Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Critiques Séries : Reign. Saison 1. Episodes 17 et 18.

21 Avril 2014 , Rédigé par delromainzika Publié dans #Reign

vlcsnap-2014-04-20-21h35m02s105.jpg

 

Reign // Saison 1. Episodes 17 et 18. Liege Lord / No Exit.


De ces deux épisodes, je retiens avant tout cette version Château de « Royals » de Lorde. C’était tout simplement mignon et surtout cela collait très bien à la scène. Pourtant, « No Exit » n’est pas le meilleur épisode ce cette salve. En effet, j’ai largement préféré « Liege Lord ». Ce que j’aime bien dans cette série c’est qu’après avoir parlé du mariage comme une manière de résoudre leurs problèmes, elles se rendent maintenant compte que ce n’est peut-être pas totalement le cas. Le mariage a certes ses bons côtés (cacher une grossesse par exemple ?) mais il a aussi ses mauvaises côtés. Lola a bien raison quand elle dit à son futur mari qu’ils vivent dans un monde où le mariage est un risque. A prendre forcément mais un risque tout de même. As t-on choisi la bonne personne ? C’est une question que l’on est en droit de se poser et que la série se pose avec plus ou moins de malice. J’ai l’impression tout de même que le mariage est devenu une mécanique en soi. Le scénario cherche constamment à mettre tout le monde avec tout le monde et puis à les marier. Peut-être que la cour tente de faire la même chose que Mary maintenant que cette dernière s’est décidé sur le choix de son mari pas bon, peu importe je ne peux m’empêcher de penser que cela ne peut pas durer une éternité.

Notamment car une fois que tout le monde sera marié, il n’y aura plus personne à marier et donc plus d’intrigues du genre à nous dégoter. Peu importe ce qu’il s’est passé d’un point de vue purement historique (je ne connais rien à l’histoire de Mary et accessoirement de la cour de celle-ci) mais cet épisode, « Liege Lord » cherche avant tout à se concentrer sur l’enjeu d’une relation et surtout d’un mariage. C’est bien orchestré et surtout narré. L’erreur aurait pu être de mettre en scène quelque chose d’ennuyeux alors que ce n’est pas du tout le cas. Je crois même que cet épisode est l’un des plus intéressants que Reign nous ait fait depuis le début de la saison. En s’éloignant à merveille du côté triangles amoureux, la série parvient à faire quelque chose d’original. L’épisode nous permet aussi de voir que tous les couples de Reign n’en sont pas au même stade. Certains sont mariés depuis quelques temps maintenant et sont entrés dans une sorte de routine, d’autres sont en train de se construire et d’autres sont en devenir. Les problèmes chez chacun des couples sont donc très différents. Lola de son côté tente de faire en sorte qu’elle puisse se marier avant que sa grossesse ne devienne un problème.
vlcsnap-2014-04-20-21h53m51s131.jpgL’enjeu derrière la grossesse de Lola est certainement l’un des plus passionnant de la seconde partie de la saison. Le fait que Julian n’ait pas une expérience très joyeuse du mariage (ses deux précédentes femmes sont mortes pendant l’accouchement), il n’a pas nécessairement envie de revivre ça (et il se trouve que Lola a un enfant à donner et tout cela il faut que cela soit fait quand elle sera mariée). Si seulement la pilule et le préservatif existaient à cette époque là, la pauvre Lola n’aurait pas ce problème tout de même. Ce que je me suis cependant dit c’est comment cela pourrait évoluer pour Lola. Cette dernière va être franche avec Julian et ce dernier va être plus ou moins content (même si Lola ne veut pas encore révéler le nom du père à Julian). Lola et Julian se mettent d’accord sur le principe qu’ils ne doivent pas parler du passé de l’un et de l’autre car lui aussi a des choses à se reprocher dans son passé. De toute façon, cela va venir la hanter plus tard mais le plus important pour elle est clairement de faire en sorte que cet enfant ne naisse pas secrètement. Quant à Kenna et Bash, leur mariage inattendu avait permis à Reign de me surprendre dans l’épisode précédent.

