Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Person of Interest. Saison 3. Episode 22. A House Divided.

7 Mai 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Person of Interest

vlcsnap-2014-05-07-09h55m44s1.jpg

 

Person of Interest // Saison 3. Episode 22. A House Divided.


Dans l’épisode précédent, Finch se retrouvait face à Greer. Un face à face assez jouissif qui donne envie d’en voir beaucoup plus. Mais la série ne cherche pas nécessairement à se concentrer sur Greer et Finch, bien au contraire, mais sur quelque chose de beaucoup plus grand. On a donc Control, Decima avec Samaritan, Finch et cie avec la Machine, tout le monde est visé par un autre groupe d’activistes que l’on connait sous le nom de… Vigilance, qui veulent faire le procès de la surveillance constante dont nous sommes victimes. Person of Interest délivre donc encore une fois son meilleur dans un épisode où la menace ce n’est plus l’une de ces entités mais bien une chose totalement différente. Je dois avouer que quand la série a commencer à parler de révolution, je me suis tout de suite demandé si Jonathan Nolan n’avait pas trop trainé dans les locaux de Bad Robot et regardé quelques épisodes de Revolution. Cela m’a pas trompé puisque nous avons droit à un black-out général dans tout New York. Il n’y a donc plus une once d’électricité dans la ville ce qui permet à ces révolutionnaires de faire le procès de tous les personnages importants de la série (dont Finch, le pauvre). Ce qui est intéressant là dedans c’est que Finch est mis dans le même panier que les autres.

Et en plus de ça, on tente de nous parler du fait que les autres ne sont pas si méchants que ça non plus (notamment quand on nous parle du fait qu’ils ont arrêtés un terroriste avant même qu’il ne fasse exploser une bombe dans une école - et ce, peu importe si c’est vrai ou non -). Une bonne partie de l’épisode se concentre donc sur Greer et Finch. Le face à face est très sobre alors que l’on retrouve les deux dans un décor sommaire. Finch et Greer sont assis sur des chaises l’un en face de l’autre dans un étage de building complètement vide. Cela permet à la série de placer une ambiance qui fonctionne particulièrement bien. Greer est un personnage que l’on a pu adorer détester. Introduit cette année comme un homme étrange agissant dans l’ombre sans que l’on ne sache réellement pour quelle raison, on a petit à petit pu apprendre de plus en plus de choses à son sujet. Et j’ai trouvé le tout particulièrement jouissif. Le face à face en lui-même fonctionne très bien et me fait même me demander si finalement Person of Interest n’aurait pas pu faire tout un épisode sur de face à face, agrément de quelques flashbacks datant de 2010.
vlcsnap-2014-05-07-09h55m42s242.jpgDu coup, Greer n’est pas la vraie menace pour Finch. La vraie menace c’est Vigilance et leur leader Peter Collier. Collier devient donc, au travers du twist final de l’épisode, le grand méchant de la saison. Je dois avouer que je ne m’y attendais pas du tout mais que cette fin de saison me satisfait pleinement. On se rend également compte que finalement on sait très peu de choses sur Viligance. On va très certainement en découvrir un peu plus dans le dernier épisode de la saison mais aussi dans la prochaine saison. Dans ce nouvel épisode, Root, Reese et Shaw se chargent de retrouver toutes les personnes qui tentent de contrer la Machine et donc de l’empêcher de voir ce qu’elle doit voir. J’ai trouvé ça malin. Surtout que le trio composé de Shaw, Reese et Root fonctionne terriblement bien. Root reste l’atout geek mais Shaw et Reese l’atout humoristique. Il y a certains échanges entre ces deux personnages qui sont particulièrement cocasses (notamment quand l’un arrive trop tard et se fait presque une joie de le dire à l’autre). Peter Collier de son côté est donc encore quelqu’un qu’il va falloir apprendre à connaître dans les prochains épisodes.

J’ai trouvé ça assez malicieux et bien ordonné. Dans tout ça, Person of Interest cherche encore une fois à nous perdre, surtout qu’il y a de plus en plus d’entités mais les agissements de Decima avec Greer sont l’intérêt de cet épisode avant que celui-ci ne devienne l’épisode de Viligance. Ce que j’aime bien également avec Decima et Vigilance c’est que les deux camps semblent être mieux que l’autre alors que finalement ce n’est pas du tout le cas. Cet épisode est l’occasion de retrouver aussi les employés de Shaw. Le petit face à face entre Shaw et Control était assez jouissif. Il faut dire que Camryn Manheim est tout de même excellente sous les traits de Control. Finalement, cet épisode redistribue les cartes dans un sens que j’aime beaucoup d’autant plus que c’est une issue assez inattendue.

Note : 10/10. En bref, un brillant épisode achevé par une très bonne surprise.

Commenter cet article