Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Raising Hope. Saison 2. Episode 9.

10 Décembre 2011 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2011-12-10-22h50m04s132.png

 

Raising Hope // Saison 2. Episode 9. The Men of New Natesville.


Il y a des épisodes de Raising Hope, on les aiment plus que d'autres, c'est certains. Celui ci fait parti de mes préférés de cette nouvelle saison, notamment pour le grain de folie qu'il fait presque renaitre mais aussi parce qu'il livre ce que l'on attend de la série : de l'humour bien écrit et surtout sans langue de bois. Une fois de plus on va revenir sur le passé de Jimmy et c'est alors l'occasion pour Grayson Chance de refaire une apparition dans la série, dans le rôle de Jimmy jeune. Burt encourage son fils a être plus "mec" que mec. Quand Frank, son collègue bizarre de boulot lui propose de venir faire une fête pour exploser des trucs chez lui, il accepte sans rechigner. Il va vite découvrir que Frank est quelqu'un de plus normal qu'il n'y paraît. On s'attend à ce que ce dernier soit quelqu'un de bizarre qui est du genre à fabriquer du crystal dans sa cuisine et à faire des explosifs dans sa cave. Sauf que non, il a juste une maquette intégrale de la ville où ils habitent en miniature. C'est fascinant de voir des lieus que l'on connaît par le biais des épisodes dans ces maquettes. J'adore. Et j'en veux encore plus des surprises de ce genre.

C'est mignon et cela permet à Frank et à Jimmy de se retrouver, et de devenir amis. Ces deux là vont se rappeler que durant leur enfant à l'école, ils étaient "bullyed" par le même nemesis. Ils vont alors tenter de prendre leur revanche des années plus tard… et vont découvrir qu'il est finalement devenu une femme. L'histoire recèle de multiples twists que l'on attends pas. Il s'agit aussi pour la série de nous surprendre en nous offrant des histoires complètements farfelus. Virginia n'est justement pas en reste quand on découvre que cette dernière avait menacée le nemesis de Jimmy afin qu'il arrête de le persécuté. Martha Plimpton devrait avoir son Emmy cette année sérieusement. Je pense qu'elle le mérite tellement et déjà l'an dernier. Cette actrice est fabuleuse, et son rôle dans cette série est juste magnifique. Enfin, j'espère que Raising Hope durera encore un bon petit moment car j'ai bon espoir.
vlcsnap-2011-12-10-22h43m13s115.pngAinsi, on se retrouve donc avec un solide petit épisode de Raising Hope drôle du début à la fin. C'est un truc que la série parvient faire parcimonieusement. Je dirais même qu'elle le fait avec beaucoup de classe. Un épisode sans Maw Maw est souvent un épisode moyen, là c'est loin d'être le cas, c'est même l'un des plus réussi de la saison. Comme quoi, parfois il suffit juste d'une bonne histoire à raconter, en puisant dans le passé imaginé de nos personnages. Greg Garcia est un taré je pense. Le créateur de la série a créé des personnages alambiqués mais je crois que la famille Chance c'est le pompon. Ils sont adorables mais aussi ont un gros grain dans leur tête. Notamment Burt qui caresse le gazon, ou encore Virginia qui va trouver le moyen de nous satisfaire de quelques scènes aussi fun que fantasques. P.S : Mention spécale au grand délire sur Thunderstruck d'AC/DC... J'adore cette chanson du coup...

Note : 8/10. En bref, un excellent épisode.

Commenter cet article

Reaper 12/12/2011 13:41


@ julien : je comprends ce que tu veux dire, mais si t'arrivais à passer au-dessus de ça, et prendre la série telle qu'elle est, tu l'apprécierais à sa juste valeur.


 


Ca m'avait fait le même effet pour It's Always Sunny In Philadelphia au début, mais la série se révèle comme la plus frappée et la dingue des comédies.

Reaper 12/12/2011 13:35


Cet épisode est juste magique, entre la reconstitution en maquette, les flashbacks, les délires de frank et cette scène avec thunderstruck en background... wahou quoi !!!!


 


Et oui Martha Plimpton est juste fantastique, c'est mon coup de coeur dans la série. J'ai adoré la retrouver dans Fringe dans un épisode, et plus particulièrement dans How I make it in America,
le peu où on la voyait elle était fabuleuse

delromainzika 11/12/2011 12:22


^^ Moi j'aime bien, les anneries de cette série me font hurler de rire des fois ^^

julien 11/12/2011 10:47


perso j'ai lâché à la fin de la saison 1 , je trouve cette série tellement degueu, les personnage sont vraiment crétins, sales et débile!!   ils reniflent des cuvettes de chiottes
parfumée au jasmin! franchement qui fait ça dans la vraie vie, même le pire des ploucs ne fait pas un truc aussi bas.


on ressort de chaque épisode un peu plus sale, c'est comme un plongée dans le monde le plus sale, le plus boeuf et le plus crétin qui soit!!  on caricature a fond la famille précaire, malcom
était pas mal pour ça mais elle n'était jamais aussi avilissante!