Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Prisoner's Wives. Saison 1. Episode 5.

1 Mars 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

vlcsnap-2012-03-01-23h04m43s114.png

 

Prisoner's Wives // Saison 1. Episode 5. Everyone.


Après nous avoir introduit nous quatre femmes de prisonniers, maintenant on peut développer les intrigues de façon transversales et donc de tous les personnages en même temps. Cela permet aussi d'éviter de faire que des épisodes centrés sur des personnages. Car bon, le principe n'est pas ce que je préfère. Du coup, j'ai beaucoup aimé cet épisode car il ne laisse aucun épisode au hasard. C'est agréable. Prisoner's Wives est au fond une série sympathique, qui ne va jamais assez loin dans ce qu'elle entreprend mais je commence à m'y attacher à ces femmes de prisonniers moi mine de rien. Bah oui, elles sont fortes pour nous rendre accro en tout cas. Dans ce nouvel épisode donc, Francesca et son mari n'en peuvent plus et ils veulent coucher ensemble. Le seul soucis c'est que les visites conjugales ne semble pas exister et qu'ils vont donc devoir ruser afin de faire en sorte de pouvoir coucher ensemble quelques secondes. Oui, en même temps ça doit aller vite vu qu'ils n'avaient pas coucher depuis longtemps, les hormones et l'excitation, il a balancé très fort et vite la sauce le pauvre homme. Mais la scène en soit est très fun et énorme. Je m'y attendais pas le moins du monde. Même si c'est un gros interdit, cela permet de remettre en place leur historie d'amour qui manquait depuis quelques temps de piment.

Pendant ce temps, Gemma est stressée surtout quand elle apprend que Andy a été libéré sous caution alors que son mari lui, est encore en prison. L'agent Hunter va se charger de dire à Steve la mauvaise nouvelle : son flingue a été retrouvé. Evidemment, comme Gemma avait dit à Steve bien avant qu'elle avait tout fait pour que ce flingue disparaisse, Steve se doute en secret que sa femme lui a menti et qu'elle a été avouer à la police où il était. L'histoire devient donc d'autant plus passionnante à ce moment là et permet d'avoir un joli moment entre Steve et Gemma. Mais également Gemma avec le reste du cast féminin car elle est émouvante cette petite mine de rien. Et j'adore le duo qu'elle forme avec Francesca. Elles se sont très bien trouvées. J'ai hâte de voir ce que la suite pourrait bien nous réserver. Cet épisode permet également à Harriet et Lou de lier un peu plus leurs liens. En effet, Harriet s'est portée garante de Lou qui est assignée à résidence et qui a donc un bracelet électronique. L'intrigue est pour le moment très pertinente et d'un côté très touchante. J'aime de plus en plus Harriet. Son fils est bipolaire je pense et il va maintenant envoyer sa mère planer.
vlcsnap-2012-03-01-22h41m26s219.pngHarriet va échouer avec son fils mais pas avec Mason, le fils de Lou. D'ailleurs, Lou nous offre quelques beaux moments durant cet épisode. J'ai vraiment adoré la scène où elle s'explique devant la justice et nous annonce pourquoi elle a effectué tout ce qu'elle a effectué. Elle voulait tout simplement une belle vie pour son fils, pas faire du mal à quelqu'un. Ce qui est totalement compréhensible. Sean est évidemment en colère contre sa femme pour ce qu'elle a fait, puisqu'il lui avait démandé d'arrêter de dealer. Enfin, la crise de nerf de Gavin dans sa cellule parce que ce dernier penser que sa mère est plus intéressée par Lou que par lui était très intense. J'ai été presque choqué. Je m'y attendais pas le moins du monde même si Gavin est quelqu'un d'instable et que ça on le sait depuis un bon bout de temps. Au final, ce nouvel épisode de Prisoner's Wives nous offre donc du bon divertissement et une belle interaction entre les personnages ce qui n'était pas négligeable à ce moment là de la saison. Il ne reste qu'un épisode et je pense qu'il va falloir maintenant donner un sens final à cette saison qui respire un peu le fouilli malgré tout.

Note : 6.5/10. En bref, un très bon épisode de Prisoner's Wives, très intense par moment, fun par d'autres.

Commenter cet article