Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Pretty Little Liars. Saison 1. Episode 8.

31 Juillet 2010 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Pretty Little Liars

vlcsnap-5059446.png

 

Pretty Little Liars // Saison 1. Episode 8. Please Do Talk About Me When I'm Gone.

 

La série c'est comme les choux gras de la presse à scandale. Il se passe pas mal de chose, des gros titres pour pas grand chose. On nous fait peur avec le dossier de Toby dans l'épisode précédent qui est récupérer par une mauvaise main mais au final, le dossier ne fait pas surface dans les petites SMS d'A-. Alors pourquoi faire un cliffangher qui n'a rien à voir avec l'épisode suivant ? C'est bien la question que je me pose surtout que le cliff final de cet épisode était d'un ridicule. On se serait cru dans un vieu soap des années 70, où ils savaient que casser des carreaux faisait peur à la pauvre petite ménagère dans son fauteuil, toute seule chez elle mais on est en 2010 et je crois que les scénaristes l'on un peu oublié, non ?

Bon, l'épisode je l'ai bien aimé car on passe un bon moment en compagnie de nos héroïnes mais il ne faut surtout pas creuser, seule la croûte de cette série est bien fichue, si l'on cherche profond, et bien y'a pas grands choses même si c'est adapté de livres. Le truc c'est que le personnage de Toby n'est plus là et donc il faut faire un mémorial en l'honneur d'Alison, une fontaine aussi laide que Susan Boyle avec petites bougies allumées pour dramatiser le truc. Bref, j'ai pas trop aimé cette idée de mémorial, ca fait vraiment "trop" de "trop". On en fait des tonnes pour pas grand chose. A croire que tout le monde la bas mérite un mémorial. Mon dieu ! C'était une salope Alison et tout le monde est d'accord pour le dire même ce petite photographe qui fait l'album de la promo épris d'Hanna. C'est dommage, la série n'exploite pas grand chose de son potentiel qui au final, est plutôt grand.

Bon, l'épisode ne fait pas avancer le smilblic mais globalement c'était très sympathique, notamment le frère d'Alison, tout aussi vicieux que sa soeur, les petits flashbacks sur Alison et comment elle était. J'aime bien. Je ne suis pas déçu par ça. A vouloir trop tout dramatiser, la série se perd dans ses travers. Elle veut trop faire passer Alison pour la méchant car même si elle a été gentille avec Jenna à l'hôpital, ce n'est pas comme ça qu'elle va pouvoir expié ses péché la pauvre petite enterrée si vite. Plus le mystère s'épaissi plus j'ai malgré tout quand même envie de connaître la suite de la série et surtour de savoir qui est Alison, qui envoit ces textos, nous casse des carreaux avec une pelle, récupère un dossier médical dans l'eau, fait des graffitis sur l'indicateur de population dans la ville, ... J'aimerais bien savoir.

 

Note : 6/10. En bref, c'est correct c'est paisible, tout est beau au monde des mèches de cheveux et des ongles manucurés. Je suis donc toujours impatient de connaître la suite...

Commenter cet article