Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Portlandia. Saison 2. Episode 4. Grover.

28 Janvier 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-01-28-18h33m31s57.png

 

Portlandia // Saison 2. Episode 4. Grover.


Après trois très solides épisodes, la série nous offre ici son épisode le plus faible. Sûrement l'un des plus faibles de toute l'histoire de la série (petite histoire je sais). Disons que certains trucs avaient du potentiel mais l'épisode ne décroche pas vraiment de grandes parties de rire. Le premier sketch se déroule dans une seconde vie où tout le monde veut faire une soirée DJ et inviter nos deux personnages. Cela ressemble à une sorte de film d'horreur et l'idée était super fun. En tout cas, j'ai adoré la chute de l'histoire où l'on découvre que la mère elle aussi veut faire sa soirée DJ. L'épisode débutait donc très bien. De plus, j'ai bien ri quand ils se retrouvent à tuer les pauvres gens. Très efficace. Vient ensuite le second sketch qui donne donc le titre de l'épisode. Carrie et Fred incarne des parents qui veulent que leur fils Grover entre dans une maternelle (équivalent français de la "preschool") de qualité et pas en école publique (au risque de voir leur fils finir comme un SDF… cette critique assez virulente du système scolaire américain m'a fait rire. En effet, ils tentent de dénoncer le fait que seul les enfants qui vont dans les bonnes écoles sont avantagés par la société).

Si l'intrigue était sympathique, et notamment le petite film de présentation (avec le message d'Obama en guise d'ouverture, montrant encore une fois de cet critique de la société américaine, et plus particulièrement de l'éducation). En gros, aller en école publique et à la fac c'est pire que la mort pour ces deux parents. L'idée assez marrante se termine en queue de poisson. Le délire de la fin était pas super bien foutu, et surtout ne s'accordait pas très bien avec l'ensemble de l'épisode. Mais il y avait une bonne idée de départ très bien développée sur deux parties. Même si ce n'est pas forcément hilarant (car il y avait pourtant le potentiel). La partie sur le parc pour chiens avait du potentiel mais malheureusement tout tombe à plat. Je n'ai rien retenu de passionnant de cette partie de l'épisode. J'ai même cru que c'était pathétique. Autant j'adore les délires de Portlandia mais celui ci manque de finesse et de délire. On a connu la série plus aventureuse. L'épisode s'occupe également de se moquer des musiques d'attente au téléphone.
vlcsnap-2012-01-28-18h49m42s42.pngEn effet, Carrie et Fred se retrouvent ici à faire la fameuse musique d'attente en live. Un client appelle les DMV et ils ne vont même pas l'aider à part lui envoyer un disque de ce qu'il a entendu au téléphone pendant plusieurs minutes. Enfin, le dernier sketch est celui d'une chasse au trésor qui n'est pas sans rappeler un épisode de la première saison. L'idée était sympathique, mais l'ensemble se perd très rapidement dans une énonciation assez peu convaincante et une histoire qui perd donc toute saveur. Après, je pense que les Portland-iens seront content de voir la petite visite au Voodoo Doughnuts qui est parait-il un lieu très important et un passage obligé pour tout ce qui est tourné là bas. Au final, Portlandia nous livre ici un de ses plus faibles épisodes. Dommage, il y avait du potentiel mais rien de bien exquis.

Note : 5/10. En bref, un épisode assez peu fun, malgré deux sketchs sympathiques, le reste manque de saveur.

Commenter cet article