Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Pretty Little Liars. Saison 2. Episode 8.

3 Août 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Pretty Little Liars

vlcsnap-2011-08-03-19h30m59s135.png

 

Pretty Little Liars // Saison 2. Episode 8. Save the Date.


Que c'est adorable mais alors vraiment, il faut que la série devienne un peu plus fun car je me suis un peu ennuyé. J'ai trouvé l'épisode sympa mais vite fait. Disons que les éléments mis en place offre pas mal de trucs pour la suite de la série, mais pas tellement pour l'épisode en cours. C'est un peu comme une transition. Notamment l'histoire avec Emily. Elle utilise sa crème anti-douleur pour quand elle fait ses abdos mais A. avait glissée des hormones de croissances dedans ce qui a entraîné un ulcère au niveau de son ventre. Pas joli, elle se retrouve donc à l'hôpital et elle ne pourra plus faire de natation de compétition. Le stress est la première cause évoquée avant que les résultats de ses examens sanguins ressortent. Elle n'aura donc plus de bourse, ce qui est logique, et surtout, elle va sûrement rester à Rosewood puisque ses parents semblent l'aimer encore plus qu'avant (tout du moins son père, seul présent).

Du côté de Mike, alors qu'il était un voleur notoire dans l'épisode précédent, ici juste un petit mot en début d'épisode donc pas de quoi fouetter un chat. Disons que j'aurais aimé qu'on utilise un peu mieux l'histoire sur la longueur. C'est donc à mes yeux un gros raté. C'est comme la scène Aria / Ezra dans ce machin de poterie. C'était niais et ridicule. Et les regards d'Aria sont toujours marrants, cela sauve la scène en elle même. Ses yeux qui ressortent, c'est digne d'une grande épopée. Ashley et Tom, les parents d'Hannah sont donc pas vraiment de nouveaux ensembles, le faire part d'un futur mariage entre Tom et Isobel (celle qu'il a laissée à Sans Francisco) offre donc des tensions. Mais les adultes n'ont pas le développement qu'ils méritent dans cette série. On est loin de The OC par exemple. J'en parlais cet après-midi avec un ami et dans The OC, les parents avaient des excellentes intrigues, tout comme les enfants.
vlcsnap-2011-08-03-19h13m59s197.pngHannah est toujours après Caleb. Ce dernier fait des trucs illégaux pour gagner sa croute sauf qu'il flic le poursuit et semble monter un dossier contre lui. C'est pas hyper subtile et encore une fois la série joue dans les grosses lignes mais j'ai plutôt apprécié. Pour une fois que la relation entre les deux n'étaient pas si mauvaise que ça. Hannah qui se déguise en vieille avec des lunettes, ça m'a rappelé Gabrielle Solis dans la saison 1 de Desperate Housewives tient. Oui, c'est comme ça, une référence bizarre qui me vient au milieu d'une série qui n'a pas la même qualité. Loin de là. Bref, sinon reste alors Spencer qui va draguer à moitié (ou plutôt le contraire) son cher docteur. Je comprends pas pourquoi elle ne lui saute pas directement dessus. Elle doit avoir trop froid (mais elle avec Toby aussi…).

Et donc elle veut apprendre des trucs sur la mort d'Alison et notamment comment elle est morte. Le dossier médical de cette dernière a une page manquante. Affaire à suivre donc et le coup du cadavre pas mort à la fin de l'épisode c'était presque l'un des meilleurs cliffangher de la série tellement c'était ridicule. J'ai pris un vrai fou rire. Par ailleurs, il reste alors à parler de ce flic qui aide les filles, il est de mèche avec Jenna, pire il couche avec elle. Bref, ça sent l'ennui à plein nez maintenant. Au final, ce nouvel épisode m'a fait ni chaud ni froid. De bons moments comme des trucs assez longs et ennuyeux voire inutiles.

Note : 5/10. En bref, Pretty Little Liars tentent de remonter dans l'estime des fans en mettant en danger l'une des leurs.

Commenter cet article