Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Red Widow. Saison 1. Episode 2. The Contact.

4 Mars 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

red-widow-the-contact.png

 

Red Widow // Saison 1. Episode 2. The Contact.


Le premier épisode de Red Widow était assez médiocre voire catastrophique sur certains aspects. Moi qui avait envie de voir cette série, j'ai été très déçu. Et ce n'est pas la seule série que j'attendais avec impatience qui m'a déçu en cette fraiche demi saison (on compte aussi Zero Hour également chez ABC). Mais comme je suis curieux, j'ai voulu voir ce que Red Widow donnait avec ce second épisode. Pour résumer, c'est toujours la même came. Marta se retrouve donc un peu plus plongée dans les affaires de son frère, Irwin, en prison. Cela me rappelle un peu Soundrels, en beaucoup plus sombre. Mais c'est encore plus le cas avec cet épisode. Red Widow a une morale bien pensante aussi (l'oncle qui a fait des erreurs et qui ne veut pas que son fils fasse les mêmes mauvais choix que lui dans la vie). Red Widow c'est aussi des intrigues complètement foirées à cause de cette volonté de la part des scénaristes d'enchainer les rebondissements à tire larigot comme si un seul par épisode ne suffisait pas. J'ai eu l'impression de vivre les divers actes (division de l'épisode pour inclure des publicités).

Sauf que j'aurais légèrement préféré oublier tout cela dans le sens où Red Widow n'avait pas besoin d'en faire des tonnes. Marta va donc apprendre dans cet épisode comment cela se passait avec son mari grâce à Mike. Marta est dans une situation assez délicate. Plutôt que de pouvoir pleurer l'assassinat de son mari, elle doit aller travailler pour l'homme qu'elle croit coupable du meurtre de son mari. Si elle décide de fuir le pays, elle ne pourrait jamais revenir en arrière, et ne pourrait donc plus voir sa famille. Plus important encore, ses enfants seraient forcés de grandir avec le même sentiment de crainte qu'elle éprouvait pendant son enfance à cause de son père. Tout ce que Marta veut pour Gabriel, Boris et Natalie c'est une vie meilleure que celle qu'elle a vécue. Alors certes la série tente justement de nous faire comprendre qu'elle est moralisatrice et bon enfant, mais je n'arrive pas à entrer dans le truc. Je ne comprends pas ce qu'ils veulent faire de Red Widow et je ne comprends pas ce qu'ils veulent réllement faire du personnage de Marta qui reste assez mal écrit pour le moment.
red-widow-season-1-episode-2-john-ramos.pngPendant ce temps, Boris est toujours aussi perturbé après avoir assisté à la mort de son père. Et forcément, Andrei va tout faire pour protéger la famille d'une possible reconduction de ce genre d'évènements terribles. L'agent du FBI James Ramos ne sert toujours à rien et ce n'est pas sa petite amie de junkie qui va nous offrir une bonne intrigue sur un plateau. J'ai donc du mal avec Red Widow. Cela aurait pu être tellement bien mais c'est tellement naze. Qu'attendre de la suite ? Peut être que Gabriel tourne mal, que Boris soit kidnappé, que James devienne réellement mystérieux (et pas ce regard à deux francs six sous de Clifton Collins que l'on a déjà vu dans The Event). Sans oublier Christian, que j'ai toujours autant de mal à cerner. Finalement, Red Widow est une déception comme ABC aime en faire chaque année. Une farce tout simplement et ce malgré un bon départ audimatique. (Qui a dit que la qualité était liée au succès ?). Peut être que la suite sera de meilleure facture et que le rythme prendra une tourture différente car les effets d'annonce, il n'y a pas pire.

Note : 4/10. En bref, toujours aussi médiocre.

Commenter cet article