Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Portlandia. Saison 2. Episode 8. Feminist Bookstore

25 Février 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-02-25-15h18m08s154.png

 

Portlandia // Saison 2. Episode 8. Feminist Bookstore 10th Anniversary.


Pour bien commencer le week end, quoi de mieux qu'un petit épisode de Portlandia. En effet, la série nous propose donc de nouvelles petites histoires et c'est passionnant et drôle d'un côté mais certaines étaient assez faiblards à mon grand regret. L'intrigue même de l'épisode donne donc son titre c'est l'anniversaire des dix ans du Feminist Bookstore, le fameux magasin que l'on voit depuis la première saison tenu par les deux femmes. On a donc au début de l'épisode un petit speech avec les deux personnages qui sont tellement content. On voit pertinemment qu'il y a derrière tout ça une certaine ironie des remises de prix. Pourquoi pas. C'est fait avec simplicité. L'idée de nous mettre des interludes musicales avec une camionneuse qui chante des chansons bizarres, on aurait cependant pu s'en passer. Mais c'est l'arrivée de Barbra qui va rendre les choses encore plus intéressantes. Alors que l'une l'aime d'un amour inconditionnel comme une mère, l'autre la déteste tout ça pour une histoire assez bancale finalement. Alors bon, c'était très drôle sur la fin, notamment le moment de la réconciliation et cela aurait pu être plus drôle.

Je suis content que l'on s'amuse aussi avec ce bookstore qui n'avait pas montrer une once d'imagination depuis le début de la saison. Malgré l'apparition d'une star. Dans le reste de l'épisode, on va suivre les aventures de deux personnages, jumeaux, qui nous expliquent un peu comment se passe le recyclage. Le détournement de cette histoire voudra que l'on utilise des centaines de poubelles différentes pour recycler tout et n'importe quoi (jusqu'aux coquilles d'oeuf et aux ongles… autant dire qu'on est très précis… même un gobelet avec du rouge à lèvres dessus n'ira pas dans le même bac qu'un gobelet sans rouge à lèvres). Je comprends cette petite critique du système qui veut l'on fasse son tri dans une dizaine de poubelles différentes et pour quoi ? On a vraiment des impacts sur la planète ? Etc… C'est un peu ce que tente de critiquer la série et de prendre à la dérision bien évidemment. Portlandia n'a jamais eu pour vocation d'être une série engagée de toute façon. En tout cas, je ne l'ai jamais vu comme ça. C'est un peu comme le Saturday Night Live finalement, c'est juste un détournement du monde dans lequel on vit et des choses que l'on fait chaque jour.
vlcsnap-2012-02-25-15h07m41s28.pngL'épisode se poursuit avec deux coureurs / randonneurs qui se préparent. Et à chaque fois un impératif (et si on avait faim ? il nous fait des bars de céréales. et si on se perd ? il nous fait un GPS de bonne qualité. et si il pleut ? il faut être habillés pour…).  J'ai bien aimé car c'est très con mais très drôle aussi. C'est ce que l'on peut attendre d'une série comme Portlandia. De s'amuser et le délire va plus loin quand un couple commande un fruit exotique sur internet. Ils ne vont pas réussir à la découper et il se trouve que ce fruit n'est rien d'autre qu'un extra-terrestre. Franchement, cette histoire est a plus barrée que j'ai pu voir dans la série. On passe ensuite à une petite histoire autour d'un coach (ou une coach). L'idée était pas trop mauvaise en soit. Mais disons que les blagues sont tombées à plat et c'est bien dommage. Au final, ce nouvel épisode de Portlandia était très fun d'un côté mais avec quelques trucs qui m'ont déçus malgré tout.

Note : 6.5/10. En bref, Portlandia m'amuse toujours autant.

Commenter cet article