Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Pramface. Saison 2. BILAN.

2 Mars 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

Pramface.S02E04.jpg

 

Pramface // Saison 2. 7 épisodes.
BILAN


Ce que j'avais aimé avec la première saison de cette petite comédie anglaise c'était le ton à la fois jeune et moderne de Pramface. Elle parle de quelque chose qui prend de plus en plus d'ampleur dans la société de nos jours (la grossesse adolescente), sauf que cette fois ci les choses furent un peu différentes. La relation entre les deux héros, Jamie et Laura, est toujours aussi intelligemment développée. La série n'a pas voulu prendre le raccourci de faire en sorte que ce couple fonctionne tout de suite. Ils ont préparés le terrain afin de faire de cette série quelque chose de différent et qu'elle puisse parler de sujets sérieux. L'engagement de cette petite histoire d'amour prend une ampleur bien plus impressionnante que je n'aurais pu le penser. De plus, jamais Pramface n'est là pour nous faire rire à gorge déployer ou encore nous émouvoir à chaudes larmes. Le but n'est pas là et cette seconde saison, bien plus réussie que la première (certainement grâce à une meilleure gestion des intrigues) nous aura tout de même délivré d'excellentes choses.

Je pourrais par exemple citer l'épisode 4 avec la fête d'anniversaire improvisée pour Jamie. C'était un moment assez important dans la vie du personnage (il devenait majeur), mais aussi dans la vie de la série. Et encore une fois ils jouent plutôt bien de la relation que Jamie entretient avec chacun des protagonistes (aussi bien ses amis que Laura ou encore ses parents et beaux parents). J'ai du mal à voir où veut aller Pramface mais l'inconnu me plait car chaque nouvel épisode de cette petite série nous raconte la suite d'une histoire vivante et enrichissante. Car au fond, ce sont deux parents qui ne s'attendaient pas à le devenir et qui tentent d'apprendre au fur et à mesure que les épisodes avancent (et donc qu'ils grandissent). La seconde saison est bien plus aboutie également quand l'on voit l'épisode 5 alors que Laura apprend que Jamie a un rendez vous. Par jalousie simple elle va tout faire pour en trouver un elle aussi.
Pramface.S02E02.jpgPar ailleurs, Pramface a tenté de faire quelque chose durant toute cette saison : créer le couple Laura et Jamie. Maintenant qu'ils sont enfin ensemble officiellement, la grande question est de savoir comment les choses vont se dérouler. La prochaine saison devrait nous apporter de nouvelles réponses et surtout de nouvelles raisons de tomber encore une fois sous le charme de cette petite comédie. Dans le reste de la saison, les parents ont eux aussi eu leur mot à dire et ce n'était pas du luxe. Bien que je ne suis pas d'accord avec tout ce qu'il se passe autour des parents de Jamie, j'aime bien la dynamique simple qu'il y a dans cette famille (car la confrontation de la famille de Jamie et de Laura reste toujours aussi problématique finalement, bien qu'elle est évoluée de façon juste et intelligente). Ce que je trouve de remarquable finalement c'est qu'ils n'aient pas choisi d'emprunter le chemin le plus facile. Ils veulent simplement nous raconter quelque chose de plausible et de mignon.

Mon seul regret vis à vis de cette saison c'est peut être la place que prend l'enfant dans l'histoire. Alors que durant la première saison nous avions une vraie comédie d'adolescents qui vont devenir parents, durant cette seconde saison l'enfant est presque oublié (une fois passé les deux premiers épisodes). Et je trouve ça dommage dans le sens où cela aurait pu être tellement plus fun de jouer là dessus. C'est un filon qu'ils devront exploiter de façon plus judicieuse durant la prochaine saison car le baby cute comme j'aime bien l'appeler, est un phénomène qui cartonne dans les comédies (Raising Hope, Up All Night pour ne citer qu'elles) et chez moi cela fonctionne également. Du coup, je suis encore une fois ravi du voyage. Sans jamais trop en faire et en restant dans un esprit familial et mignon, Pramface séduit les téléspectateurs de façon joyeuse et conviviale. Cette invitation est presque une ode à avoir des enfants, peu importe notre âge (c'est presque immoral).

Note : 6.5/10. En bref, une seconde saison beaucoup plus intelligente que la première, plus construite également mais jouant toujours des mêmes axes et jouissant d'un casting au poil.

Commenter cet article