Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Ravenswood. Saison 1. Episode 4. The Devil Has a Face.

13 Novembre 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-11-13-12h10m30s126.png

 

Ravenswood // Saison 1. Episode 4. The Devil Has a Face.


On continue au royaume du ridicule et de l’ennui. Car oui, Ravenswood c’est une série terriblement mauvaise et terriblement ennuyeuse. Je sais que certains apprécient ce que cette série fait et j’aurais bien aimé pouvoir l’apprécier moi aussi mais rien ne fonctionne à mes yeux et du coup, j’ai l’impression de légèrement m’ennuyer. C’est dommage. Peut-être que je suis maintenant trop vieux pour apprécier ce genre de niaiseries ? Peut-être mais en tout cas j’aime toujours Pretty Little Liars donc je ne pense pas que cela soit une question d’âge et puis je suis encore loin d’être vieux. Je pense donc que les scénaristes de Ravenswood se moquent juste de ma tête en créant des épisodes où l’histoire peine réellement à intéresser le téléspectateur et où les scénaristes fabriquent tout un tas d’intrigues à tiroirs afin de donner de la consistance à leur truc. A commencer par Caleb qui va entrer en contact avec un proche. Tout cela ne permet pas de relever le niveau de l’histoire et encore moins de nous révéler suffisamment de choses pour réellement intriguer le téléspectateur.

Du coup, je me retrouve en face de quelque chose de bourré de défauts qui préfère passer son temps à respirer plutôt qu’à réellement agir. Car oui, la série a énormément de trous d’air. Notamment avec Miranda. Cette dernière est morte dans le premier épisode de la saison. Depuis tout ce temps le personnage ne sert strictement à rien. Elle erre, parle avec Caleb et tente d’entrer en contact avec sa mère cette semaine. Si l’idée aurait pu être intéressante et aurait pu permettre aux scénaristes de nous révéler de plus ample informations sur Ravenswood, la série fait encore une fois de la rétention d’information, préférant distiller des moments touchants. Sauf que je ne suis pas du tout touché par ce que nous raconte ce personnage à mon grand damne. Il y a de bonnes idées pourtant dans cette série, notamment du loin de vue de l’oncle Collins qui conserve des cheveux des victimes d’accident. Tout cela rend le truc un peu plus intriguant et efficace à mon humble avis mais ce n’est pas parfait non plus. Le gros problème maintenant c’est que Ravenswood ne prend pas de risques ou en tout cas ne sait pas en prendre.
vlcsnap-2013-11-13-12h14m24s168.pngDu coup, on se retrouve avec une série qui préfère discuter de tout un tas de choses inintéressantes au possible. Même Tessa et Luke ne sont pas intéressants. Mais cela ne me surprend pas étant donné que même dans la série mère les relations amoureuses ne sont pas intéressantes. Du coup, on se retrouve avec une série avec une direction terriblement flou ce qui n’aide pas à permettre au téléspectateur de comprendre ce qu’il se passe. Après, il y a des éléments qui me rappellent tout de même Pretty Little Liars, comme l’histoire de Caleb. Mais le problème c’est que je n’arrive pas à apprécier cela comme il se dit, notamment car l’enrobage n’arrive pas du tout à être aussi passionnant que la série mère. Ravenswood semble avoir épongé la série mère de ce qu’il sait faire de moins bon (et accessoirement de meilleur pour le côté horrifique) et en a fait des histoires légèrement ennuyeuses avec une once de mystère (histoire de dire au téléspectateur : tu n’es pas resté là pour rien mon bon petit).

Note : 3/10. En bref, on s’ennui toujours autant et cela me déçoit car j’avais tellement envie d’aimer Ravenswood.

Commenter cet article

delromainzika 13/11/2013 18:52


@lalala : Bonjour Lalala,


Votre pseudo est très joli, très mélodieux. J'aime beaucoup.


En tout cas je suis content que vous me traitiez de connard étant donné que je ne le savais pas. Du coup, je découvre que je suis "quelqu’un qui se comporte de façon déplaisante ou déplacée, par
manque d’intelligence, de savoir-vivre ou de scrupules" (Larousse 2013).


C'est beau. Je ne savais pas que je n'était pas intelligent, que j'étais mal élevé et que je n'avais aucun scrupule.


Merci de m'avoir ouvert les yeux sur qui je suis réellement.


Allez, bonne continuation. Bisous.


 


P.S. : Je regarde ce que je veux. Je pense que nous sommes dans un pays pronant les droits de l'Homme et notamment celui de la liberté d'expression.

lalala 13/11/2013 18:18


Pourquoi tu regardes si t'aime pas connard ?