Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries: Pretty Little Liars. Saison 3. Episode 5.

11 Juillet 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Pretty Little Liars

vlcsnap-2012-07-11-09h17m18s244.png

 

Pretty Little Liars // Saison 3. Episode 5. That Girl is Poison.

 

Je m’attendais à bien mieux de la part des scénaristes de Pretty Little Liars. Ce nouvel épisode n’avait rien de bien amusant ni même de palpitant. Il y a des éléments intéressants pour la suite de la saison, mais il manquait quelque chose en plus. Dans un premier temps, Jenna révèle soudainement à tout le monde qu’elle peut enfin voir de nouveau. Elle va ajouter à cette annonce, un carton d’invitation pour une petite soirée inspirée d’Alice au Pays des Merveilles (vous imaginez ce genre de fêtes ? Je veux y aller. Alice au Pays des Merveilles c’est un peu (beaucoup) mon livre préféré). Dans l’épisode précédent, Jenna confiait aux filles qu’elle avait peur pour sa vie et qu’elle pouvait alors être en sécurité. Sauf que ce n’est pas le cas, évidemment. En effet, rapidement, Pretty Little Liars nous plonge dans une histoire certes efficace mais pas assez palpitante. Cette révélation n’a pas eu de grand effet, ou en tout cas pas celui escompté. Cependant, les filles vont commencer à devenir paranoïaque sur les réelles intentions de Jenna. Car Jenna ne fait rien sans que tout ne soit calculé. On l’a bien vu dans les épisodes précédents.

 

Pendant ce temps, les filles découvrent que Garrett va être libérer de prison, sous surveillance, pour aller rendre une petite visite à sa mère, alors très malade. Spencer va alors enquêter et tenter de savoir ce que Garrett veut faire en allant dans cet hôpital. Le message n’en dit pas très long, et l’histoire encore moins mais cela permet à Spencer de confronter encore une fois notre ami flic de Rosewood et j’ai adoré ça. Surtout le moment où il lui dit qu’elle était bien meilleure menteuse avant. Les filles se sont-elles rouillées à ce jeu là ? Je n’en suis pas certain. En tout cas, Spencer est la seule qui a vraiment envie d’enquêter à mes yeux. Elle n’a pas peur de se salir les mains alors que ses amies tentent d’être la voix de la raison. Le petit message, « April Rose has the proof », laisse donc espérer l’apparition d’un nouveau personnage dans la série. Preuve de quoi exactement ? Pour qui était réellement ce message ? Telle est la question. Mais cela rend le propos encore plus intéressant… à la fin de l’épisode. Pendant ce temps, étant donné que la saison se concentre surtout sur Emily, il faut développer sa vie amoureuse.

vlcsnap-2012-07-11-09h17m00s71.png

Paige est de retour dans les parages et Emily lui propose une soirée en côte à côte pour aller voir ensemble le film de … Katy Perry. Quelle horreur. Mais bon, elles peuvent aller voir ce qu’elles veulent. Et puis Pretty Little Liars aime bien les clichés lesbiens à ce que je vois. Sauf que cela tombe le soir de la fête de Jenna et qu’Emily doit travailler (si elle ne veut pas perdre son job au Fresh Hot Coffee). Evidemment, tout ne va pas se passer comme prévu. D’une part parce que Paige va se sentir seul et boire quelques gorgées de l’alcool qu’il y avait dans la flasque d’Emily (dans le season premiere, et pleine de drogue), mais aussi parce que Paige pense qu’Emily est bien plus intéressée par Nate qu’elle. Pas sexuellement, mais sentimentalement parce qu’elle semble se sentir encore proche de Maya (ce qui est logique étant donné qu’elles avaient eu une histoire assez longue et passionnelle). J’ai beaucoup de mal avec Emily ces derniers temps. Je ne sais pas où est ce que le personnage va et comment ils veulent l’amener à ce point de non retour à la fin de la première partie de la saison. Du côté d’Hannah, elle se retrouve à faire du bénévolat à l’Eglise pour trier des vêtements.

 

Si l’histoire était ennuyeuse, et qu’elle ne permet pas d’avancer (on revient encore et toujours à la nuit du season premiere, sans apporter de réponses mais de nouvelles questions), c’est du côté d’Aria qu’il faut se pencher. Aria pense qu’Ezra dépense trop d’argent pour elle et pourrait alors finir ruiner. Bon, d’un côté il vient d’avoir un nouveau poste d’éditeur, et offre à sa chère et tendre une caméra qui vaut une fortune en guise de cadeau. Jusque là, cela donne quelques bons moments pour le couple, même si le fait qu’Aria soit bien trop prise par les évènements n’enlève pas leur détachement de l’un l’autre. Reste à voir comment ils vont faire évoluer cette relation au fur et à mesure de la saison. Par ailleurs, elle tente de se rapprocher de Laurel afin de mettre la main sur le sac à Lucas. Il se pourrait bien qu’il contienne quelques informations intéressantes. Et effectivement, il contient des pilules identiques à celles que l’on a retrouvées dans le sang de Paige et supposé dans celui d’Emily. Au final, ce nouvel épisode de Pretty Little Liars n’était pas à la hauteur. Je me suis ennuyé malgré quelques bonnes idées ici et là. On a connu bien mieux jusqu’ici. C’est dommage.

 

Note : 3/10. En bref, un épisode très décevant.

Commenter cet article