Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Person of Interest. Saison 3. Episode 18. Allegiance.

26 Mars 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Person of Interest

vlcsnap-2014-03-26-20h44m50s251.jpg

 

Person of Interest // Saison 3. Episode 18. Allegiance.


Cet épisode de Person of Interest n’était pas aussi bon que le précédent mais tout simplement car le cas de la semaine n’était pas aussi bien ficelé que ce que l’on a pu nous servir sur Root. Du coup, tout ce qu’il y avait de réellement excitant dans cet épisode concerne Root et sa quête pour libérer la machine. Elle est tout simplement extraordinaire et elle sait aussi très bien comme s’y prendre pour surprendre le téléspectateur dans le bon sens du terme. « Allegiance » ne fait pas nécessairement bouger grand chose mais les enjeux de la fin de l’épisode sont importants et me donnent envie de voir la suite le plus rapidement possible. Le fait que Root soit complètement en dehors de l’intrigue de la semaine permet aussi de libérer le personnage des autres. Elle fait sa petite cuisine de son côté et c’est mieux comme ça. La manière dont elle suit Greer était aussi assez intelligente, jusqu’à utiliser Bear, le chien de Finch, afin de le traquer avec… son odorat. Après un petit speech sur le fait l’odorat est l’un des rares trucs que l’on ne peut pas tromper au travers des machines. Greer est quelqu’un que j’aime bien car il apporte à la série un côté X Files. Il me rappelle l’homme à la cigarette. Je suis certain que Person of Interest s’en est inspirée. Ce ne serait pas étrange et un très joli clin d’oeil.

Ce qu’il y a de bien chez Root également c’est qu’elle n’a peur de rien. Elle est capable de tout faire et ce avec énormément de dextérité. Du coup, on passe un agréable moment sans trop se poser de questions. Au travers de l’affaire de la semaine, ce sont aussi les femmes de Person of Interest qui sont mise en avant. Enfin plutôt la femme puisqu’il s’agit de Shaw. Il est intéressant de voir le personnage prendre de plus en plus d’importance dans la série alors que je trouve qu’elle sert vraiment le récit. Elle s’est fait une place qui ne fait ni d’ombre à Finch, ni à Reese, ni même aux autres. Il faut dire qu’elle a plus ou moins pris la place de Carter qui elle laissait un grand vide dans la série en disparaissant au début de la saison. Pour en revenir à l’affaire de la semaine, Shaw surveille donc Maria, une femme qui serrait apparemment liée à un terroriste. La relation entre Maria et Shaw était plutôt intéressante à suivre puisqu’elle donne l’opportunité de creuser à la fois le personnage de Shaw (qui est souvent solitaire et aime l’être) et l’histoire d’une femme qui finalement veut faire libérer un innocent. Tout cela nous emmène forcément dans une histoire de corruption à l’ONU.
vlcsnap-2014-03-26-21h07m59s63.jpgDès qu’il y a des histoires de corruption ou de conspiration, de toute façon je suis toujours en pleine admiration. Et c’est le cas pour Person of Interest. L’affaire n’était pourtant pas ce que la série a fait de mieux et souffre aussi de la comparaison avec tout ce qui se passe avec Root (qui est beaucoup plus passionnant étant donné que cela fait évoluer l’intrigue générale de la saison et accessoirement de la série). Mais peu importe, c’est bien écrit, les personnages sont à leur place et surtout Shaw qui a l’occasion de montrer qu’elle n’est pas là pour jouer à la plante verte. J’ai beaucoup aimé la scène de Fusco et Shaw dans la voiture. C’était à la fois un peu cocasse mais aussi terriblement juste. Je ne pouvais tout simplement pas rêver mieux de la part de la série. Maintenant, reste à savoir ce que Person of Interest peut bien faire encore avec ses personnages. Il ne reste que cinq épisodes après celui-ci et je dois avouer qu’étant donné que l’étau se resserre et que l’on a pas mal de développement faits ici et là, je suis absolument ravi. C’est fabuleux. L’histoire de Maria en plus de ça est truffée de bonnes idées (lorgnant notamment sur la fausse piste).

Note : 8/10. En bref, Root prouve encore une fois tout son intérêt.

Commenter cet article

EvA 30/03/2014 14:52


je déplore juste le fait que l'on voit de moins en moins Reese au fil des épisodes (mon personnage favori)