Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Raised by Wolves. Saison 1. Pilot (UK).

24 Décembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-12-24-12h58m51s57.jpg

 

Raised By Wolves // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Je dois avouer que je ne m’attendais pas du tout à apprécier Raised by Wolves. Disons que j’avais quelques a-priori sur le sujet mais bon, Helen Monks est tellement drôle dans le rôle de Germaine que j’ai déjà envie de voir la suite de la première saison. Certes, cette nouvelle série de Channel 4 a quelques défauts mais elle n’a pas le défaut de l’énergie. En effet, les personnages sont tous d’une bien belle énergie. Par moment, on retrouve un peu de Shameless dans cette série. C’est d’ailleurs sûrement pour cela que j’ai tout de suite apprécié. L’univers est dépeint de façon très jovial, bonne franquette sans que l’on ne cherche réellement à créer une certaine homogénéité dans le récit. Tout part plus ou moins dans tous les sens car le but est simplement de nous raconter l’histoire de ces filles qui n’ont pas un sou, qui ne vont pas à l’école, mais qui s’amusent, rient et vivent tout simplement leur vie comme si le jour prochain pourrait être le dernier. Raised by Wolves est donc l’histoire de deux soeurs, Germaine et Aretha, dans une famille de six enfants élevés à la maison par des mères pas forcément très regardantes de l’éducation de leurs enfants.

Les aventures d’une bande de filles, sans argent, n’allant pas à l’école, éduquées elles-même.
vlcsnap-2013-12-24-13h08m44s97.jpgCela ne vous rappelle pas trop Shameless ? Et pourtant, c’est assez similaire. Mais le style est différent et surtout la manière de raconter les choses est presque parfois plus réussi. Il y a quelque chose dans l’écriture que j’ai tout simplement beaucoup aimé. Ce n’est pas qu’une question d’humour réussi car elles ont beau me faire rire ces filles (et notamment Germaine), mais c’est aussi une question d’esprit de groupe, de famille. Tout le monde est plus ou moins attaché à l’autre. Il y a la scène de nourriture qui, si l’on a déjà mangé, peut donner envie de déglutir, qui est un moment à la fois de partage mais d’humour familial (Germaine qui met en garde sa soeur de ne pas toucher ses chips). Les deux soeurs n’ont pas du tout les mêmes idoles. D’un côté Aretha a une photo de George Orwell et de l’autre Germaine a pour idole Gok Wan. On ne peut pas dire que cela soit les mêmes choses mais cela rend également le tout encore plus bordélique, barré et charmant à la fois.

L’ensemble est tellement différent de ce que l’on a l’habitude de voir que je ne serais pas surpris de voir une chaîne américaine s’intéresser à Raised by Wolves. Dommage que parfois l’épisode n’arrive pas à atteindre tous ses divers buts. Surtout qu’il y a énormément de potentiel. Channel 4 nous délivre donc une série intéressante, intelligente même sur un monde que l’on n’a pas la chance de connaître. Car cette série a tellement bonnes choses finalement que l’on se rend compte que quand on est devant notre écran à regarder cette série, on peut presque se dire que l’on a de la chance de pouvoir le faire. Le tout aurait même pu aller encore plus loin, notamment dans l’humour potache. La série a tellement de potentiel avec ces personnages qu’il est difficile de ne pas avoir envie d’en voir plus. En tout cas, je serais là pour la suite de la saison vous pouvez le croire. Et j’espère que vous allez vous aussi vous laisser séduire.

Note : 7/10. En bref, une belle surprise dans la lignée d’une Shameless.

Commenter cet article