Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Ravenswood. Saison 1. Episode 9. Along Came a Spider.

2 Février 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-01-29-21h58m58s183.jpg

 

Ravenswood // Saison 1. Episode 9. Along Came a Spider.


Je crois que ce qui me motive maintenant c’est de me dire qu’après cet épisode il n’en reste plus qu’un seul. Comme quoi… Quand j’avais vu le second ou le troisième épisode, je me souviens vous avoir dit à quel point j’avais déjà envie d’abandonner la série. Je suis encore là au bout de neuf épisodes, je pense que l’on peut donc aisément parler de miracle. Mais peu importe, Ravenswood n’a jamais fait de miracle et ça c’est bien regrettable. Après les efforts qui avaient été fait dans l’épisode précédent, on ne peut pas en dire autant de celui-ci, vraie déception. Caleb par exemple, certainement le personnage le plus chiant de toute l’histoire de cette série, nous prouve ici encore une fois à quel point il est tout ce qu’il y a de plus chiant. Il a fallu tout de même attendre le neuvième épisode pour qu’il assiste à son premier jour de cours. Il fallait le faire. Je me demande si parfois le temps s’arrête ou bien si Ravenswood n’est pas comme les autres. Peu importe, Caleb et Miranda continuent de leur côté de faire la paire pour poursuivre leurs enquêtes. Surtout quand ils vont découvrir les noms des gens qui ont signé le pacte et vont ainsi voir le nom de Dillon.

Et de son côté, Dillon va dire à Luke qu’il a passer un deal afin de rompre le pacte. Tout cela a beau avoir son intérêt sur la papier, à l’écran tout est plus ou moins raté. Notamment car la série ne sait pas du tout dans quelle direction aller avec ses personnages. Globalement ceux-ci sont intéressants (sauf Caleb) mais voilà, tout le monde finit par devenir ennuyeux ou énervant dès qu’ils apparaissent à l’écran. Tout simplement car les personnages n’ont rien de bien nouveau à offrir. Pour tout ce qui se passe autour de Rochelle, je dois avouer que j’ai plus ou moins le même avis. C’est un véritable problème, surtout que Ravenswood a déjà prouvé précédemment qu’elle avait bien plus de potentiel que ça. Ce n’est pas comme si les épisodes dans Pretty Little Liars sur Ravenswood étaient mauvais. Ils étaient plutôt originaux et efficaces. Je me demande d’ailleurs si Ravenswood va être renouvelée pour une seconde saison. L’égo d’ABC Family pourrait me faire dire que oui mais les audiences que non. Et de toute façon, je ne pense pas revenir s’il y en avait plus.
vlcsnap-2014-01-29-22h09m32s124.jpgPour en revenir à « Along Came a Spider », la scène la plus drôle de l’épisode est tout de même Miranda qui s’affole en voyant une araignée sur Caleb. Je n’aurais jamais pu croire cela possible. Enfin, Remy remet quelque chose en question lui aussi. Ravenswood tente de jouer à la série riche, pleine de belles choses à raconter mais malheureusement on se rend bien vite compte que ce n’est pas tant que le cas que ça. Le potentiel n’est clairement pas le truc le plus important dans cette série. Je ne sais pas vraiment à quoi m’attendre par la suite, surtout que Ravenswood n’a jamais prouvé qu’elle était une série ambitieuse. Le dernier épisode devrait donc répondre en partie à pas mal de questions que l’on peut se poser depuis quelques temps maintenant mais à mon sens ce n’est pas suffisant car le téléspectateur que je suis se moque complètement des intrigues mauvaises que Ravenswood a pu développer. Comme quoi…

Note : 3/10. En bref, on retombe encore dans les travers de la série. Dommage c’est complètement raté.

Commenter cet article