Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Portlandia. Saison 2. Episode 10. Brunch Village.

10 Mars 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-03-10-14h49m45s136.png

 

Portlandia // Saison 2. Episode 10. Brunch Village.
SEASON FINALE


Afin d'achever la seconde saison sur une bonne note, Portlandia abandonne son principe des sketchs séparés et nous offre un épisode complet avec une seule et même histoire qui permet de lier plusieurs personnages que l'on connait comme le Maire, les féministes, Fred et Carrie amis de Maire, Nance et Peter, … En effet, durant ce nouvel épisode on va vivre un mélange de chaos et d'humour assez étrange. Bizarrement, j'ai aimé cet épisode mais je ne l'ai pas trouvé drôle. C'est le soucis que j'ai eu. Je n'ai pas connecté avec les personnages comme j'aurais aimé le faire. Je comprends le fait que les créateurs et acteurs de la série ont voulu faire quelque chose de remarquable et surtout qui permet d'achever une saison sur une excellente note mais c'est à mon avis pas totalement réussi. Un nouveau lieu pour prendre le brunch ouvre à Portland et on en parle dans le journal local. C'est alors que Peter et Nance décident de tester. Pendant ce temps, le Maire de Portland invite Fred et Carrie invite les deux à prendre un brunch et les deux vont penser que c'est dans ce nouveau lieu qu'ils les invitent alors qu'à la fin de l'épisode on découvre que ce n'est pas le cas. Assez marrant de voir Kyle MacLachlan faire du canoë kayak. Mis à part ça on aurait pu trouver quelques trucs un peu plus fun à dire avec les personnages.

Pour en revenir à Nance et Peter. Ce sont les seuls personnages réellement intéressants de ce nouvel épisode, surtout quand Nance se retrouve kidnappée par la '"fin de la file d'attente", un lieu de chaos complet, et Peter qui vient à sa rescousse. C'était marrant, rapidement même. Mais bon, j'aurais peut être aimé qu'on aille encore plus loin dans la violence marrante. Ce n'était pas suffisamment explicite pour que l'on rit de ce qui se déroule sous nos yeux et c'est dommage car je pense que le potentiel de la série était là. Après Portlandia tente des choses j'en conviens mais c'est avec ce genre d'épisodes que l'on se rend compte qu'elle est plus faite pour les petites histoires qui durent quelques minutes. C'est la même chose avec Toni et Candace, les deux féministes, qui tentent de faire déguerpir les gens qui font la queue. Cela aurait pu être drôle si seulement il y avait de quoi rire. Malheureusement j'ai eu plus de compassion pour le fait qu'ils n'étaient pas drôle qu'autre chose. Le soucis de cet épisode c'est de ne pas avoir su comment utiliser plusieurs personnages que l'on a déjà vu dans une même intrigue. Alors que je pense que cela aurait réellement pu être bien plus ingénieux.
vlcsnap-2012-03-10-14h28m01s2.pngSurtout quand on voit la partie 'fin de la file d'attente". Là c'était réellement fun et décalé. Et encore, c'était pas exploité par l'épisode. Tim Robbins, une sorte de fou, se retrouve même là bas et aurait pu lui aussi être drôle dans son rôle. Mais ce n'est pas réellement le cas. Au final, ce nouvel épisode de Portlandia ne m'a pas totalement convaincu. Il y a de bonnes idées et je ne peux pas le nier. Mais l'ensemble était trop faible pour être réellement bon, surtout quand on voit le niveau de certains épisodes de cette seconde saison. Mais je me dis que l'on pourrait avoir des trucs encore meilleurs si l'on avait une troisième saison (ce qui sera sûrement le cas à mon avis vu les scores plutôt corrects d'IFC pour cette seconde saison qui sont plus hauts que ceux de la première saison si j'ai bien compris). Et puis les délires sont là, on ne peut pas dire que la seconde saison est moins réussie mais elle est clairement en deçà de la saison précédente c'est certain.

Note : 4/10. En bref, un épisode innovant certes mais pas totalement réussi malheureusement...

Commenter cet article