Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Pretty Little Liars. Saison 3. Episode 14.

9 Janvier 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Pretty Little Liars

pretty-little-liars-mona-back.png

 

Pretty Little Liars // Saison 3. Episode 14. She's Better Now.


Pretty Little Liars ressemble à une sorte de piège. Je n'ai jamais eu l'impression de prendre mon pied devant un épisode de la série (sauf peut être durant la première saison) et depuis elle m'accroche encore et encore alors qu'au fond, je sais que je n'ai plus rien à voir réellement. Il manque un supplément d'âme qui faisait son succès durant la première partie de la saison 1. L'épisode d'Halloween était globalement plutôt bon, et m'avait redonné espoir en la série. On ne peut pas en dire autant de "She's Better Now" qui nous offre quelque chose d'assez classique et bien loin de ce que l'on peut attendre de la part d'une série de ce genre là lorsqu'elle est de retour. Mona était donc de retour à Rosewood et à l'école alors qu'elle est sous un nouveau traitement. Si les filles pensnet que son retour est pavé de mauvaises intentions (ce qui doit probablement être le cas), pour le moment elle tente de nous prouver le contraire et c'est aussi ce que j'aime bien. Le retour de Mona était donc une chose intéressante mais qui n'a pas pour le moment une grande utilité. Quelques scènes étaient assez funs, faisant écho aux films d'horreurs pour adolescents (le coup de la jeune fille paumée qui est de retour et que personne ne veut aimer).

C'est pour ce genre de références que j'aime bien Pretty Little Liars. La série joue généralement astucieusement avec ce genre horrifique. J'aimerais bien maintenant que l'on aille un peu plus loin dans le mystère de la saison et les révélations que l'épisode nous fait sur le père d'Aria et le fait qu'il pourrait être le tueur d'Allison me plait. C'est une réponse un peu trop facile mais d'un autre côté, cela aurait être un peu trop précipité de révéler ce genre de choses tout de suite. Alors je pense que ce n'est pas lui et que c'est quelqu'un que l'on ne soupçonne pas. En tout cas, la personne est forcément proche d'Aria puisqu'il s'agit de la seule personne de la série qui ne subit pas tellement les magnigances de A. Par ailleurs, j'aimerais revenir sur quelque chose qui a déclanché chez moi un fou rire qui a eu beaucoup de mal à s'arrêter : le petit cri de canard de la dernière scène de l'épisode. Je ne sais pas ce que cela voulait dire mais en tout cas, Pretty Little Liars s'est complètement ridiculisé en une seule scène. Je crois maintenant que les scènes finales perdent toute leur crédibilité. On aurait dit une victime du syndrome de Gilles de la Tourette. Je me demande où ils ont dégoté cette idée mais franchement, il sera difficile de me sortir ce son de la tête. J'ai même dû me le repasser plusieurs fois pour être sûr de ce que j'avais entendu.
pretty-little-liars-girls-aria-hanna-spencer-emily.pngMais Pretty Little Liars se perd aussi dans des balivernes pas très intéressantes comme par exemple le fait que Meredith soit maintenant la prof d'histoire d'Aria et sévère comme un i. Ou encore la grand mère d'Hanna qui arrive comme un cheveu sur la soupe sans qu'elle soit exploitée de façon juste et ordonnée. Cela manque donc encore une fois de structure et d'équilibre. Car de mon point de vue, les mystères que l'épisode enchaine se suffisaient à eux même, il n'y avait pas besoin de broder ailleurs pour nous garder éveillés. Je pense que Pretty Little Liars a fait une erreur monumentale. Mais ce n'est pas la première fois. Les histoires d'amour manquent elle aussi de saveur et Toby, qui servait de cliffangher à la fin de l'épisode 12, ne nous offre pas vraiment de retournement de situation dans cet épisode étant donné qu'il ne sert presque à rien (si ce n'est se mettre torse nu pour les charmantes demoiselles qui recherchent des mecs mortels devant leur écran de télévision). Mais j'ai bien rigolé, et puis les scènes où les amies se retrouvent ensemble réservent de bonnes surprises. En attendant la suite...

Note : 4.5/10. En bref, un retour assez décevant d'un côté car il brode beaucoup trop sur des choses peu intéressantes alors que le reste se suffisait à lui seul amplement.

Commenter cet article

Fandango 12/01/2014 00:06


Plaisir coupable tout simplement :)


Ezra est A, pas de doute pourquoi dire non ça ne peut pas être lui, c'est trop facile bah oui c'est lui, il s'est passé quelque chose entre lui et Ali mais maintenant il faut connaitre la raison
de cela.


Episode de reprise fort déçevant, ton commentaire du bruit de canard et sur Toby m'a fait sourire. Par contre, comme je ne regarde pas Ravenswwod, je n'ai rien compris à Caleb quand il dit à
Hanna tjs "It's complicated" lol mais je m'en fous de toute façon c'est un perso que je n'aime pas.

Marissa 10/01/2013 15:08


Un épisode qui manque de punch et d'originalité surtout pour un épisode de reprise. Autant je prends tjs du plaisir avec cette série et je ne me lasse pas de ses mystères autant je sais être
assez objective pour avouer qu'ils se fichent un peu de nous quand même, depuis la saison 2 chaque épisode se ressemble, et il n'y a plus ce je ne sais quoi en plus qui avait saison 1 et qui me
plaisait tant (c'était peut être juste la nouveauté) mais je n'arrive plus à être touchée pour nos héroines, j'en ai marre de voir des intrigues lancées, abandonnées puis reprises d'un coup
(exemple : Lucas a essayé de noyer Hannah saison 2; ils ne se sont JAMAIS expliqués et là elle la joue tu me manques mon best friend? wtf ?!) bref plein de défauts mais je reste quand même accro.
Vous avez dit paradoxe?