Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Reef Doctors. Saison 1. Pilot (Australie).

10 Juin 2013 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Critiques Séries

vlcsnap-2013-06-09-20h55m42s71.png

 

Reef Doctors // Saison 1. Episode 1. Pilot.


Il y a quelques années de ça, ABC nous offrait Off the Map, une série nous montrant la manière dont était géré un petit hôpital perdu au milieu de l'Amazonie. Cette année, c'est au tour de Ten, une chaine australienne, de nous offrir une série médicale exotique. L'idée de base de Reef Doctors ne casse pourtant pas trois pattes à un canard mais au détour de la sympathie de son héroïne, Sam Stuart, on parvient malgré tout à aller au bout d'un pilote quelque peu laborieux. Lisa McCune, que les fans de Sea Patrol auront reconnus, incarne donc le personnage principal de cette petite série médicale qui nous envoie dans des décors que l'on n'a pas l'habitude de voir nous, en France. Du coup, j'ai trouvé ce premier épisode avantagé par ses magnifiques décors, son eau turquoise. Et j'avais légèrement envie d'en découvrir plus. Je suis aller jusqu'au bout malgré tout avec la peur de tomber sous le charme. Car au fond, je n'avais pas forcément envie de m'encombrer d'une nouvelle série sur mon planning.

A la tête de la clinique Hope Island, Sam Stuart est un docteur accomplie, qui avec son équipe, prend soin de tous les résidents des iles voisines, tout comme les touristes et aventuriers qui visitent les environs. En plus d'être un docteur, Sam est une mère de famille célibataire à l'esprit libre et à la détermination qui a une passion peu commune.
vlcsnap-2013-06-09-20h33m46s219vlcsnap-2013-06-09-20h52m45s90Et patatra… je n'ai pas détesté. C'est très médiocre, et ce premier épisode est avant tout un épisode de mise en condition des téléspectateurs. Il y a donc des interventions diverses et variées, dont une sous les eaux (qui était plutôt agréable en soit). Mais ce qui a avant tout retenu mon attention c'est Sam Stuart. Ce personnage, qui est sur tous les fronts, est plutôt agréable. Elle est spontanée, fraiche et colle donc avec cet univers médical. Le seul problème pour le moment c'est que l'on sent que les créatrices de la série, Mia Tolhurst (City Homicide, l'enfer du crime) et Jutta Goetze (Bed of Roses) n'ont pas tenté de creuser un peu plus le personnage. Du coup, sa vie privée est un peu trop lisse et l'on sent déjà arrivée l'histoire d'amour pompeuse avec le cliffangher de la fin. Je ne dis pas que je n'aime pas Toby (incarné par Rohan Nichol - Terra Nova -) mais je pense que l'on était en droit d'attendre un peu mieux que cette scène pleine de mièvrerie. Surtout que la musique participe d'ailleurs à ce côté pompeux.

Et puis il y a la famille de Sam. Notamment son fils. Un personnage qui aime s'amuser et qui aime amuser les téléspectateurs. Il sera donc le sidekick comique de la série. Pourquoi pas après tout bien que j'aurais aimé qu'il nous soit introduit de façon un peu moins cliché. Alors certes, je dis du mal de Reef Doctors, mais au fond j'ai envie de revenir. Surtout que c'est une série pile poil faite pour l'été. Je me souviens des dernières séries médicales que j'ai pu voir diffusé l'été, ce n'était pas vraiment la joie (Saving Hope, Mental, Combat Hospital) alors je vais prendre ça histoire de me consoler. Et ce genre de paysages me manque terriblement alors que l'on sent pertinemment que les séries ne parviennent plus à renouveler leurs décors (Los Angeles, Miami, New York, on a vu et revu tout ça). Reef Doctors n'est pas une excellente série, elle est même très loin de donner envie, mais à visionner comme ça, sans se prendre trop la tête, cela peut être agréable et à terme qui sait, devenir addictif ?

Note : 3.5/10. En bref, une série médicale estivale. C'est frais en termes de décor et l'héroïne bien qu'un peu trop classique reste assez plaisante et dynamique mais le reste sent malheureusement le poisson pas très frais.

Commenter cet article