Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Platane. Saison 2. Episodes 4, 5 et 6.

24 Septembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-09-24-18h27m26s22.png

 

Platane // Saison 2. Episodes 4, 5 et 6. La fois où il était une véritable cocotte-minute / La fois où il a monté la tente / La fois où il y avait du parfum dans le cockpit.


Je sais pertinemment que Platane est une série qui soit elle plait, soit elle plait pas. Après les débuts de la saison 2 la semaine dernière, j'ai été lire quelques avis sur la série et j'ai découvert que beaucoup de gens n'aimaient pas l'humour de Eric Judor et de Ramzy Bedia. Je peux comprendre que l'on n'adhère pas, mais quelqu'un a même écrit un commentaire sur ma critique des trois premiers épisodes de la saison disant que finalement leur humour incompris ne séduit que la presse bobo parisienne. Ah ! Bon, alors je ne fais pas partie de l'intelligentsia parisienne et surtout, je ne suis pas un partisan de la presse bobo. Au contraire, je suis contre ces magazines prout-prout qui tentent de se faire mousser en aimant des trucs que personne ne peut aimer à part eux. Platane est une série spéciale mais si l'on pouvait dire qu'elle était très spéciale durant sa première saison, durant la seconde elle a adopté un ton différent et beaucoup plus familial (comme je le disais sur les trois premiers épisodes).

Notamment du point de vue de l'histoire de Eric et du fils de sa femme. Cette relation est complexe dans le sens où le jeune garçon se sent seul et oublié. Son père n'est plus là et Eric ne sert pas vraiment de bon remplaçant. Paul est donc un personnage assez difficile à cerner. J'ai parfois l'impression que l'on ne sait pas ce qu'il faut attendre de ce personnage car l'on ne sait jamais ce qu'il pense réellement. Aime t-il bien Eric ? On ne le sait pas même si quand ils vont jouer tous les deux au tennis sur la console, on va découvrir le contraire. Mais ce que l'on sait c'est qu'il aime bien Ramzy. Les deux s'amusent et cela va permettre à Ramzy et Diane de se rapprocher (lui qui trouvait Diane moche dans le premier épisode de la saison, il a énormément changé d'avis). Durant ces trois épisodes nous allons dans un premier temps nous concentrer sur le business de Diane qui vend des bottes faites en cerf du Québec. Eric va mettre son grain de sel et tout va capoter. Surtout que Diane avait trouver une super idée en demandant l'aide de Guillaume Canet (qui apparaît dans Platane comme si de rien n'était et avec énormément d'humour à revendre également).
vlcsnap-2013-09-24-19h59m04s224.pngJ'aime bien l'histoire de Guillaume Canet. Tantôt business-man qui investi dans un business, tantôt partouzeur qui va demander au couple de partager une petite nuit dans une tente. Tout cela est ridicule mais drôle. Enfin, après tout dépend de l'humour de chacun mais tout cela m'a réellement fait rire (et ce n'était pas gagné d'avance, loin de là). Platane n'est pas une série qui cherche à faire dans un humour finaud, bien au contraire et l'on a pu le voir au travers de tout un tas de choses. Cependant, tout se déroule avec une telle fluidité que l'on ne fait qu'en redemander. C'est en tout cas ce que je ressens. Comme avec la scène finale de l'épisode 2.04 avec l'enfant et le téléphone. C'était une scène tellement spontanée et amusante. Mine de rien, ces trois épisodes se concentrent beaucoup plus sur l'aspect familial de Platane. Ce n'est pas un reproche que je fais à la série loin de là, mais j'aurais bien aimé que l'on nous parle aussi un peu plus du film. L'apparition de Gérard Lanvin par exemple était excellente et j'aurais bien aimé plus de guests dans le même genre.

Du coup, Gérard Lanvin, un peu mal à l'aise alors que sa relation avec Caro (sa femme) bat de l'aile, va être d'humeur massacrante. De plus, Eric soupçonne Ramzy de coucher avec elle. Je n'aurais jamais cru que cette histoire puisse devenir aussi amusante mais ça l'était. Je ne m'attendais pas du tout à l'issue de l'épisode 2.06 et je suis du coup d'autant plus intéressé par voir ce que la seconde partie de la saison a encore en réserve pour nous. Mine de rien, Platane est une série qui cherche aussi à nous raconter quelque chose d'intelligent : la transformation parisienne de Diane. Cette dernière veut expérimenter les partouzes mais aussi les photos de nues dans les rues de Paris avec une amie étrange, etc. Tout un tas de choses qui m'ont réellement amusé. Ce que je regrette malgré tout c'est cette séance de psy. C'était mal exploité par la série et j'espère dans un sens que l'on ne reviendra pas dessus. Cela manquait d'humour et de fluidité. En somme, cela n'a servi à rien dans la série. Finalement, trois nouveaux épisodes certes avec leurs défauts mais aussi leurs petites qualités qui font parfois d'eux des épisodes de comédie particulièrement sympathiques.

Note : 7/10, 5/10 et 6/10. En bref, trois épisodes inégaux mais toujours avec une pointe d'humour qui vient alors tout de suite égayer Platane.

Commenter cet article

Tim 24/09/2013 21:39


Ton premier paragraphe est assez comique dès lors que l'on sait que Stephane Delorme (redacteur en chef des cahiers) revendique justement de ne pas appartenir/apprécier les cercles de "bobos
parisiens". (Et mon commentaire de l'autre fois n'avait rien de péjoratif envers la revue que je lis et apprécie et qui n'est pas aussi éllitiste et pompeuse que certains semblent le croire)