Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Persons Unknown. Saison 1. Episodes 12 et 13.

30 Août 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2010-08-30-21h41m37s251.png

 

Persons Unknown // Saison 1. Episode 12. And then There Was One.

 

Je crois que cette première partie de series finale n'aurait pas eu la même saveur sans ce twist final auquel j'adhère complètement. Nous sommes donc proche du dénouement, que va t-il se dérouler pour nous héros ? La réponse dans cet épisode. On établi déjà les pistes de la fin : un seul peut survivre, un seul. Ainsi, c'est avec joie que je me délecte de cette idée. Le premier à mourir, ce sera par amour pour Janet, dans la barrière électro-magnétique, la tête explosant comme une grosse pastèque au micro-ondes.
Je ne sais pas si Persons Unknown est LA série de l'année, mais elle a su gérer son cliffangher final avec brio. Je trouve que l'écriture (et je donne crédit au gens qui trouvent que c'est bâclée) est assez maîtrisée. On n'en oublie pas que la série n'est pas la meilleure mais qu'avec ses faibles revenus, elle peut faire du spectacle. Alors c'est là que nos personnages (ceux que l'on suit depuis le premier épisode) entrent en jeu. Moira, qui se fait vraiment présente dans l'épisode m'a beaucoup fait rire. Notamment cette scène d'hystérique avec la porte du restaurant ou ce petit girl flight avec Janet et un extincteur. Je suis sous le charme de ces performances comiques involontaires.
Erika qui tue Charlie, Janet qui tue Moira, Moira qui tue Erika, Moira qui tu Simmons, ... ça vous semble être un bon schéma non ? Le truc est tellement gros qu'on arrive facilement à la scène finale de l'épisode. Une scène vraiment intense avec Janet et Joe, les deux seuls survivants. Je me suis dit, c'est bon, c'est fini, Janet et Joe étaient faits pour finir ensemble et grands gagnants du jeu mais non, retournement de situation, Joe tue Janet grâce à du poison dans une bouteille de Jack Daniel. Alors, l'inspiration est là chez les scénaristes mais cela ne nous empêche pas d'être subjuguer par le problème de la réalisation. C'était pas assez énergique à mon goût, notamment les 5 premières minutes ronronnante. Et bien sûr il y a la partie Renbe et Kate. Alors là, ils se rapprochent de plus en plus de qui est à l'origine de l'enlèvement de Janet mais vont-ils réussir à mettre la directrice devant le fait accompli ?
Certes, on ne peut pas tout demander à une série d'un coup, une 13 petits épisodes elle aura prouvée sa légitimité de bonne mini série d'été et j'en suis ravi. D'ailleurs, ça ne manque aucunement de cliffangher et de twist. Tiens, en parlant de twist, la fin de cet épisode était tout simplement géniale et lance un dernier épisode qui j'espère en sera digne. Pas de soucis, l'été est presque fini.

Note : 7/10. En bref, au milieu d'un épisode tantôt drôle, tantôt gonflant, la série se dépatouille de son sujet de départ pour finir en feu d'artifice sans donner dans l'outrance.

 

vlcsnap-2010-08-30-22h57m00s165.png

 

Persons Unknown // Saison 1. Episode 13. Shadows in the Cave.

SERIES FINALE.

 

Comment mieux finir une série qu'avec un bon gros cliffangher ? Comment frustrer le téléspectateur qui sait qu'il n'y aura pas de suite ? Et bien la réponse je l'ai, c'est ce series finale de Persons Unknown. L'épisode était globalement bon, avec une histoire rythmé et dans la lignée de ce que nous offrait la série dans l'épisode précédent. Bref, c'est pas décevant même s'il manque toujours de réponses.
Car oui, malgré le fait que l'on voit beaucoup plus la directrice, qu'elle semble jouer un rôle assez important, on découvre qu'elle n'est pas la seule, que son siège n'est pas aussi solide qu'on pourrait le croire. Mais alors où s'arrête cette ligne de direction ? Je ne sais pas trop quoi en penser mais j'aime bien. J'ai osé ? Oui, osé dire que j'aimais bien alors que la série n'aura pas de suite et donc pas de vraie fin. Bon, dans cet épisode, Janet est à l'hôpital, bien en vie, en plein coeur de San Francisco. Sauf que la directrice compte bien remettre la main sur Janet, qui est qualifiée en interne de meilleure joueuse du jeu qu'ils ont jamais connu. Un jeu infini d'ailleurs. J'y reviendrais plus tard.
Quand on pense que cette série débutait dans un petit village avec des personnes kidnappées, et que là on est en face d'un jeu pour milliardaire en manque d'adrénaline, en manque de jouissance, en manque d'action dans leur vie, un jeu qu'ils veulent regarder, où ils veulent sûrement parier. Mais pour mener à quoi ? C'est la toute la question car une fois passer le "premier niveau" du jeu, le "second niveau" est où ? Et bien c'est là la question que je me pose et que je me posais encore et encore jusqu'à ce que la nouvelle saison de séries débute. Où est le but de cette série, son point d'ancrage, là où l'on sort le drapeau et l'on dit "J'ai gagné" ?
Car la série nous emmène et nous oblige à faire des détours comme dans ce cher musée du Gughenheim à New York. On tourne en rond mais il semble y avoir une fin jusqu'à ce que qu'on l'aperçoive sans l'atteindre. Au final, Persons Unknown n'a pas de clé cachée, où alors je ne l'ai pas trouvé mais le cliff de l'épisode précédent était maîtrisé tout du long de cet épisode jusqu'à cette fin mémorable. Pendant que Kate ou le sénateur sont des futurs joueurs du jeu, il en est de même pour Joe et Mark qui se retrouvent dans le même village, retour au niveau 1. Cependant, les autres candidats que l'on connaît en sont au... niveau 2...

Note : 8/10. En bref, un épisode maîtrisé et une fin prévisible mais jouissive.

Commenter cet article

emi 01/09/2010 23:11



La fin est horrible ca n"a aucun sens de rependre en plus les meme gens alors a l'expereince a échoué ne plus le niveua deux les laisse sans aucune possibilit de sortie et on a envie de dire
et  wath? je trouve triste cette fin et sens fin justement