Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Red Widow. Saison 1. Episode 5. The Recorder.

25 Mars 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-03-25-22h24m12s253.png

 

Red Widow // Saison 1. Episode 5. The Recorder.


Quitte à nous offrir une soirée complètement pétée, ABC terminait le tout avec Red Widow. Et encore, ce n'était pas le pire des épisodes proposés dans sa soirée d'hier soir. En effet, j'ai vu bien pire et par là je parle bien évidemment de Revenge et Once Upon a Time. Cet épisode était moins mauvais dans le sens où il fait évoluer l'histoire et les personnages qu'il y a déjà dans la série. Il n'y a pas de nouvelle histoire sortie de nulle part pour tenter de nous amadouer. Je ne pense pas qu'il est injuste de dire Red Widow a commencé de façon intéressante mais que le tout est tombé dans quelque chose de très chaotique rapidement. Les premiers épisodes ont abordés pas mal d'intrigues différentes (la mort du mari de Marta, l'omniprésence du FBI, son frère en prison, Schiller, apprendre à devenir une vraie gangster, …). Et peut être que tout cela était trop finalement. Surtout que j'avais l'impression que Red Widow tombait dans des facilités et l'ennui assez rapidement durant chaque épisode. Mais "The Recorder" était un peu mieux géré. 

La relation entre Schiller et Marta est au coeur de la série. Pas que cela me dérange mais finalement, j'attends chaque semaine un peu plus de Goran Visnjic. C'est un vrai méchant de série, et c'est justement ce que j'aime bien chez lui. Il s'en amuse et bien qu'il ne soit pas l'acteur le plus talentueux pour le genre, il ne s'en sort pas trop mal. J'ai bien aimé le moment où Marta se déshabille devant lui afin de lui prouver sa loyauté. Je ne sais cependant pas trop quoi penser de Schiller réellement. Ce personnage est tellement ambigu. S'en est perturbant finalement. Et j'aime bien être perturber. Sans pour autant que cela soit particulièrement bien écrit, Red Widow parvient donc à créer une relation entre deux personnages qui n'est pas trop mauvaise ou téléphonée. C'est agréable pour tout vous dire car au début, tout cela était très calamiteux. Je ne comprenais pas vraiment où ils voulaient en venir (et ce même si je pense que Red Widow aurait été plus intéressante en guise de mini série mais pas de série à suivre sur tout un tas de séries).
vlcsnap-2013-03-25-21h50m54s244.pngFinalement, le reste de l'épisode apparaissait assez fade. Notamment vis à vis du fils de Marta, Gabriel. Cette histoire de rébellion est téléphonée comme pas possible et surtout particulièrement ennuyeuse. J'ai du mal à comprendre ce que les scénaristes veulent réellement dire avec ce personnage. Il est donc dans le cliché même du fils qui ne veut pas devenir comme son père mais qui se rend compte qu'il peut faire ce qu'il veut maintenant qu'il n'y a plus aucune autorité paternelle sous son toit. Quelle idée ridicule. Red Widow tente des choses dans le drama familial mais c'est bien trop fade pour que l'on s'y intéresse réellement. Je n'oublie évidemment pas James Ramos qui va nous bouffer une bonne partie de l'épisode lui aussi et qui m'a drôlement ennuyé. Finalement, sans être totalement raté cet épisode de Red Widow aurait pu être bien meilleur et surtout plus passionnant. On a l'impression que les scénaristes sont déprimés. C'est déprimant.

Note : 4/10. En bref, un épisode semi-raté. Sans être totalement dénué d'intérêt on sent que la série n'a pas de grande direction.

Commenter cet article