Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Ray Donovan. Saison 1. Episode 4. Black Cadillac.

22 Juillet 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-07-22-18h42m47s73.png

 

Ray Donovan // Saison 1. Episode 4. Black Cadillac.


Plus la saison avance et plus j'aime Mickey. Je pense que j'aime les personnages malsains et c'est le typique personnage dégoutant et pervers qu'il fallait pour Ray Donovan. C'est en tout cas pour moi l'un des intérêts les plus intéressant de la série. Et la série se permet toutes les saloperies. A commencer par l'ouverture de l'épisode qui se fait sur un cauchemar de Ray où il imagine regarder son père en train de littéralement baiser en levrette une jeune femme. C'était tellement malsain que j'en ai pris un vrai fou rire. Ray Donovan est une série qui se permet donc toutes les folies mais pour le meilleur. Le téléspectateur est alors complètement accro aux personnages et aux intrigues farfelues. Car mine de rien, même si tout n'est pas parfait, l'ensemble est assez addictif, un peu comme une sorte de drogue finalement. Mickey va aller à Palm Springs cette semaine avec Daryll et Bunchy afin d'aller voir la mère de Daryll. Ce petit voyage va permettre de voir Mickey sous un jour encore une fois différent.

Notamment quand il va donner à Claudette l'argent qu'il a eu à Boston. Par ailleurs, le petit échange entre Mickey et Van était très instructif et permet quant à lui de faire évoluer les choses encore une fois dans une direction des plus plaisantes. Cependant, ce que je n'attendais pas du tout c'est la scène finale alors qu'il danse dans un club gay et prend du poppers. C'était une scène presque paradoxale par rapport à ce que le personnage peut faire habituellement. Et j'aime bien car cela change un peu des séries trop formatées desquelles il faut attendre toujours les mêmes choses. De Ray Donovan il ne faut pas attendre énormément de choses si ce n'est d'être surpris. Et cela surgit toujours au moment où l'on s'y attend le moins. Par ailleurs, j'ai beaucoup aimé le fait que Conor prenne les devants. Au fond, Mickey n'a pas une bonne influence sur son petit fils, mais cela permet de voir à quel point Conor n'est pas prêt non plus à se laisser faire. D'autant plus que l'on se questionne encore sur sa sexualité.
vlcsnap-2013-07-22-18h32m52s12.pngTout ce que Ray Donovan tente de développer est pour le moment assez efficace. Le cas de la semaine était lui aussi plutôt plaisant. J'ai trouvé que la série exploite avec brio l'univers du personnage de Ray et ce qu'il fait pour gagner sa vie. L'épisode nous permet également de voir un peu plus le héros avec sa femme ce qui n'est pas pour me déplaire non plus dans le sens où les intrigues avancent et le stagnent pas. Finalement, on se rend compte que Ray Donovan est une série qui évolue constamment et qui ne cherche pas à rester au même endroit tout le temps. C'est quelque chose de plaisant qui change des séries que l'on a l'habitude de voir ailleurs. Et puis j'aimerais bien que le tout prenne un peu plus d'ampleur par la suite encore et toujours dans quelque chose de plus gore, plus fou et plus jouissif. Car c'est en tout cas le chemin que la série tente de prendre pour le moment.

Note : 7/10. En bref, un solide épisode de Ray Donovan prouvant que la série a encore des choses à raconter et même plus.

Commenter cet article