Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Ray Donovan. Saison 2. Episode 2. Uber Ray.

27 Juillet 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-07-21-21h55m07s107.jpg

 

Ray Donovan // Saison 2. Episode 2. Uber Ray.


Après son premier épisode, Ray Donovan était de retour dans sa mécanique habituelle mais il y a bien quelque chose que je commence à voir dans cette série en tant que téléspectateur et c’est le fait que Mickey Donovan est devenu au fil des épisodes un épisode de plus en plus antipathique. Je ne sais pas vraiment ce qu’ils cherchent à faire avec lui ou même ce que Ray attend de la part de son père mais j’ai l’impression qu’il va tenter de lui faire payer quelque chose de la façon la plus légale qu’il puisse faire. Si Sully dans la saison précédente n’était pas une très bonne idée, pourquoi ne pas tout simplement demander à l’agent de probation de Mickey de lui rendre la vie un peu moins facile. Car au fond Mickey peut faire ce qu’il veut. Il avait même réussi à aller jusqu’à Mexico et son fils va gentiment le ramener à la maison afin qu’il puisse faire tout ce que son agent lui demande. Il va maintenant se retrouver dans un taudis avec un boulot qui n’a rien à voir avec celui qu’il pouvait exercer au club de boxe familial. C’est bien la preuve qu’il y a quelque chose qui change dans la vie de Mickey et que ce dernier ne doit pas être heureux. Je peux comprendre que Ray en ait marre de voir son père aussi jovial alors qu’au fond il ne devrait pas l’être. Le téléspectateur déteste forcément ce personnage, ce qui permet à la série de s’amuser à tout faire pour lui faire payer.

Cependant, je me demande si c’était une bonne idée de faire revenir le personnage dans la saison 2. Il aurait très bien pu mourir l’année dernière avec Sully et cela aurait permis à Ray Donovan d’être une série légèrement différente, plus centrée sur le boulot et le personnage de Ray. Car c’est ce que j’apprécie le plus dans cette série mine de rien. Le côté dynastique ne fonctionne pas totalement dans cet épisode et démontre encore une fois ses limites. Car l’on ne sait pas vraiment quel est le but des personnages. Et c’est ce qu’il y a de plus dommage à mon humble avis. Mais c’est aussi compréhensible que Ray veuille Mickey aussi loin possible de sa famille. Tout ce qui se passe avec notre très cher directeur du FBI Ed, manque cruellement d’intérêt pour le moment. On ne parvient pas vraiment à ressentir le danger pour la famille Donovan et encore moins pour Ray. C’est bête car je suis persuadé qu’il y avait énormément de choses à creuser de ce point de vue là également. Ce n’est que le second épisode de la saison, j’en conviens, mais tout de suite. Ce que j’aime bien dans Ray Donovan malgré tout c’est le fait qu’elle reste une série sombre et qu’elle ne cherche donc pas à éclaircir ses personnages et son univers.
vlcsnap-2014-07-21-22h00m34s44.jpgCe qu’il y a d’appréciable là dedans c’est que tout peut aller de mal en pis d’une seconde à l’autre et c’est pile poil ce que je veux dans cette série. Cette histoire de journaliste qui fait des recherches est déjà un peu plus intrigante et pourrait ouvrir cette seconde saison sur de nouvelles possibilités. L’épisode se concentre également sur la relation entre Ray et sa femme, Abby. Surtout que cette relation est tout de même devenue un peu étrange. Dans l’épisode précédent on découvrait que leurs relations sexuelles étaient devenues assez violente et Abby s’était alors complainte là dedans, sans trop savoir pourquoi. Peut-être simplement pour faire plaisir à son mari. On ne sait pas vraiment mais la pauvre, elle méritait tout de même d’être traitée autrement. En tout cas, je peux comprendre qu’elle ne soit pas totalement confiance vis-à-vis de son mari. La série développe aussi un peu plus la relation entre Mickey et Connor en allant assez loin. Notamment quand Mickey va presque faire tomber Connor dans les escaliers histoire de lui donner une leçon. On voit à quel point Mickey est quelqu’un de détestable mine de rien. Finalement, la suite ne peut que me surprendre car pour le moment ce n’est pas brillant.

Note : 4.5/10. En bref, je reste déçu de ce début de saison.

Commenter cet article