Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Raising Hope. Saison 2. Episode 14.

16 Février 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-02-16-07h28m30s170.png

 

Raising Hope // Saison 2. Episode 14. Jimmy's Fake Girlfriend.


Je crois que c'est le plus bel épisode que j'ai pu voir dans cette série. C'était tellement beau la fin de l'épisode que je crois même qu'il s'agit de la plus belle déclaration d'amour de l'année dans les séries. Raising Hope est une excellente sitcom car elle a su trouver le bon ton en très peu de temps. C'est une comédie à l'humour assez noir et grinçant, mais c'est ce qui la rend terriblement attachante. Jimmy n'en peut plus, il veut Sabrina et quand il voit que la relation de cette dernière avec Wyatt semble devenir assez sérieuse, il est d'autant plus déprimé. Virginia, en voyant son fils dépité, va faire en sorte que Sabrina soit jaloux de lui. Jimmy n'a pas de petite amie mais elle va lui faire croire et du coup, Sabrina va être jalouse. Evidemment, c'est logique car on sait pertinemment que les deux sont amoureux l'un de l'autre mais qu'ils font tout depuis le début pour s'éloigner l'un de l'autre. Pendant ce temps, Virginia et Burt tentent de trouver leur passe temps. Après de multiples tentatives ratées (la sélection faite par les flashbacks sont excellentes).

Et l'épisode va donc nous présenter ce qu'il y a de mieux avec ce petit couple. Ils vont se découvrir une passion pour le jeu d'acteur dans un groupe d'improvisation complètement déjanté. Pour avoir fait deux ans d'improvisation, je n'avais jamais encore eu écho de ce genre de scènes là. Mais bref, passons. L'idée est plutôt bien développée. Jimmy engage Mary-Louise incarnée par la très charmante Ashley Tisdale (Hellcats, High School Musical). Elle va s'amuser elle aussi d'ailleurs, même si j'ai eu l'impression de revoir une version un peu plus lisse de Sharpay Evans et j'étais d'un côté déçu. Car la scène face à son miroir à se gratter les cheveux, c'est du typique Sharpay Evans tout ça, de même que le signe "end scene". J'ai bien rigolé, j'ai passé un bon moment avec les personnages, notamment au restaurant où ils vont tout faire pour que Sabrina soit jalouse de la relation de Jimmy et Mary-Louise et qu'elle trouve que Wyatt n'est pas un mec fait pour elle. Le but de cet épisode est donc de rassembler Jimmy et Sabrina pour la St Valentin.
vlcsnap-2012-02-16-07h26m27s221.pngMais ce que j'ai tout simplement adoré dans cet épisode c'est la grande scène finale où Jimmy, conscient que ce qu'il a fait n'était pas loyal et qu'il ne pouvait pas demander de sortir avec Sabrina sans lui dire la vérité, toute la classe d'improvisation va raconter l'histoire de Jimmy et Sabrina (leur rencontre au début de la série avec le chariot, les parents, etc… on va refaire l'épisode mais avec d'autres acteurs pour les divers personnages). C'était tellement beau et mignon. Je dirais que c'est la plus belle déclaration d'amour que j'ai vu. Ou en tout cas la plus mignonne. C'est quand même très beau ce qui a été fait avec cet épisode. C'est là que l'on voit que Raising Hope c'est bien plus qu'une sitcom, c'est aussi et en tout et pour tout une série qui raconte une histoire aussi dramatique peut-elle être par moment. C'est clairement ce que je préfère dans les séries de cet acabit, qu'elle dérive par moment sur la guimauve et le dramatique.

Note : 8/10. En bref, un épisode mignon et beau. Touchant sur la fin pour la plus belle déclaration d'amour en série de l'année.

Commenter cet article