Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Ravenswood. Saison 1. Episode 2. Death and the Maiden.

30 Octobre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-10-30-02h36m59s4.png

 

Ravenswood // Saison 1. Episode 2. Death and the Maiden.


L’an dernier, je me souviens que j’étais plutôt content à l’idée de découvrir Ravenswood. Les premières images n’étaient pas très jolies mais l’univers était intéressant, notamment car il permettait de dénoté avec Pretty Little Liars. Puis il y a eu l’épisode d’Halloween qui m’a plutôt plu, notamment sur la manière dont Caleb est introduit dans cet univers. Mais le premier épisode de Ravenswood m’a déçu. C’était un ensemble de choses assez ennuyeuses et inintéressantes qui se sont empilées. Comme si l’intérêt de la série s’était évaporé en un rien de temps. Je me demande cependant ce que signifie tout ce qui a été introduit pour le moment. Miranda n’a pas survécu à l’accident de voiture de l’épisode précédent (comme tout le monde pouvait s’en douter) et elle est maintenant un fantôme qui hante la ville. Je pense que c’est la seule vraie révélation de l’épisode. Le reste tente alors d’installer un climat de film d’horreur. Cela fonctionne en partie (notamment avec Caleb et Remy dans la casse de voitures où tout s’enchaine façon Destination Finale) mais rapidement le côté lorgnant sur ce que la série mère fait de plus médiocre revient à la charge. C’est dommage car il y a tellement de choses à faire avec cet univers et cette ville.

Remy (incarnée par Britne Oldford - que les fans de Skins reconnaitront sous les traits de Cadie) pourrait être un personnage intéressant de Ravenswood si seulement la série met en scène sa relation avec Caleb. Surtout que ce dernier voit maintenant les fantômes. La rencontre entre Caleb et le fantôme de Miranda était excellente. C’était tellement ridicule et mal joué que j’avais envie de pouffer de rire plutôt que de pleurer. Contrairement à la série mère qui sait très bien s’amuser de tout ce qu’elle peut trouver, Ravenswood se prend peut-être un peu trop au sérieux à mon goût. Miranda sera donc l’une des intrigues de la saison. Je suppose que l’on va nous développer une relation à la Twilight où Caleb et Miranda vont tomber amoureux mais ne pourront pas faire quoi que ce soit. L’aspect spectral de Ravenswood rappelle encore une fois que la série mère s’inspire elle aussi du cinéma d’horreur. Je pense qu’ils sont de très grands fans du genre et ont réussi à utiliser cela à leur avantage. Etant donné qu’ils ne sont pas attaché à la série de libre de Sara Shepard pour cette série, ils peuvent embrasser à fond l’esprit horrifique.
vlcsnap-2013-10-30-02h26m37s179.pngBien que j’ai envie de voir la suite, je dois avouer que pour le moment Ravenswood est une série particulièrement maigre. Elle n’a pas grand chose à nous mettre sous la dent. Il y a des personnages que j’aime bien comme Luke qui pourrait très bien devenir mon personnage préféré (il a tout de même sauvé Remy d’un chien enragé) mais je ne sais pas à quoi il faut s’attendre non plus. D’ailleurs, le fait que Luke ne soit pas très gentil avec Caleb est une très bonne chose. Caleb a toujours été l’un des personnages que j’aime le moins dans la série originale. Du coup, je pense que cela fait du bien à mon moi intérieur. Et puis il y a toujours Mrs. Grunwald ("Fortunately the existence of the soul isn't based on your limited experience") pour me donner envie de frissonner un peu. La tête de cette femme est déjà effrayante en soi. Vous imaginez tomber sur cette femme dans une ville aussi étrange que Ravenswood ? Il reste encore huit épisodes pour convaincre. Mais est-ce que la série va réussir à m’accrocher comme Pretty Little Liars a pu le faire par le passé ? Je n’en suis pas sûr.

Note : 3.5/10. En bref, c’est toujours fainéant.

Commenter cet article