Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Raising Hope. Saison 3. Episode 6.

15 Novembre 2012 , Rédigé par Ca Déborde de Potins, by delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2012-11-15-17h55m36s87.png

 

Raising Hope // Saison 3. Episode 6. What Up, Bro ?


Ce qui me fascine dans Raising Hope c'est que la comédie trouve toujours le moyen de nous sortir des histoires complètement folles et nouvelles. Même si l'on peut croire qu'il n'y a plus grand chose à raconter, c'est très loin d'être le cas. En effet, on en découvre presque tous les jours sur la famille Chance et c'est aussi pour cela qu'on les aime. Le côté assez pervers du téléspectateur, avide de nouvelles informations sur la vie de cette famille est servi avec "What Up, Bro ?". Sans pour autant découdre tout ce qui avait déjà été développé dans des épisodes précédents, la série s'amuse donc avec les personnages et notamment Jimmy qui avait été adopté durant quelques temps par une toute autre famille. La manière dont il découvre ça est assez grossière mais tout ce qui s'en suit est de la pure comédie réussie. Sans compter que cela permet de ne pas remarquer encore une fois l'absence de Maw Maw (que je signale maintenant mais que je n'avais pas repérée avant même d'écrire ces lignes). Mais l'épisode était d'autant plus fun à suivre que la série s'amuse un peu de tout ça. C'est donc suffisamment efficace pour nous faire rire du début à la fin.

Jimmy va donc découvrir qu'il avait eu durant quelques temps un vrai frère, Brad. Incarné par le très bon Chris Klein, il est maintenant un agent immobilier à succès de la région : The Real Estate Agent with the Hat. Sa vidéo publicitaire est tellement débile que cela colle encore une fois parfaitement avec l'univers de la série. Chris Klein était particulièrement bon dans ce rôle. Il ne se prend pas la tête et nous non plus d'ailleurs. Mais ce que j'ai surtout adoré c'est la manière dont les choses s'articulent. Aussi bien avec Sabrina qui se faire passer pour une anglaise du nom de Bridget auprès de Brad. Son accent était tout bonnement à tomber. Je me demande parfois où Raising Hope trouve de l'inspiration pour ses intrigues. Car au delà de la vie de famille tourmentée de Greg Garcia, je ne serais pas étonné qu'ils utilisent aussi la vie personnelle des acteurs pour faire quelques petites intrigues ici et là. Ou encore même quelques gags. De toute façon, malgré son côté saugrenu, la série apparait réaliste et tout ce qu'il s'y passe donnerait presque envie aussi de vivre avec cette famille de cinglés.
vlcsnap-2012-11-15-17h56m01s77.pngVoilà pourquoi Raising Hope est l'une des meilleures comédies. Elle sait installer ce sentiment d'attachement comme peu de séries savent le faire actuellement. Je ne demande qu'à en voir plus c'est certain. En tout cas, le fait que cela fonctionne du point de vue de la production en elle même me suffit amplement même si son succès (qui serait amplement mérité) n'est malheureusement pas encore venu frappé à la porte. De plus, Raising Hope parle à beaucoup d'américains qui ont perdus tout lors de la crise des supprimes. Elle raconte les histoires d'une famille pauvre financièrement parlant mais riche culturellement parlant. Elle se retrouve toujours à nous faire rire avec un rien, et pourtant c'est ce rien qui fait toute l'originalité de Raising Hope. D'un certain côté, Raising Hope me rappelle beaucoup Malcolm qui exploitant aussi le saugrenu de cette manière là pour nous raconter les aventures d'une famille américaine typique dans sa construction mais atypique dans sa manière de vivre. Finalement, voilà encore un épisode réussi de Raising Hope. Reste encore à attendre le prochain...

Note : 7/10. En bref, toujours drôle et saugrenue.

Commenter cet article