Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Rake (US). Saison 1. Episode 6. Jury Tamperer.

8 Mars 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-03-03-00h59m47s148

 

Rake // Saison 1. Episode 6. Jury Tamperer.


Si cet épisode n’était pas aussi mauvais que la plupart des épisodes que j’ai pu voir jusque là de Rake, il n’était pas forcément bon non plus. Disons que comme à chaque fois il manque énormément de choses pour que la série devienne réellement bonne. Pourtant, une série qui invite Michelle Forbes (récemment vu dans Chicago Fire) ne peut pas être une mauvaise série. Et puis Keegan était un peu plus pertinent qu’à son habitude dans le tribunal. Il y a des scènes dans le tribunal qui sont un peu plus travaillées, plus efficaces et c’est ce qui au fond donne beaucoup plus de pertinence à Rake. Dans cet épisode, Michelle Forbes incarne donc Lucy Marks, dont la fille a été condamnée pour meurtre sous de doutes circonstances. Lucy est excellente dans cette histoire car elle va bien entendu être la responsable du fameux « jury tampering ». Autrement dit, elle a interrompu un procès. Ce n’est pas quelque chose de légal (et heureusement que même dans le monde de Rake, cela impose une poursuite en justice). Le but de Lucy est de se faire condamner, simplement pour créer un scandale et aider sa fille. Et qui de mieux pouvait être l’avocat de Lucy que Keegan ?

Mais si Lucy ne veut pas gagner ce procès, le bureau du Procureur Général ne veut pas gagner cette affaire lui non plus. Tout simplement car ce serait de la mauvaise publicité que de condamner une femme simplement car elle a interrompu un procès. Du coup, avec deux parties qui ne veut pas être condamnées, la série s’amuse. Jusqu’à mettre Keegan dans une bien mauvaise position. J’ai beaucoup aimé l’affaire de la semaine. C’était beaucoup plus transgressif et plus amusant que ce que l’on a l’habitude de voir dans Rake. Sauf que voilà, c’est la seule chose qui m’a plu. Tout le reste manque cruellement d’intérêt. Notamment la passion de Keegan pour l’alcool ou les femmes. J’en ai marre que cette série utilise son héros pour le foutre littéralement en l’air. Tout cela ne fonctionne pas aussi bien que l’on aurait pu le souhaiter. Du coup, Rake soit énormément s’appuyer sur l’affaire de la semaine pour avoir quelque chose à raconter. Si dans les épisodes précédents le personnage de Keegan avait une vie personnelle suffisamment remplie, ce n’est plus du tout le cas à présent. En tout cas, plus les épisodes passent et plus l’on ressent le vide de ce point de vue là.
vlcsnap-2014-03-03-00h59m45s132.jpgJe n’ai vraiment envie de retenir que Michelle Forbes. Greg Kinnear a beau être sympathique, je trouve que ce n’est pas un rôle pour lui dans le sens où il se ridiculise. Il fait du mal à sa carrière ici et c’est bien dommage. Contrairement à Forbes qui ici s’amuse avec un personnage qui pourtant n’a pas énormément de relief. Pourquoi ? Tout simplement car elle va se permettre de coucher avec Keegan, comme 3/4 des filles qui sont passées dans Rake jusqu’à présent. Une femme qui avait des valeurs comme Lucy se retrouve donc à coucher avec son avocat. C’est comme faire un gros pas en arrière dans la description même du personnage. Et puis l’on connait déjà plus ou moins le dénouement de l’épisode. Je pense que Rake n’a pas réussi au bout de six épisodes à réellement trouver son ton, sa force et à créer une vraie synergie. Du coup, le tout tombe vraiment comme une crêpe dans une poêle. Et c’est le point de vue de quelqu’un qui avait terriblement envie d’aimer cette série. Peut-être que les séries où un avocat passe son temps à baiser n’est pas faite pour moi.

Note : 4.5/10. En bref, malgré des efforts, c’est toujours creux.

Commenter cet article