Je dois avouer que je ne suis pas contre d’autre surprises de ce genre là. Cependant, on sent que Bash n’est pas heureux même s’il s’est tout simplement résigné. Son destin est ainsi et il ne peut pas le changer. Kenna de son côté est assez cocasse, surtout quand on voit que toutes ses manigances l’ont forcées à se marier avec le bâtard. Leur association est assez fun et donne à l’épisode l’occasion de s’amuser de façon assez intelligente. Les dialogues sont même hilarants à certains moments alors qu’ils n’hésitent pas du tout à s’envoyer quelques piques :

Kenna - « What do you have to complain about? You're now married to a beautiful woman of noble birth. »
Bash - « Who's notorious for sleeping with my father. I see no awkwardness there. »

Reign cherche donc à détendre un peu l’atmosphère alors que le reste est bourré de tensions. Mais « Liege Lord » c’est aussi l’épisode de Mary. Forcément, j’ai trouvé sa relation avec Francis mignonne et tout ce qu’elle tente de faire pour la cour assez sympathique. J’ai par ailleurs bien aimé toute l’histoire autour de Catherine.
vlcsnap-2014-04-20-21h18m16s23.jpgCette dernière est assez jouissive alors qu’elle nous plonge dans des histoires de folles aventures. Ce que j’aime bien chez elle c’est son côté légèrement vicieux qui donne à l’épisode un ton particulièrement jouissif à certains moments. Elle est capable de tellement de choses horribles. Surtout quand entre en jeu une histoire de pouvoir politique. Puis il y a « No Exit ». L’épisode se concentre en grande partie sur Francis et Mary. Leur histoire doit être mignonne et touchante c’est un but en soi et la série parvient à faire en sorte que l’on s’amuse avec eux. C’est plein de bons sentiments mais c’est aussi ce que l’on peut attendre de la part de Reign. L’épisode se concentre également sur Catherine toujours incarnée par une Megan Follows absolument fabuleuse. Surtout quand cette dernière joue encore une fois avec le feu et le pouvoir, comme elle sait si bien le faire. Cette histoire de jeux sexuels par exemple était tout de même sacrément fun. Surtout quand on sait ce que cela implique à la fois pour Catherine mais aussi pour l’intéressé (qui n’est pas très malin pour le coup). Catherine incarne donc aussi dans cet épisode le rôle de la vilaine qui veut faire du mal à tout le monde.

Mais c’est tout ce que l’on peut espérer de sa part. En tout cas je n’ai jamais imaginé Catherine dans un rôle différent de celui-ci. Cela n’empêche pas Mary et Francis de se faire une place de choix eux aussi. Surtout que les deux vont être confronté par l’épisode. Elle a raison de piquer sa crise Mary mine de rien, notamment car Francis a parfois tendance à oublier qu’elle est la Reine d’Ecosse et que lui n’est autre que son mari. Mais par moment on a l’impression que Francis n’aime pas Mary la Reine mais Mary la femme et il ne lui laisse donc pas vraiment l’occasion d’être une Reine, la laissant plus ou moins dans une sorte de prison. Mary est une Reine et forcément elle va parfois prendre des décisions qui ne vont pas plaire à Francis. Cela ne veut pas pour autant dire qu’elle doit se forcer à aller dans le sens de son mari, c’est à elle de prendre des décisions et pas lui. Mais Francis a aussi peur. Ce qui est compréhensible. Il a peur qu’elle se fasse assassinée ou quelque chose dans ce genre là. Francis aime Mary, bien plus qu’elle ne pourrait le penser mais bon, le face à face était utile et surtout assez réussi dans son ensemble.
vlcsnap-2014-04-20-21h55m27s64.jpgCe que Francis n’a sûrement pas encore compris finalement c’est le fait que l’Ecosse est beaucoup plus importante aux yeux de Mary que lui-même. C’est une question de jalousie par la même occasion. Finalement, ce nouvel épisode s’amuse donc avec les personnages et c’est tout ce que j’aime dans cette série. J’espère que la suite de Reign sera du même acabit que ces deux épisodes car il y a vraiment du bon de partout. Comme quoi. Reign était certainement la série que j’attendais le moins cette saison chez The CW et c’est finalement celle que je préfère parmi toutes les nouveautés qu’ils ont pu lancer (même devant The Originals oui).

Note : 8/10 et 7/10. En bref, deux solides épisodes.

Commenter cet article