Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Person of Interest. Saison 3. Episode 2. Nothing to Hide.

2 Octobre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Person of Interest

vlcsnap-2013-10-02-02h08m25s160.png

 

Person of Interest // Saison 3. Episode 2. Nothing to Hide.


Cette saison de Person Of Interest commence à devenir particulièrement bonne. Ce que j'aime bien dans cette série c'est quand les cas de la semaine apportent un peu de plus à l'intrigue de la saison. J'ai appris que la saison 3 de Person Of Interest a été vendue comme le Chapitre 2 de Person Of Interest. Je commence à mieux cerner pourquoi. Ce n'est pas uniquement parce que Shaw a intégré l'équipe, c'est également car de nouvelles personnes sont entrer en jeu. Une nouvelle organisation qui fait sa loi contre ce que le gouvernement a pu leur prendre. J'ai tout simplement adoré cet épisode. Alors que le premier, celui de la semaine dernière, était une entrée en matière assez étrange, celui-ci nous permet de nous remettre en scelle et pas qu'un peu. La série exploite son humour (notamment grâce à Shaw qui est devenu un personnage beaucoup plus intéressant que sa première apparition ne le laissait comprendre) mais aussi ce qu'elle sait faire de mieux pour "Nothing to Hide". Nous prenons le cas d'un entrepreneur du web qui a créé une société qui permet de retrouver toutes les informations que l'on veut sur quelqu'un.

Une sorte de 123 People amélioré. Si cette intrigue peut apparaître assez basique, ce que j'ai aimé c'est le fait que l'on laisse un nouveau joueur entrer dans la course. Finch, Reese et Shaw vont être témoin de ce qu'il se passe et ne vont pas pouvoir faire grand chose pour l'arrêter et empêcher la vengeance finale (tuer le personnage). Notre équipe de choc ne va donc pas pouvoir sauver le numéro tombé dans la Machine et bien que je trouve ça assez terrible, cela permet aussi à notre équipe de comprendre que le nouveau joueur qu'ils ont rencontré n'est clairement pas là pour rigoler. Cette organisation secrète promet déjà de belles choses pour la saison. Cet épisode m'a aussi rappelé un autre épisode de Person Of Interest qui se déroulait à Wall Street dans le milieu des échanges boursiers. Je me souviens d'avoir beaucoup aimé cet épisode. Le fait qu'il se déroule dans des bureaux m'a certainement permis de faire le rapprochement. De plus, le numéro de la semaine n'est pas le personnage pour qui l'on peut avoir de l'empathie. C'est un salaud, ni plus ni moins.
vlcsnap-2013-10-02-02h16m28s117.pngMais c'est très justement ce qui rend le jeu encore plus intéressant. Shaw et Reese forment par ailleurs un duo hors pair sur le terrain. Je suis un grand fan de la dynamique que Person Of Interest a réussi à créer autour des deux personnages et j'ai hâte de voir ce qu'ils ont encore en réserve pour nous rassasier. Erik Mountain (Chase, Person of Interest) a ici écrit un épisode rythmé qui ne laisse jamais de temps mort. De plus, le téléspectateur est laissé du début à la fin dans une course contre la montre afin de sauver le numéro de la semaine. Au-delà de ça, cet épisode parvient à faire une sorte de référence bien sentie au fait qu'Internet est aujourd'hui devenu l'ennemi de tout le monde. On peut tout trouver dessus et même si l'on ne veut pas être retrouvé. C'est mine de rien le cas de cette jeune fille qui a été tué alors que son petit ami violent l'a retrouvé à plusieurs reprises grâce au site Internet LifeTrace. Qui sait, un jour vous aussi vous pourriez vous retrouver dans cette situation. Le côté emphatique se ressent donc de ce point de vue là et non pas du créateur du site qui est dans la mouise.

Cela rend le tout encore plus intéressant pour le téléspectateur qui ne sait pas vraiment qui défendre. Car d'un côté on ne peut pas défendre la vengeance dans le sens où même si cet homme a menti sur son passé, créé un site Internet odieux, finalement il n'a pas voulu faire du mal aux gens de la sorte. C'est en tout cas comme ça que j'ai envie de le ressentir. Mais d'un autre côté on n'a pas envie de défendre cet homme qui a trompé sa femme, menti sur son passé, etc. Le dilemme est donc là. Pour mettre en scène tout cela, Fred Toye (The Good Wife, Fringe) a su mettre en lumière l'univers bureautique de New York avec une certaine dextérité. Il faut dire qu'il a déjà travaillé sur 7 épisodes de l'excellente The Good Wife alors on ne pouvait que lui faire confiance et il est déjà à l'origine pour le moment de la réalisation de 5 épisodes de Person Of Interest. Il est donc rodé. Que demander de plus ? Fusco ? Le très cher Fusco ne sert pas à grand chose si ce n'est à aider Carter dans son investigation personnelle sur les HR afin de trouver la dernière tête à couper.
vlcsnap-2013-10-02-02h09m19s181.pngCela promet de belles choses surtout que Carter est maintenant de retour en patrouille et non plus à son poste aux homicides. Cela permet de changer la dynamique d'autant plus que Carter et son rookie c'est une bonne idée. Je pense que son rookie est quelqu'un qui a un lien direct avec tout cela et qu'il ne fait que se rapprocher d'elle afin de recueillir plus d'informations. Je suis maintenant devenu un peu paranoïaque avec tous les nouveaux personnages que Person Of Interest peut nous introduire et son petit discours final, tentant de mettre Carter en confiance m'a mis la puce à l'oreille. Je peux me tromper mais en tout cas, cela ne m'étonnerait même pas.

Note : 9/10. En bref, directement lié à la mythologie de la saison, cet épisode joue astucieusement avec tout l'univers de Person Of Interest. Brillant.

Commenter cet article