Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Pretty Little Liars. Saison 5. Episode 6.

16 Juillet 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : Pretty Little Liars

vlcsnap-2014-07-16-12h46m40s88.jpg

 

Pretty Little Liars // Saison 5. Episode 6. Run, Ali, Run.


A la fin de l’épisode précédent, A- faisait son grand retour dans Pretty Little Liars. C’était comme si la série nous délivrait un nouveau pilote. Je dois avouer que j’ai beaucoup aimé cet épisode car il nous permet de voir que la série peut encore une fois grandir et évoluer dans de nouvelles directions. Bien entendu là dedans, il va falloir que certains personnages comme Linda Tanner restent un peu plus longtemps qu’un seul épisode. Car j’adore le personnage de Linda, c’est cette inspectrice qui sait où fouiner pour mettre en danger les secrets de tout le monde. Elle enquête donc notamment sur la mort de Shanna. On sait tous que Aria est responsable et que c’était de la légitime défense. Mais comment dire ça quand tout ce qu’elles ont fait c’est tenter de couvrir le meurtre afin de prouver que ce n’était pas elles. Sans compter que l’histoire est aussi en train de séparer petit à petit toutes nos petites menteuses. J’aime bien car cela permet à la fois de les séparer dans des intrigues très diverses mais aussi de prouver qu’au fond le retour d’Ali n’a pas fait qu’unir les jeunes filles, il les a aussi séparé. Du coup, le face à face entre Emily et Hanna était parfait. Il permet de voir à quel point le retour d’Allison créé à la fois de la jalousie (le fait que Emily et Ali se soient à nouveau rapprochées plus qu’il n’en faut mais aussi la discorde autour du fait que Hanna a changé physiquement).

C’est sans compter que Pretty Little Liars ne cherche pas à faire tomber le soufflé et du coup, cet épisode capitalise assez bien sur ce que le précédent avait déjà pu faire. Le retour de A- se devait donc d’être efficace et il l’est. Après la découverte de l’histoire de Bethany Young, tout le monde est en train de tenter de comprendre ce qui s’est réellement passé. Il y a des secrets à droite et à gauche (notamment avec Mrs. DiLaurentis qui semble en savoir beaucoup plus sur Bethany Young et qu’il n’y paraît sur toute cette affaire) et puis de la tension aussi quand A- commence à s’en prendre à Alison. C’est bien la preuve que Alison est en danger mais doit-elle pour autant s’en aller ? C’est une question que tout le monde peut logiquement se poser, Alison elle-même aussi. « Run, Ali, Run » n’est donc pas forcément un ode à Ali et aux problèmes qu’elle a ramené aux quatre petites menteuses mais à bien d’autres choses et à cette histoire qui finalement, semble avoir du mal à s’achever. Car le but n’est pas d’achever tout de suite tout ce qui se passe et ils ont bien raison. On enquête aussi sur le fait que A- menace de plus ou moins tuer Alison si elle quitte Rosewood (une façon pour Pretty Little Liars de s’assurer qu’elle reste dans les parages malgré tout ce qui se passe et je dois avouer que je suis surpris par les scénaristes de Pretty Little Liars).
vlcsnap-2014-07-16-12h32m00s249.jpgCar tout est plutôt bien justifier. Il y a aussi ce dessin de Bethany Young avec Mrs. DiLaurentis avec ses rosiers. Forcément, on retrouve dans cet épisode un peu de l’ambiance de Souviens toi l’été dernier ou bien de ces petits slashers pour adolescents où tout le monde pourrait mourir car ils ont participé à je ne sais pas et maquiller une histoire de meurtre. Ils doivent alors retrouver qui est responsable et pourquoi. J’ai toujours vu une référence à ce genre de films dans ce que fait Pretty Little Liars de son histoire. C’est aussi ce qui entretient le rythme de façon bien plus efficace qu’il n’y paraît. Maintenant, nous avons donc encore plus de questions à la fin de l’épisode qu’il n’y en avait au début. Que cela soit sur Mrs. DiLaurentis qui semble en savoir beaucoup plus (mais malheureusement, vu qu’elle est morte, elle ne pourrait rien nous dire) ou encore Spencer qui tente de faire cracher le fin mot de l’histoire à son père. C’est là que l’on voit que cette saison 5 de Pretty Little Liars ne cherche pas à rigoler et à se pavaner à droite et à gauche. Bien au contraire, le but est d’entretenir l’histoire de ses personnages et donc de nous laisser au milieu d’une histoire qui évolue rapidement. Et c’est important pour moi en tout cas.

Note : 6.5/10. En bref, un épisode animé, à la fois en révélations mais aussi en tension.

Commenter cet article

Fandango 17/07/2014 00:34


Toujours aussi excellent, ça sent mauvais pour Aria dans le prochain épisode !


J'ai beaucoup aimé aussi la complicité d'Ezra et Aria aussi pour les recherches concernant Bethany Young, surpris de voir que c'est Aria qui est allé se faire embaucher à Radley alors que ça
aurait pu être Spence ça aurait été marrant mais comme Spence a déjà été internée, cela n'aurait pas été crédible, la souris dans le casier de Paige ça m'a fait sourire mais bon bref et puis il y
a ce triangle amoureux, qui me déplaît du fait de la présence de Caleb mais ça ce n'est qu'un détail, je m'attendais pas du tout à ce que Ali se fasse attaquer mais en tout cas c'était sans doute
la scène marquante de cet épisode.