Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Prime Suspect (US). Saison 1. Episodes 4 et 5.

30 Octobre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-10-30-20h40m26s135.png

 

Prime Suspect US // Saison 1. Episodes 4 et 5. Great Guy, Yet: Dead / Regrets, I've Had a Few.


Plus je regarde Prime Suspect plus je pense à The Chicago Code, annulée par la FOX en mai dernier faute d'audience. Cette série est d'ailleurs bien partie pour connaître le même sort, et ne pas avoir plus de 13 épisodes. Je pense que c'est dommage mais quand on voit les scores d'audiences - très très mauvais même pour NBC - on sait pertinemment que la série n'a plus beaucoup de temps à vivre. Mais la série, se déroulant à New York est tournée à Los Angeles et je pense que cela a changé pas mal de choses car le faux New York, moi j'y crois pas. Quand on a goûté à du cop-show tourné vraiment à New York, on voit bien que Prime Suspect ne fait pas le poids. Dernier exemple en date Person of Interest. Comment voulez-vous que la série qui est diffusée à 22h puisse rivaliser avec. C'est impossible. Alors l'univers est différent et perd donc en crédibilité. Mais ce n'est pas tout car Prime Suspect est tout de même bien écrite, et Maria Bello est excellente, alors mon coeur balance toujours entre du bon et du cop-show moyen et filiforme.
vlcsnap-2011-10-30-21h35m29s136.pngPremier épisode de cette salve, Great Guy, Yet : Dead était vraiment pas mal du tout. Tout part du meurtre d'un agent de change, propre sur lui. La petite descente de flic, la scène finale dans le supermarché, la chute de ce suspect d'un immeuble de plusieurs étages, c'est ce que je veux plus souvent dans cette série. Car je trouve que bizarrement, ça manque de pep's depuis le début. C'était un reproche que je faisais à la série car à défaut d'être bien écrite, il fallait aussi divertir son public, ce qu'elle n'avait pas réussie à faire réellement, sauf peut être dans certaines petites courses poursuites de notre héroïne - dont celle finale du pilote par exemple - mais c'était très (trop) maigre pour moi. J'aime les cop-show, j'adore ce genre là, j'ai bercé dedans depuis que je suis né mais vu la quantité de séries de ce genre que j'ai vu, il faut me surprendre. Cet épisode a réussi à faire ce qu'aucun épisode précédemment - de Prime Suspect US - n'avait réussi à faire : me flanquer une jolie petite claque. Car Maria Bello n'a jamais été aussi excellente, bonne - dans tous les sens du terme - que dans cet épisode.

Je dirais presque que parfois je vis pour les séries de ce genre là, et dans cet épisode on a l'équilibre parfois entre la vie de l'héroïne dans une première séquence classique - et raccord avec les épisodes précédents -, une fin où son face à face avec cette jeune blonde sera réussi et surtout les dialogues très solides et permettant aussi de se poser des questions. La petite question qui flirt "Are you happy" - avant qu'on est la suite on voit le regard de l'héroïne et on se dit que finalement elle n'est pas vraiment heureuse - et l'on explique rien qu'avec un minuscule regard son problème avec l'alcool. Brillant aussi car les personnages secondaires servent enfin à quelque chose de bien. Ils développent au mieux le personnage de Jane - je pense aussi à la fin de l'épisode et sur ce sexisme toujours ambiant -. Même si je déteste cette dernière partie de la série - le sexisme ambiant - finalement pour une fois ce n'était pas mauvais. Peut être parce que Jane sait prendre les collègues qu'elle a par les couilles.
vlcsnap-2011-10-30-21h33m25s184.pngAu final, ce nouvel épisode était donc brillantissime. Il fait même parti des meilleurs épisodes de cop-show que j'ai vu depuis septembre. C'est vu dire mon enthousiasme. Maria Bello n'y ait pas pour rien. Forcément, après une telle réussite, il était difficile de faire mieux avec le second et Regrets, I've Had a Few - qui d'ailleurs me rappelle une partie des paroles de "My Way" de Frank Sinatra - réussit malgré tout à surprendre. La scène d'ouverture et toute cette violence c'était déjà une preuve supplémentaire du fait la série ne se veut pas édulcorée, un comme Unforgettable, à faire la tatillonne sur des choses qui n'ont pas lieu d'être. Non, Prime Suspect US est une réussite. Elle arrive à nous plonger dans son univers froid - dont l'éclairage donne plutôt un ton chaud et c'est d'ailleurs une erreur dans la réalisation de cette série mais bon, il faut tenter de ne pas en faire gage -. Petite nouveauté avec cet épisode, c'est un générique flambant neuf, pas mal du tout pour ce que l'on en voit, la musique fait tout car les images sont plus que classiques mais j'aime bien.

Le meurtre de cette jeune femme se révèle assez classique à suivre, et c'est peut être ce qui permet de ne pas trop se différencier mais les personnages de la série, et donc Maria Bello alias Jane surtout, permettent de développer le tout de façon très perspicace. J'adore notamment les passages entre Jane et Sweeney sont excellents d'ailleurs. Passons alors aux moments où Jane se retrouve face aux critiques de sa vie amoureuse. Le face à face avec un de ses ex - je crois que c'est l'un de ses ex - était bien plus qu'imprévu. Je m'attendais pas du tout à ce que la série évoque autant de sex-appeal pour un personnage qui a tout d'un garçon manqué. C'est vraiment une série très étonnante. Au final, ce nouvel épisode était pas si mauvais que ça. La fin de l'épisode en plus de ne pas être prévisible était bien maîtrisée. Le scénario est fluide et je n'ai rien à redire sur le divertissement qui se base surtout sur la pression qu'ils mettent sur les personnages.

Note : 8/10 et 7/10. En bref, petit à petit Prime Suspect arrive à installer son propre climat et surtout à sortir des épisodes brillants.

Commenter cet article