Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Rectify. Saison 2. Episode 2. Sleeping Giants.

30 Juin 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2014-06-30-12h31m55s196.jpg

 

Rectify // Saison 2. Episode 2. Sleeping Giants.


Encore un épisode de Rectify sans Daniel Holden. Je dois avouer que je me demande quand est-ce que la série prévoit de le faire sortir de son coma. D’un côté c’est bien puisque cela va permettre de voir un peu plus à quel point Ted Jr a énormément de mal à rester en place alors qu’il ne sait pas vraiment ce qu’il peut se passer dès qu’il va revenir. Clayne Crawford est vraiment excellent dans le registre de l’homme qui ne sait pas comment faire pour sauver un mariage qui est déjà perdu. En effet, le face à face entre Tawney et Ted Jr est vraiment émouvant. Je ne suis pas quelqu’un qui aime énormément Ted Jr et pourtant, cette scène où leur mariage part petit à petit en lambeaux était tout simplement brillante. Tawney est un personnage que l’on avait eu du mal à cerner durant la première saison et je dois avouer que j’ai encore du mal à voir où est-ce qu’elle veut réellement aller. Mais peu importe, de toute façon le but n’est apparemment pas de la mettre en avant tout de suite. Ted Jr tente alors de son côté de s’isoler. On sent qu’il n’a plus du tout sa place dans la famille et qu’il ne sait plus vraiment comment faire pour conserver malgré tout quelques liens. Notamment avec Jared. Ce dernier est maintenant bien plus proche de Daniel par rapport à ce que la série avait pu voir avec les deux l’an dernier. La scène du walkman où il se fait surprendre par Ted était l’une des autres scènes importantes de l’épisode. Celle de la rupture.

Car oui, il y a quelque chose qui éloigne petit à petit Ted de la vie de tout le monde. Tout cela à cause de Daniel ? Je ne sais pas vraiment. Disons que Ted s’est aussi laissé tomber là dedans. Il tente tout de même un retour à la normal mais ce n’est pas facile. Maintenant que Daniel est de retour dans le monde des vivants, je pense que cela va permettre de changer encore un peu plus la place de Ted Jr. Le fait que Daniel ne soit pas encore revenu dans le monde des vivants durant l’épisode permet aussi de confronter encore une fois les émotions de chacun face à ce drame. C’est là que j’aime beaucoup la place de la famille de Daniel, que cela soit sa soeur ou bien sa mère. La scène avec Janet et Amantha avec cette histoire de crème à la lavande aurait pu être oubliée mais d’un côté c’est vraiment tout ce que l’on peut attendre de la part d’une série comme Rectify. De l’émotion de ce genre là et cela fonctionne terriblement bien. Je ne trouve pas Abigail Spencer particulièrement juste cependant. C’est peut-être même le plus gros problème de cette série mais peu importe, de toute façon avec les autres personnages et dans l’ambiance de la série, elle parvient tout de même à délivrer. Cet épisode était assez dissous. Il n’y avait donc pas énormément d’intrigues différentes.
vlcsnap-2014-06-30-12h29m44s164.jpgJe trouve ça intelligent de ne pas trop s’éparpiller et surtout de ne pas donner l’occasion à la série d’accélérer les choses. J’ai toujours adoré le fait que justement, Rectify prenne son temps avec ses personnages et ses intrigues. Cela a toujours été une vraie force pour la série. On s’en rend encore plus compte dans des épisodes où Daniel n’est pas là. Enfin, hors des flashbacks. D’ailleurs, ces flashbacks sont eux aussi bien trouvés et permettent de voir à quel point être en prison quand on est innocent c’est quelque chose qui détruit complètement quelqu’un. Cela a beau être un peu étrange de voir la série réellement reprendre de plus belle avec l’épisode 2.03 (celui du retour de Daniel parmi nous) mais d’un autre côté, je trouve ça assez logique. Comme quoi, c’est bien la preuve qu’il y a vraiment de quoi faire aussi avec les autres personnages qui ont tous pris une importance différente dans un monde que le retour de Daniel l’an dernier a complètement chamboulé. Finalement, Rectify offre ici un épisode parfois étrange, parfois un peu moins bon, mais globalement le tout séduit grâce à la belle et bonne volonté des scénaristes.

Note : 6.5/10. En bref, un épisode un peu moins solide mais qui amène la série vers la suite de son histoire.

Commenter cet article