Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Prisoner’s Wives. Saison 1. Pilot (UK).

2 Février 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Crit. Sér. : UK

Prison-Wives-BBC-.png

 

Prisoner’s Wives // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Pour ne rien vous cacher, je suis allé vers cette série les mains dans les poches, ne sachant pas réellement de quoi cela parlait si ce n’est de femmes de prisonnier. Et justement, le sujet m’a plu. Car pour une fois cela pouvait changer un peu et éviter que les séries tournent toujours autant des banlieues résidentielles à la Desperate Housewives. J’ai bien aimé ce premier épisode, bien malgré le fait que la production soit très lissée ce qui ne permet pas de totalement apprécier. Disons que les productions de BBC sont toujours un peu les mêmes par rapport à leur réalisation, et puis il y a cette volonté de transformer le tout en machine familiale qui ne me plaît pas forcément. Pour un drama sur la prison, je m’attendais à être plus exciter que ça par les intrigues personnelles des femmes. Même si Francesca me plaît beaucoup, et que les autres ont des choses à dire et à faire, cela reste quand même plutôt bien fichu. Le scénario n’est pas mauvais même si encore une fois, cela aurait pu être bien meilleur. Mais je soucis premier de ce genre de série c’est souvent le cast, or, ici ce n’est pas le cas. J’aime bien le cast, il est soigné et va de pair avec ce que l’on nous raconte.

 

La série suit quatre femmes qui tentent de reprendre leur vie en main alors que leur mari est en prison.

prisoner_2125253i.jpg

Donc comme je vous le disais, l’histoire tourne autour de femmes de prisonniers. Jusque là, on peut se rappeler tout de suite Bad Girls dans un genre assez similaire ou encore The Fixer d’Alex Palizzi. Sauf que là, c’est une toute autre production. On suit les aventures de Gemma dans ce premier épisode, dont le mari est arrêté pour meurtre, elle est enceinte, perdue, et découvre ce qu’est être une femme de prisonnier. Jusque là, ok, tout le monde a compris. C’est assez bien exposé, et Emma Rigby est une très bonne actrice surtout dans les émotions qu’elle transmet. J’ai vraiment cru à son histoire, et j’ai hâte de voir ce qu’elle va faire maintenant : elle sait que son mari a vraiment tuer (alors qu’il niait depuis le début et Gemma le croyait). Reste donc à savoir si elle va le dénoncer (improbable) ou bien tout faire même au risque d’aller en prison pour sauver son amour. Pour tout vous dire, cette intrigue là, m’excite vraiment. Dans le reste des quatre femmes que l’on nous présente, on a aussi Francesca, une femme dont le mari est incarcéré 18 ans pour trafic de drogue.

 

Elle, elle me plaît bien. C’est tout de suite devenu mon personnage préféré. J’ai eu l’impression de retrouver une Tanya de Footballer’s Wives et là, j’étais donc aux anges. D’ailleurs, cette série ressemble en quelque sorte à la série des femmes de footballeurs. Pour une simple et bonne raison, elles sont issues de la même chaîne de production… Francesca doit faire avec un fils qui ne lui parle plus, qui invite des filles comme ça, …Dans le reste des personnages on a Lou qui vend de l’herbe pour gagner encore de l’argent pour faire vivre sa famille puisque son mari est encore en prison. Et Harriet qui a des soucis psychologique et ça n’est pas ce qui me passionne vraiment pour le moment. Au final, ce premier épisode de Prisoner’s Wives était plutôt bon, en tout cas il présente des personnages, et deux qui m’intéressent dans le lot. Mais j’ai un souci assez caractériel avec le côté lissé de la production. Ce pourrait être bien plus captivant si ce n’avait pas été fait de cette manière. Mais bon, je vais regarder la suite. C’est une série qui a son potentiel.

 

Note : 6/10. En bref, malgré un côté lissé cela reste un sujet et une série à fort potentiel. Deux personnages vraiment sympas sur 4.

 

Commenter cet article

Lili 03/02/2012 11:35


J'avais compris, merci. C'est juste que c'est très très recurrent ici. Parfois on comprend à peine ce que les auteurs racontent. 

delromainzika 02/02/2012 15:30


??? Bah c'est une coquille, tout simplement.

lili 02/02/2012 15:25


"au risque d'aller en prisonnier"???