Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Person of Interest. Saison 3. Episode 4. Reasonable Doubt.

16 Octobre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Person of Interest

vlcsnap-2013-10-16-15h46m08s69.png

 

Person of Interest // Saison 3. Episode 4. Reasonable Doubt.


Person of Interest peut parfois être une série un peu prévisible. C'est dommage car l'on tente de nous construire une belle histoire mais l'on connait déjà le dénouement avant même que celui-ci soit révélé. Cela ne veut pas pour autant dire que cet épisode est raté, mais disons que j'aurais réellement aimé être surpris. Par ailleurs, cet épisode m'a aussi rappelé un vieux film que j'ai pu voir il y a de ça deux été où l'histoire d'une femme qui était accusée du meurtre de son mari alors que tout portait à croire qu'elle était innocente. Je ne vais pas vous raconter l'histoire de ce film ni même son dénouement mais j'ai ressenti un peu la même chose dans cet épisode. Ce n'est pas une mauvaise idée que de s'inspirer de ce que l'on peut voir dans le cinéma, notamment car d'autres épisodes de Person of Interest se sont déjà inspirés de choses connues mais j'aurais presque aimé que cela soit fait avec beaucoup plus de surprises. Parfois j'ai eu l'impression que l'épisode avançait avec une mécanique un peu trop rodée. Malgré ce petit reproche que j'avais à faire à l'épisode, on peut encore une fois dire que Shaw est un atout dans cette saison 3.

En effet, le personnage est toujours aussi amusant, capable de parier sur qui a raison ou non au sujet du numéro du jour (et Shaw a eu raison depuis le début, Vanessa est belle et bien méchante et veut tuer son mari) ou qui s'amuse à sortir son pistolet au milieu d'une petite réunion de club de lectures de femmes riches. Vanessa est un personnage assez simpliste et la série tente de jouer avec la subtilité qu'il y a chez elle. On a souvent l'impression de voir deux visages du personnage. A commencer par la salle d'interrogatoire où même le téléspectateur est sûr qu'elle est méchante et puis ensuite le moment où elle tente de se défendre devant Carter qu'elle est innocente (et là, on a aussi envie de la croire). Kathleen Rose Perkins (Episodes) incarne cette femme avec beaucoup d'entrain. Je trouve que les diverses facettes de Vanessa sont plutôt bien mises en avant même si l'on regrette la fin prévisible. Car une fois passé quelques minutes, on commence à réfléchir et l'on sait déjà que l'on va terminer l'épisode avec un face à face entre elle et son mari.
vlcsnap-2013-10-16-15h46m09s81.pngL'épisode joue également à merveille avec la relation qu'entretiennent tous les personnages. Que cela soit Reese, Finch, Carter, Shaw ou Fusco, tout le monde sert l'épisode comme il peut et le tout dans une ambiance de franche camaraderie. J'aime beaucoup car cela permet aussi de voir que la série cherche à ne pas du tout se prendre la tête et encore moins à nouer le ventre de son téléspectateur avec des problèmes internes au groupe. Cela serait peut-être un peu trop, surtout que l'on a déjà tellement d'intrigues qui ronronnent. Sauf une, celle du coéquipier de Carter. Là aussi c'était assez prévisible. Je ne comprends pas pourquoi Person of Interest a mis trois épisodes avant de nous révéler qu'il était du côté obscur de la force. Au plus profond de moi j'espérais qu'il soit un gentil et qu'il ne veuille pas du tout être le méchant de Carter mais malheureusement c'est ce qu'il se passe et tout le monde l'avait vu venir à des kilomètres. On ne verra plus du tout leur relation mignonne comme auparavant. J'aimais bien le côté gauche de Carter dans sa manière d'instruire ce qu'elle sait et puis le côté pédagogue du jeune bleu de tenter de l'aider à aller de l'avant.

Cela ne veut pas dire que cet épisode de Person of Interest était mauvais mais disons que j'en attendais quelque chose de différent et surtout qu'il y ait plus de surprises que l'on n'attend pas. Je n'aime pas une série prévisible car c'est parfois aussi là où elle montre ses faiblesses. L'épisode reste dans la bonne moyenne de ce que peut faire Person of Interest je suis bien d'accord et il y a toujours tout un tas de bonnes choses (j'ai notamment adoré la scène d'ouverture de l'épisode avec Bear chez le vétérinaire et le twist que cela amène).

Note : 6.5/10. En bref, un épisode parfois trop prévisible et un peu trop ronronnant. Malgré ses défauts, cet épisode parvient à rester divertissant.

Commenter cet article