Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Persons Unknown. Saison 1. Episode 7.

27 Juillet 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Eté

vlcsnap-1367345.png

 

Persons Unknown // Saison 1. Episode 7. Smoke and Steel.

 

Cet épisode est dans la lignée de la suite de la série, une vraie réussite. En effet, c'est une série obessionnelle je trouve. On est pris avec un grapin jusqu'au fond, au plus profond de la série. Le tout fonctionne bien et avec sagesse, les intrigues sont distillées d'une très bonne manière, une manière que j'adore. On n'est pas envahi par les révélations mais on en apprend un peu, un tout petit peu à chaque épisode, ce que j'adore aussi. Ainsi on a droit à un bon épisode où le chinois dont je ne connais pas le nom car je m'en souviens pas prend par à l'histoire malgré lui, des rebondissements il y en a, comme toujours, c'est beau et bien fait malgré les faibles moyens de la série.

Alors cet épisode remet en question Joe : qui, quoi, pourquoi, comment, ... voilà tout un tas de question qui taraude l'esprit de nos kidnappé. On apprend que Joe a aussi lui été kidnappé, qu'il se retrouve dans cette situation par un concours de circonstance. Mais le fait que Janet prenne la défense de Joe ne va pas l'aider. En effet, Erika et Bill vont le torturer avec la barrière électro-magnétique qui entoure la ville, le tout en lui posant des questions auquels il ne peut pas répondre car finalement il n'en sait pas grand chose sur l'organisation derrière toit ça, sauf qu'ils font ça pour le bien. Mais le bien de quoi, c'est ça la question.

L'enquête derrière l'épisode de Kat et Mark ne nous apporte pas plus d'information malgré le fait qu'ils rencontre le père de Tori et Ambassadeur à Rome. Il leurs en dit des choses sans vraiment leur en dire. Il reste tellement flou et vague qu'on a l'impression que c'est un coup à la Lost : il ne savait pas la fin au début et il l'imagine au fur et à mesure que l'histoire avance. Enfin, j'espère que c'est aussi bien ficelé en tout cas. Bref, rien de bien passionnant en extérieur, vu qu'on a pas le droit à une fidèle course poursuite dans un aéroport (ce que j'aurais adoré) ni de vrai grande révélation qui nous laisse sur le postérieur. Non, rien. Je suis donc déçu pour Kat et Mark qui semble pédalé dans la semoule. C'est tout cas drôle de les voir se débattre. Pas de gros cliff avec ce personnage intriguant dans l'avion, il me fait pas peur du tout.

Enfin, entre le fait que les personnes kidnappés découvrent leurs dossiers dans la chambre de Joe et donc que Moira apprend que Graham tuait des gens pour de l'argent alors qu'elle lui faisait confiance, bref, c'est un fiasco total, on n'apprend pas un truc vraiment aléchant qui nous permette de nous dire : ah bon ? mais alors, ... depuis le début... je croyais... mais... whoua ! Non, pas de truc comme ça mais cela reste encore une fois un bon divertissement entre le questionnement. On a droit à un vrai Mastermind humain, j'adore, et pour l'été, ça se laisse regarder par le bout de la cuilière. Mon moment préféré reste et désolé pour lui mais la mort du chinois dans la cuisine.

 

Note : 7.5/10. En bref, la série poursuit sur sa lancée avec un certain entrain qui me plaît toujours autant de nous faire tourner en rond avant de nous lâcher une belle bombe de révélations.

Commenter cet article