


Vigilance, un groupe terroriste opposé à ce que le citoyen soi espionné :)