Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Power. Saison 1. Episode 6. Who You With ?.

26 Juillet 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-07-20-19h02m47s131.jpg

 

Power // Saison 1. Episode 6. Who You With ?.


Ghost continue d’être mis en danger de toute part et je dois avouer que c’est quelque chose qui me plaît dans cette série. Notamment car Angela parvient tout de même à faire quelque chose d’intéressant : attacher un micro à l’un des membres du gang de Ruiz, ce qui va permettre à Angela de découvrir que le grand manitou des opérations n’est autre que… Ghost. Son nom va forcément avoir du sens pour la suite, surtout que la relation entre Ghost et Angela les lie forcément plus qu’il n’en faut. J’aime bien le fait que Ghost soit entouré de danger. Que cela soit par Angela ou encore même par sa femme, Tasha dont il va même oublier l’anniversaire (et parvenir à se faire pardonner malgré tout par la suite). C’est là que l’on voit à quel point Power sait très bien s’amuser avec ses personnages et à nous amuser à droite et à gauche. C’est aussi une manière de mettre en scène Tommy qui de son côté va devoir être confronté à une histoire de boucle d’oreilles. Ce n’était pas ce que la série a pu faire de plus efficace mais disons que cela permet de rassembler petit à petit les pièces du puzzle autour de tous les personnages et donc de confronter les intrigues et de petit à petit détruire le monde de tout le monde.

Notamment de Tommy. La relation avec sa femme est en train de partir en lambeaux et je me demande ce que la suite nous réserve mais j’ai hâte de le découvrir. Tommy est quelqu’un que j’aime bien car il ne sait pas vraiment s’y prendre. Il a beau tenter d’être un gros bras, il n’a pas le charisme de Ghost. Il fait donc des erreurs. Que cela soit dans sa tentative de faire la paix avec Ruiz (qui fonctionne correctement) ou encore de garder sa maîtresse d’un côté hors du business (surtout quand elle découvrir une liasse de billets) ou encore sa femme hors de son aventure extra conjugale. Du côté d’Angela, son enquête avance enfin. Elle a un nom ! Il n’y a pas de quoi sauter de joie non plus mais disons que c’est une bonne piste pour la suite, surtout qu’il ne reste pas beaucoup d’épisodes avant la fin de la saison. Tout commence donc logiquement à s’accélérer comme il se doit. J’aime bien ce que la relation entre Ghost et Angela parvient également à faire. Cette dernière est pour le moment un peu aveuglée mais je suppose qu’elle va apprendre dans le prochain épisode qui est Ghost et surtout qu’elle a couché avec lui pendant tout ce temps.
vlcsnap-2014-07-20-19h04m02s108.jpgC’est une histoire qui a son potentiel même si les ficelles sont grosses et que c’est quelque chose que l’on a déjà vu mainte et mainte fois dans d’autres intrigues différentes. L’anniversaire de Tasha n’a pas de grande importance cependant. En effet, on sent que c’est là pour remplir l’épisode d’autre chose que les petites affaires de tout le monde. Sans compter que cela permet de remettre en scène le club qui était presque oublié par moment. Ce qui n’est pas plus mal. Finalement, dans sa description du monde de la nuit, des dealers et de la prison, Power reste une série agréable à suivre. Bien que je suis assez septique par rapport au rôle de certains personnages, comme Kanan (incarné par Curtis Jackson), j’ai envie de voir la suite et surtout comment ils vont bien pouvoir donner une vraie conclusion à une telle intrigue qui est assez ambitieuse. Surtout que l’on ne peut pas dire que Power soit totalement réussie non plus. C’est une série intéressante, avec des personnages intéressants, mais par moment on sent qu’elle ne creuse pas suffisamment loin. C’est dommage car je suis persuadé que Power aurait très bien pu devenir encore plus addictive.

Note : 5.5/10. En bref, la série poursuit son évolution.

Commenter cet article