Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Portlandia. Saison 3. Episodes 2 et 3.

5 Janvier 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-01-05-13h36m21s49.png

 

Portlandia // Saison 3. Episodes 2 et 3. Take Back MTV / Missionaries.


Si j'avais été déçu par la seconde saison, je crois que la troisième semble me remettre sur le droit chemin. Si le premier épisode était déjà très bon, je trouve que l'on a quelque chose d'encore plus fun et décalé dans ces deux nouveaux épisodes. La folie de la série est surement ce qu'il y a de plus riche et même si je ne suis pas fan de tous les sketchs, force est de constater qu'ils sont bien plus inspirés cette année que l'an dernier. Prenons par exemple "Take Back MTV". L'intrigue principale de l'épisode met en scène un couple d'amis qui se rend compte que le MTV qu'ils aimaient à disparu. Ce n'est qu'une chaine avec des adolescents et l'essence même de la chaine (la musique par exemple) a disparu. Du coup, avec d'autres amis à eux ils tentent de retrouver leur chaine. L'intrigue était très inspirée et surtout très fun. Quand Portlandia tente de réinventer de nouvelles chaines, je trouve qu'elle s'en sort pas trop mal. Surtout que je suis certain que les fans de MTV des années 90 aimeraient bien retrouver leur jeunesse sur cette chaine populaire.

Mais "Take Back MTV" était également bon pour d'autres sketchs comme la petite chanson d'ouverture : "Change the Word One Party at a Time". Encore une fois Fred Armisen et Carrie Brownstein trouvent le moyen de nous écrire une chanson assez drôle, mais pleine de pensées réalistes. Car au fond le constat qui est fait au début de l'épisode (il n'y a pas de travail en ville contrairement à ce qu'ils pouvaient croire une fois leurs études achevées). Portlandia a toujours été une série prenant des faits connus pour les détourner à sa sauce. Les images s'associent à merveille avec l'idée même de la chanson, c'est festif et cela met tout de suite dans l'ambiance. Pour tout vous dire, j'ai déjà du réécouter le passage une dizaine de fois avant même d'écrire ces lignes. Le sketch de la tente était lui aussi un grand moment de rire. Je n'ai pas pu m'empêcher de rire encore et encore. Quelques publicités parodiques inspirées viennent entrecouper les sketchs. Notamment celle du lait (avec l'excuse dans l'épisode suivant) ou encore ma préférée : le déodorant (dans "Missionaries").
vlcsnap-2013-01-05-12h51m43s150.pngvlcsnap-2013-01-05-12h47m47s92.pngDans "Missionaries", j'ai trouvé assez symptomatique des fans de série le passage sur les spoilers. C'est à l'égal de ce que l'on peut attendre lorsque nous faisons un dîner avec des amis, de dire le spoiler qu'il ne fallait pas dire. Alors l'épisode s'en amuse entre Breaking Bad, Game of Thrones, Mad Men, Dexter, True Blood, Downton Abbey, Homeland, Six Feet Under… Moi qui ne suit pas fan de Women and Women ait enfin trouvé ce sketch répétitif drôle. Alors que les deux femmes découvrent que des mauvaises critiques sur leur magasin se trouvent sur internet, ils commencent à penser que tous leurs clients sont ces fameux critiques avant d'enfin rencontrer la vilain de l'histoire. Quelques sketchs se sont cependant perdus, comme la séance de yoga que j'ai trouvé ennuyeuse. Même si c'est différent, je n'ai pas trouvé ça drôle ou réellement passionnant. Désolé, mais bon tout ne peut pas nécessairement fonctionner. Il y a aussi le conseil municipal qui se demande comment appeler une nouvelle rue.

Même si cela aurait pu être hilarant, je n'ai pas été emporté par la manière dont tout cela est fait. Les dialogues, la musique, rien n'était vraiment en place. Dans "Missionaries" je n'ai pas trop aimé celui du taxi à vélo. J'ai été cependant très heureux à l'idée de retrouver des guests comme Jeff Goldblum encore une fois excellent dans la série (après l'avoir vu l'an dernier), Kyle MacLachlan toujours égal à lui même dans le rôle du Maire de Portland, sans compter sur les débuts de Chloe Sevigny, très attendus (en tout cas par moi). Portlandia n'est pas la série la plus connue et pourtant elle parvient à inviter des stars assez connues dans la série. Je suis aussi très heureux de voir qu'ils ont tous de l'auto dérision et qu'ils n'ont pas peur de rire d'eux même. J'ai maintenant hâte de voir la suite de la saison 3 qui est pour le moment une petite réussite. Je ne m'y attendais pas du tout, surtout quand l'on voit la seconde saison. Il n'y a plus rien à voir avec cette saison.

Note : 8/10 et 7/10. En bref, deux bons épisodes de Portlandia, ça fait plaisir.

Commenter cet article