Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Raising Hope. Saison 3. Episode 5.

31 Octobre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-10-31-11h31m42s141.png

 

Raising Hope // Saison 3. Episode 5. Don't Ask, Don't Tell Me What to Do.


La famille Chance est toujours pleine de ressources pour nous faire rire. Dès le début de l'épisode ils trouvent le moyen de nous offrir quelque chose de mémorable (la boite de jouets sexuels de Maw Maw), et le tout va s'achever encore une fois dans un grand moment plus touchant et moralisateur sans pour autant que ce soit lourd et chiant. C'est Halloween dans Raising Hope cette semaine. Ironiquement, l'épisode d'Halloween de la première saison était également le cinquième du nom. Il y a donc une certaine continuité dans cette série. Bref, Sabrina demande à Jimmy de passer du temps avec son meilleur ami gay et son actuel partenaire. Evidemment, Jimmy se rend compte que le monde gay ce n'est pas fait pour lui et surtout qu'il n'y comprend rien. Afin de mieux appréhender ce monde, il va alors sortir dans un bar gay avec son père, Burt. Ils vont alors découvrir chacun quelque chose. D'un côté Jimmy va apprendre tout ce qu'il faut pour être ami avec des gays? J'ai trouvé ça assez amusant puisqu'alors que Jimmy était celui qui se sentait seul au début de l'épisode, ce sera au tour de Sabrina dans la seconde partie de celui ci.

La relation entre Sabrina et Jimmy est toujours aussi bien travaillée par Greg Garcia et ses équipes. Je me demande réellement où ils veulent aller (même si je suppose que c'est construire une relation durable, avec un mariage à la clé sûrement en guise de fin de saison) mais c'est bien fait et j'ai hâte d'en voir un peu plus prochainement. Alors qu'au début de la série ils n'étaient pas ensemble, j'ai toujours cette impression qu'ils ne le sont pas encore maintenant. Mais l'on va petit à petit vers cette relation équilibrée que le téléspectateur recherche chez ces deux personnages. Pendant ce temps, Burt sort lui aussi dans un bar gay et se rend compte qu'il peut faire ce qu'il veut sans être jugé par une femme (et notamment danser comme un canard). J'ai trouvé ça hilarant encore une fois, même quand Virginia va le rejoindre pour jouer au mec elle aussi (d'ailleurs s'il ne pouvait y avoir que des hommes dans ce bar, pourquoi Sabrina a pu entrer ? ).
vlcsnap-2012-10-31-11h31m28s5.pngCela offre à l'épisode quelques bonnes scènes. Après l'exploitation assez grande de Maw Maw depuis le début de la saison, il s'agit du premier épisode où elle est absente. Je n'ai pourtant pas ressenti ce vide. Il m'a fallu attendre la fin de l'épisode pour que je m'en rende compte : Mais où est Maw Maw ? Raising Hope peut donc très bien faire rire les téléspectateurs sans elle (même si elle reste un atout majeur dans la série). Finalement, voilà encore un très sympathique petit épisode de Raising Hope. Cette comédie reste hilarante mais aussi plus familial et donc touchante. La dynamique qui anime tous les membres du casting est toujours aussi efficace et valorisée par un scénario complètement bardot. C'est une vraie comédie créative et passionnante que Greg Garcia a créé et c'est toujours aussi dommage qu'elle ne parvienne pas à séduire plus de téléspectateurs américains. En espérant que lors de son arrivée prochaine en France (sur 6ster dès décembre) elle rencontre ses téléspectateurs.

Note : 7.5/10. En bref, drôle et charmant.

Commenter cet article

Cilou 01/11/2012 21:21


C'est l'épisode qui m'a le moins plus pour le moment. J'ai passé un bon moment, sans plus. Je pense que le couple Jimmy/ Sabrina est fait pour durer. Par contre les scénaristes vont y aller
doucement parce que les faire déménager et avoir leur propre maison nuirait à la série.


Burt qui confond Hitler et Charlie Chaplin , c'était assez drôle .