Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Ray Donovan. Saison 1. Episode 6. Housewarming.

9 Août 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-08-05-20h54m54s162.png

 

Ray Donovan // Saison 1. Episode 6. Housewarming.


Ray Donovan est une série qu'il est encore difficile de décrypter. Le souci finalement c'est qu'elle joue sur un peu tous les tableaux. Ce n'est pas une mauvaise idée quand tout est réellement bien orchestré mais quelques passages à vide de l'épisode n'aident pas vraiment au téléspectateur à apprécier ce qu'il a sous les yeux. Mais derrière tous les défauts de la série, qui rendent sa force un peu moins attrayante se cache des moments fascinants ce qui rend la série finalement un peu attachante. Car j'aime bien les personnages, ils ont tous une histoire, un passé et quelque chose qui me donne envie de revenir. Le cliffangher de cette semaine était assez convenu mais au fond cela permet aussi d'ajouter des enjeux supplémentaires. Ray a besoin de tuer Mickey mais au fond c'est son père et il ne peut pas le tuer pour cette même raison. En tout cas, Ray Donovan est une série qui nous aura offert de très jolies moments dans "Housewarming".

Les hallucinations de l'Agent Miller étaient excellentes et permettent de donner à l'épisode une dose supplémentaire de fun. C'était visuellement assez intéressant et surtout très bien travaillé par les metteurs en scène de l'épisode. C'est ce genre de scènes qui font souvent mouche dans une série et qui offrent au téléspectateur l'occasion de voir les choses différemment. De plus, cela colle parfaitement à l'univers de la série car au fond elle est aussi déjantée que ce genre de choses. Bien que ces hallucinations ne servent pas forcément l'intrigue de l'épisode, elles servent en tout cas le plaisir du téléspectateur. Et puis je dois avouer qu'Avi, dans toute cette histoire, parvient à nous offrir ce que l'on peut attendre de lui. Disons que Ray Donovan est une série qui sait faire évoluer ses personnages de façon assez efficace. Et c'est aussi une série mesquine. Derrière le regard de Mickey lors du face à face entre Mickey et Ray à la fin de l'épisode se cache quelque chose d'assez jouissif.
vlcsnap-2013-08-05-21h00m28s173.pngAu-delà de cette histoire j'ai trouvé assez plaisant le fait que la série s'intéresse de prêt à des intrigues agréables et divertissantes. Celle du trip sous LSD était brillante et le cas de la semaine était plutôt bon. L'histoire de ce joueur de football dont les call-girl volent le sperme afin de faire des enfants dans son dos. J'ai trouvé ça tellement drôle que finalement c'était aussi une bonne idée. D'autant plus que ce cas ne cherche pas à prendre le téléspectateur pour un crétin. J'ai aussi bien aimé l'histoire de Mickey et Bunchy. Cette histoire était assez touchante finalement. Maintenant, je me demande comment Ray Donovan va évoluer dans le sens où la série a pris l'habitude de s'amuser avant de nous raconter quelque chose. Une série qui me plait mais qui parfois est beaucoup trop plate. Durant une partie de l'épisode il ne se passe pas grand chose et les intrigues qui se suivent (Mickey et ses aventures personnelles par exemple), ce n'est pas ce que Ray Donovan a fait de mieux passionnant.

Note : 5.5/10. En bref, une série étrange mais divertissante.

Commenter cet article