Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Reign. Saison 1. Episodes 13 et 14.

19 Mars 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Reign

vlcsnap-2014-03-18-22h45m02s98.jpg

 

Reign // Saison 1. Episodes 13 et 14. The Consummation / Dirty Laundry.


Francis revient la fleur au bout du fusil et alors que Mary avait plus ou moins prévu de passer sa vie avec Bash, elle va maintenant se marier avec Francis. C’est un mariage de convenance de toute façon et c’est mieux comme ça. Aussi bien pour la cour que pour les ennemies de Mary. Le mariage en lui-même était un très joli moment. Disons que dans le genre, Reign sait très bien s’y prendre. Je ne pense pas que la série pouvait faire mieux les choses. De toute façon, je n’ai jamais demandé à Reign d’être parfaite. Tant qu’elle parvient à me divertir suffisamment. Et c’est plus ou moins le cas. Car « The Consummation » n’est pas mon épisode préféré de la série. Loin de là. Disons que la première partie avec le retour de Francis et accessoirement du triangle amoureux ne permet pas de savoir où la série veut réellement aller. On piétine jusqu’à ce que finalement le mariage se décide et ait réellement lieu. Le problème avec cette histoire de mariage c’est que Mary ne peut pas marier Bash. D’un côté pour le point de vue historique (dans la réalité elle se marie avec Francis) et ce même si les scénaristes se moquent complètement de la véracité historique de leur série mais d’un autre côté car ce serait se lancer dans de la fiction pure et dure.

En effet, Bash n’a jamais existé et la série a créé ce personnage de toute piège. Malgré tout, ce qui est intéressant de voir au fil de ces deux épisodes c’est comment Bash tente plus ou moins de récupérer Francis tout en sachant que ce dernier n’est pas très conciliant avec lui. Car le frère bâtard ne sert finalement pas à grand chose et j’aimerais bien que la série commence à petit à petit l’évincer. A vrai dire, j’ai eu beau m’attacher au petit couple formé par Bash et Mary, je pense aussi que celui formé par Mary et Francis fonctionne suffisamment. On n’a donc plus vraiment besoin de lui (sauf peut-être pour créer de la fiction mais aussi pour rendre mauvais Francis). Dans « Dirty Laundry », Bash va se plaindre auprès de Mary que Francis aurait apparemment tenté de le faire tuer. C’est intéressant tout ça et cela permet aussi de voir au-delà de ce triangle amoureux. La rivalité entre les deux frères est exquise et prend beaucoup plus de sens dans cet épisode que dans « The Consummation ». On ne sait pas trop ce que veut réellement faire Reign pour le moment mais je me laisse porter.
vlcsnap-2014-03-18-22h57m27s121.jpgPour en revenir au premier épisode de cette salve, il y a tout de même la fameuse scène finale qui donne son nom à l’épisode. En effet, à cette époque, il était de coutume d’avoir des témoins lorsque le mariage était consommé. C’était pour avoir la preuve que celui-ci a bel et bien été consommé. C’était tout de même de vrais voyeurs à cette époque. Je sais bien qu’Internet et YouPorn n’existaient pas mais cela devait être dur du bâton dans la pièce quand Mary et Francis sont passés à l’acte. Au-delà de tout ça, il n’était pas difficile de voir Mary choisir Francis de toute façon, surtout avec tout ce que l’on a pu voir lors des douze premiers épisodes. Sans parler de la vraie histoire. Il n’y avait donc pas vraiment de suspense même si les scénaristes auraient pu prendre le risque de choisir Bash bien évidemment. Cela aurait été un risque intéressant qui aurait certainement permis à Reign de se libérer de son fardeau de série… historique. Bien entendu que Mary commençait à bien tomber amoureuse de Bash mais elle aime beaucoup trop Francis pour ne pas le marier.

Puis il y a Catherine. Ce que je peux adorer ce personnage. C’est dingue mais dès qu’elle apparait à l’écran, Reign prend une toute autre tournure. C’est beaucoup moins fleur bleue et cela commence à devenir beaucoup plus violent. J’aime bien le côté un peu rugissant de Catherine, cela permet de voir le personnage sous un angle légèrement différent. Puis passons à « Dirty Laundry », un bien meilleur épisode que le précédent. Si cet épisode était bon c’est en grande partie grâce au côté complètement barré dont la série peut faire preuve. En effet, au bout de dix minutes d’épisode, une scène de sexe va littéralement déclencher l’hilarité générale. Comme quoi, c’est bien la preuve que Reign est capable de tout et surtout de nous faire rire. Je ne m’y attendais pas du tout mais cela fonctionne à merveille. Au-delà de cette petite scène assez drôle (voire hilarante quand on y repense), l’épisode permet également de suivre Francis et Mary en tant que couple maintenant officiel. Francis commence donc à prendre ses aises en tant que Roi et Mary s’éloigne plus ou moins de son rôle de Reine.
vlcsnap-2014-03-18-22h34m55s172.jpgC’est d’ailleurs assez intéressant de voir Reign volontairement mettre l’homme en avant, tout cela pour montrer à quel point l’homme avait une emprise totale sur la femme à l’époque. Et Mary ne peut rien dire. En plus d’être mariée elle est amoureuse de toute façon. Mais cet épisode était vraiment fun car il sait s’amuser avec les personnages efficacement. Il faut dire que les scénaristes se sont donnés les moyens de la réussite alors que l’histoire reprend deux mois après « The Consummation ». C’est l’occasion de plus ou moins servir un petit bilan de la lune de miel mais aussi de nous balancer sur de nouvelles intrigues. A commencer par Catherine. Cette dernière continue d’être égale à elle-même. On ne va pas la changer et c’est très bien comme ça. C’est une femme à poigne, capable de faire plier les hommes devant elle. C’est dingue mais terriblement jouissif. Surtout que maintenant elle tient Henry par les noisettes. Finalement, ces deux épisodes étaient très différents. L’un plus dans l’émotion et les niaiseries chamallows de Reign. L’autre était plus fun, plus frais et amusant.

Note : 5/10 et 7/10. En bref, deux épisodes différents mais la série reste un divertissement efficace.

Commenter cet article